Astronomie

Pourquoi la lumière de la lune (lumière du soleil réfléchie) ne peut-elle pas rendre le ciel bleu ?

Pourquoi la lumière de la lune (lumière du soleil réfléchie) ne peut-elle pas rendre le ciel bleu ?

Changer la couleur du bleu ciel a-t-il besoin de plus de lumière lumineuse ? Est-ce que cela dépend de la luminosité ou d'autres facteurs sont également responsables de ce phénomène ? Pourquoi la lumière de la lune ne peut-elle pas rendre le ciel bleu même un peu (au moins la zone près du disque).

Merci


La réponse simple est que oui, mais ce n'est pas assez lumineux pour être visible à l'œil nu. L'atmosphère terrestre diffuse la lumière de la lune tout comme la lumière du soleil.

La pleine lune (comme le soleil) remplit environ 1/2 de 1 degré du ciel, le ciel entier étant de 180 degrés, plus ou moins, donc la pleine lune remplit moins de 1 partie sur 100 000 du ciel nocturne, donc là simplement n'y a pas assez de lumière bleue pour être visible sur les étoiles les plus brillantes, même avec la pleine lune la plus brillante. Nos yeux sont très bons pour voir les variations de luminosité, mais pas si bien… et, pour ce que ça vaut, le ciel nocturne m'a toujours semblé avoir une teinte bleuâtre foncé, mais c'est peut-être simplement mon cerveau qui me joue des tours parce que logiquement je sais qu'il est là. Je ne sais pas si c'est vraiment visible.

Avec un télescope de bonne taille, la diffusion du clair de lune agit comme une forme de pollution lumineuse. Les utilisateurs de télescopes savent que vous obtenez de meilleurs visuels lorsqu'il n'y a pas de lune.

La source.


userLTK a réussi, mais j'ajouterai la réponse à la dernière partie de votre question. Près de la Lune, nous voyons souvent de la lumière dispersée. Il s'agit d'un phénomène appelé diffusion de Mie où l'on ne peut pas supposer que les diffuseurs sont beaucoup plus petits que la longueur d'onde de la lumière (gouttelettes d'eau, etc.). La diffusion de Mie est à peu près indépendante de la longueur d'onde et beaucoup plus forte dans la direction de diffusion vers l'avant. Par conséquent, tout "éblouissement" autour de la Lune est généralement de la même couleur que la Lune elle-même.

Le halo parfois observé (à environ 22 degrés) est un phénomène différent causé par la réfraction à travers les cristaux de glace dans la haute atmosphère.


C'est vrai, mais l'œil humain ne peut pas le voir. Mais la photographie à longue exposition peut le voir facilement.

Ou cette photo, prise environ trois heures après le coucher du soleil et éclairée par une lune presque pleine.


Magie du clair de lune

Stimulez l'intérêt de votre enfant pour l'astronomie avec cette expérience scientifique simple qui démontre le principe de la luminosité et la propriété de réflexion de la lumière. Une fois l'expérience terminée, elle utilisera un raisonnement déductif pour établir une comparaison entre cette expérience et un exemple réel et le soleil et la lune ! Cette expérience permet également de stimuler la curiosité de votre enfant pour le monde qui l'entoure. Une fois qu'elle comprendra comment la lune brille, elle voudra enquêter sur la science derrière d'autres phénomènes quotidiens !

De quoi as-tu besoin:

Que faites vous:

  1. Allumez la lampe de poche.
  2. Demandez à votre enfant de diriger le faisceau directement sur le réflecteur du vélo et d'observer ce qui se passe.
  3. Éteignez la lampe de poche. Que se passe-t-il maintenant ?
  4. Demandez à votre enfant pourquoi le réflecteur du vélo brillait lorsque la lampe de poche était allumée et s'est éteint lorsque la lampe de poche était éteinte. Si elle répond que le réflecteur du vélo s'est allumé, posez-lui les questions suivantes pour l'aider à trouver une explication : Le réflecteur a-t-il eu besoin d'une force extérieure pour l'allumer ? Quelle était la source de cette lumière ?
  5. Demandez maintenant à votre enfant de lever les yeux vers le ciel et d'observer la lune. Demandez à votre enfant comment la lune est liée à cette expérience et d'où vient la lumière de la lune.

Qu'est-il arrivé?

Un objet lumineux (comme le soleil ou la lampe de poche) produit sa propre lumière. Un objet non lumineux (comme la lune ou le réflecteur de vélo) ne peut s'éclairer qu'en réfléchissant la lumière émise par un objet lumineux. La lune reflète la lumière du soleil tout comme le réflecteur du vélo a réfléchi la lumière de la lampe de poche dans l'expérience.

Qu'est-ce que la luminosité ? En astronomie, c'est la vitesse à laquelle un corps céleste émet un rayonnement électromagnétique. Nous pourrions être tentés de considérer la luminosité comme de la lumière visible, mais en réalité la lumière visible ne représente qu'une très petite partie du spectre électromagnétique. Certains des autres types de rayonnement électromagnétique comprennent les ondes radio, les micro-ondes, les rayons infrarouges et les rayons ultraviolets.

Faits amusants sur la lune :

Pourquoi la lune semble-t-elle changer de taille et de forme au cours de ses différentes phases chaque mois ? Bien que la moitié de la lune soit toujours éclairée par le soleil, nous ne pouvons pas toujours voir la partie illuminée car l'angle sous lequel nous voyons la lune change au cours de chaque mois lorsque la lune tourne autour de la terre. La partie de la lune que nous voyons chaque nuit dépend de la position de la terre et de la lune par rapport au soleil. Lorsque nous pouvons voir la lune du tout (pendant la nouvelle phase de lune), la lune est positionnée entre la terre et le soleil de sorte que la partie brillante de la lune soit complètement opposée à la terre.

Comment appelle-t-on la phase de la lune lorsqu'elle est entre la moitié et la pleine pleine ? Il s'appelle gibbeux du mot italien pour bosse !


Pourquoi vous ne pouvez pas voir la Lune pendant une éclipse solaire totale

"Même si la raison pour laquelle les photographies ont été prises était la science, le résultat montre l'énorme beauté de la nature." -Miloslav Druckmuller, photographe d'éclipses

Les moments de totalité lors d'une éclipse sont quelque chose de rare et de spécial pour quiconque en fait l'expérience. Ils ne sont possibles que lorsque le Soleil, la Terre et la Lune s'alignent parfaitement à un moment où la Lune est suffisamment proche pour bloquer tout le disque solaire, du point de vue d'un observateur lié à la Terre. Lorsque l'ombre de la Lune tombe sur la Terre, le ciel s'assombrit et les étoiles, les planètes et la couronne solaire apparaissent visibles aux yeux humains pendant la journée. Pourtant, pour ceux d'entre vous qui ont déjà vu un mince croissant de Lune, une vue manque : la face de la Lune elle-même, normalement illuminée par Earthshine. Pour quelqu'un qui a vu la Lune régulièrement, cela peut être une surprise déconcertante.

La Lune est très proche d'une forme de sphère parfaite, et comme toutes les sphères (y compris la Terre), précisément 50% d'elle est éclairée par le Soleil à un moment donné. Lorsque la Lune est très étroitement alignée avec le Soleil, elle apparaît dans une phase "nouvelle" ou "presque nouvelle" (croissant), car l'hémisphère qui est éclairé est principalement tourné vers la Terre. Mais vous pouvez toujours voir la partie non éclairée grâce au phénomène de Earthshine. Même lorsque la lumière directe du soleil ne tombe pas sur la Lune, la lumière de la Terre le fait.

Imaginez la Terre comme si elle était un miroir. C'est peut-être une assez pouilleuxmiroir, reflétant seulement environ 30% de la lumière solaire entrante, mais il est également suffisamment grand pour qu'une partie importante de la lumière solaire réfléchie par la Terre finisse par tomber sur la Lune. Si vous vous teniez à la surface de la Lune pendant sa phase de « nouvelle Lune » et que vous regardiez vers la Terre, vous verriez un objet qui semble être 1/10 000e de la luminosité du Soleil.

Cette lumière serait plus de 40 fois plus brillante que la pleine Lune n'apparaît de la Terre. La lumière que la Terre réfléchit sur la Lune est si grande que même pendant une phase parfaitement nouvelle, même pendant une éclipse solaire totale, la Lune est toujours 150% plus lumineuse que Sirius, l'étoile la plus brillante de tout le ciel nocturne. Au moment maximal d'une éclipse solaire totale, des dizaines (voire des centaines) d'étoiles sont visibles à l'œil nu, toutes plus faibles que la nouvelle Lune.

Mais malgré tout ce que tu pouvez voyez, le visage de la nouvelle Lune n'est pas visible à l'œil humain, même pendant une éclipse totale. En fait, ce n'est que si vous prenez une photo à exposition assez longue avec un appareil photo que vous pouvez voir autre chose que l'obscurité totale là où la Lune réside dans le ciel. Oui, la lumière est vraiment là, mais vos yeux sont complètement incapables de la percevoir, même lorsque le ciel devient si sombre que des objets des centaines de fois plus faibles peuvent être vus.

Pourquoi donc? La même raison pour laquelle vous ne pouvez pas voir les étoiles la nuit si elles sont situées trop près de la pleine Lune : il y a autre chose qui est beaucoup plus lumineux que la nouvelle Lune juste à côté. C'est la couronne solaire ! À des températures supérieures à 1 000 000 degrés, la couronne n'est jamais visible lorsqu'il n'y a pas d'éclipse, en raison du fait que le Soleil lui-même brille juste à côté d'elle. Mais la couronne du Soleil est à peu près aussi brillante que la pleine Lune si elle n'était pas située si près du Soleil lui-même, vous seriez capable de la voir même pendant la journée.

Astronomiquement, si vous construisez un appareil qui bloque le disque du Soleil mais pas la couronne au-delà, vous pouvez voir cette atmosphère extérieure chaude du Soleil pendant la journée. Un tel appareil s'appelle un coronographe, et les astronomes l'utilisent depuis les années 1930 pour visualiser la couronne solaire. Sans un, cependant, la luminosité du Soleil surpasse la luminosité de la couronne, elle est 400 000 fois plus lumineuse et trop proche pour que vous puissiez la voir. La situation est très analogue à ce qui se passe pendant la totalité entre la couronne et la nouvelle Lune.

Oui, il y a Earthshine illuminant le visage de la Lune. Et oui, le visage de la nouvelle Lune est 150% plus lumineux que même l'étoile la plus brillante du ciel. Mais la couronne est 10 000 fois plus lumineuse que la nouvelle Lune et n'est située qu'à un quart de degré du centre de la nouvelle Lune. Vos yeux peuvent être suffisamment sensibles pour voir quelque chose d'aussi brillant que la nouvelle Lune, mais pas si quelque chose de 10 000 fois plus brillant est aussi proche. Si vous vous teniez à 20 pieds (6 mètres) d'une ampoule de 25 watts, vous ne pouviez pas voir une luciole s'allumer à un pouce (2,5 cm) de l'ampoule, ce qui n'enlève rien à la luciole.

La proximité compte, et dans le cas de la nouvelle Lune, c'est la couronne solaire qui l'emporte. La Lune est toujours illuminée, et c'est pourquoi une caméra peut capter les détails de son visage. Mais la même couronne qui offre des vues aussi spectaculaires est aussi ce qui rend si difficile de voir quoi que ce soit autour d'elle. Cela s'applique non seulement à la pleine Lune, mais aux étoiles les plus proches du limbe du Soleil lui-même : essentiel pour tester la relativité d'Einstein !

Certaines observations astronomiques, même avec un puissant télescope, ne peuvent être réalisées qu'à l'aide de la photographie. Recueillir suffisamment de lumière pour se démarquer de la luminosité d'autres objets est quelque chose qui va au-delà de ce que les yeux humains peuvent fournir. Heureusement, cette technologie est largement répandue aujourd'hui et nous permet de profiter de toute une série de vues que nos yeux ne peuvent pas offrir. Il peut faire sombre pendant l'éclipse, mais l'obscurité, telle que nous la percevons, est relative. La couronne de notre Soleil, pendant la totalité, deviendra la chose la plus brillante du ciel, et c'est la raison pour laquelle la Lune, aux yeux de l'homme, sera complètement invisible.


Pourquoi la lumière de la lune (lumière du soleil réfléchie) ne peut-elle pas rendre le ciel bleu ? - Astronomie

La lumière blanche entrant dans un prisme est en fait composée de nombreux types de lumière différents. Des lumières de couleurs différentes ont des "longueurs d'onde" différentes (il s'agit de la distance entre les pics de deux vagues : voir ici à propos des vagues).

Nos yeux perçoivent les différentes longueurs d'onde et nous voyons cela comme une couleur. Lorsque la lumière blanche pénètre dans le prisme, chaque type de lumière dans la lumière blanche (toutes les couleurs) est réfléchie sous différents angles en raison des différentes longueurs d'onde. Cela sépare efficacement toutes les couleurs présentes dans la lumière blanche en différentes bandes que nous pouvons voir comme le spectre. (monochrome à prismes) Ce qui est vraiment cool, c'est qu'en utilisant deux prismes, si vous avez deux prismes, vous pouvez en utiliser un pour séparer la lumière en couleurs, et un autre pour remettre le tout ensemble en lumière blanche !

C'est une excellente question! Lorsque la lumière blanche traverse un prisme, le prisme disperse la lumière dans ce qu'on appelle ses couleurs constitutives. Les prismes sont capables de le faire lorsqu'ils sont transparents et ont des surfaces planes avec un certain angle entre elles. Lorsque la lumière voyage dans l'air frappe le prisme, elle change de vitesse et pénètre ainsi dans le prisme sous un nouvel angle (elle est "réfractée"). Cet angle dépend de l'indice de réfraction du matériau dans le prisme, qui peut varier avec la longueur d'onde de la lumière. La longueur d'onde de la lumière à son tour, correspond à différentes couleurs de lumière. Ainsi, ces différentes couleurs se déplaceront sous différents angles dans le prisme et sortiront sous la forme d'un "arc-en-ciel" ou d'un spectre de couleurs, plutôt que sous forme de lumière blanche.

Le processus se produit en raison de la façon dont les vagues fonctionnent. La lumière voyage à des vitesses différentes selon ce à travers lequel elle brille. Dans un espace vide, la lumière se déplace à environ 300 000 kilomètres/seconde, ce qui est la vitesse la plus rapide, mais dans une substance comme le verre ou l'eau, elle se déplace plus lentement. De plus, différentes couleurs de lumière se déplacent à différentes vitesses dans différents matériaux, et ce mouvement dans différents matériaux provoque la séparation des ondes lumineuses en couleurs, c'est pourquoi vous voyez des arcs-en-ciel. Les prismes fonctionnent comme les arcs-en-ciel, sauf que la substance est du verre au lieu d'une goutte d'eau.

La lumière "blanche" du soleil est constituée de la combinaison de plusieurs couleurs de lumière. Lorsque la lumière interagit avec la matière, la force de l'interaction dépend de la couleur (l'énergie) de la lumière. Ainsi, lorsque la lumière blanche (de nombreuses couleurs) pénètre dans un prisme, les différents composants interagissent avec des forces différentes.

Cela signifie que la lumière bleue sera courbée différemment de la lumière verte, de la lumière rouge, et ainsi de suite. Cela provoque la séparation des nombreuses couleurs de la lumière et c'est pourquoi vous voyez un arc-en-ciel de couleurs. Cela se passe dans un prisme, mais aussi très notablement dans les gouttelettes d'eau, et c'est ce qui conduit aux arcs-en-ciel dans le ciel.


Si la LUNE reflète la lumière du soleil, pourquoi les photos de l'alunissage sont-elles si SOMBRE ?

Voici la réponse courte avant que tout le monde ne me devance : la lune ne fait que refléter le soleil. Il ne génère pas sa propre lumière.

Ce qui est étrange pour moi, c'est que si la Lune réfléchit la lumière du soleil, comment se fait-il que nous ne voyons pas la source de cette réflexion ? Et de quoi la Lune est-elle faite pour refléter la lumière en premier lieu ? La poussière de lune est réfléchissante ? Pourquoi seulement la moitié de la lune est-elle claire et le reste est-il toujours sombre ? Comment se fait-il qu'on ne voit qu'un côté ? Lorsque nous voyons le soleil de la Terre, nous sommes capables de voir la source, alors que le Soleil descend, la source de lumière diminue, donc nous dire que le Soleil est ce qui éclaire la Lune semble plutôt impossible.

La lune reflète la lumière en raison de sa couleur claire, mais elle ne reflète pas du tout autant de lumière si l'on considère la taille. Lorsqu'une photo est prise en surface, il s'agit d'un morceau beaucoup plus petit de la surface réfléchissante.

Vous pouvez faire la même chose avec une feuille de papier blanc, c'est comme ça que ça marche.

Avez-vous vu Jupiter, Mars ou Vénus cette année.

Bizarre comme ils étaient si brillants.

Ou peut-être que c'était juste du gaz des marais qui se reflétait depuis la lumière de Vénus tout au long

Voici la réponse courte avant que tout le monde ne me devance : la lune ne fait que refléter le soleil. Il ne génère pas sa propre lumière.

Ce qui est étrange pour moi, c'est que si la Lune réfléchit la lumière du soleil, comment se fait-il que nous ne voyons pas la source de cette réflexion ?

Nous faisons. la source de cette réflexion est la surface de la Lune.

La poussière de lune est généralement grise, qui a un albédo relativement élevé. La surface grise a tendance à refléter beaucoup de lumière.

La Lune est éclairée par le Soleil, qui est une source lumineuse unique. Comment une seule source lumineuse pourrait-elle éclairer tous les côtés d'une sphère ?

Pourriez-vous expliquer un peu plus votre raisonnement ici ?

Comme cela a été dit, la lune ne produit aucune lumière, vous devez donc soit reformuler votre OP, soit vous connecter à Google.

En regardant la lune à distance, nous voyons toute la lumière réfléchie d'un seul coup par ce qui semble être un petit objet dans le ciel. En surface, en prenant des photos là-bas, vous n'obtiendrez la lumière réfléchie que localement dans une zone confinée.

Pensez à la terre, depuis l'espace elle aussi rayonne de lumière réfléchie, les mers brillent de bleu, les nuages ​​brillent de blanc etc. Mais ici sur terre nous ne sommes pas aveuglés non plus, n'est-ce pas ? Et la mer n'est certainement pas bleue.

Pensez-vous honnêtement que si vous étiez à la surface de la lune, vous seriez baigné dans une sorte de luminescence brillante et aveuglante ?

Tout ce que vous pouvez voir reflète la lumière.

Parce qu'il est en orbite géostationnaire. Edit : Terme incorrect, ignorez-le. Il tourne sur son axe en même temps qu'il est en orbite autour de la Terre, donc le même côté est toujours face à nous.

De petites sections de la surface de la Lune ne reflètent pas beaucoup de lumière par elles-mêmes. la quantité de lumière réfléchie ne devient significative qu'une fois que toutes ces petites zones sont réunies sur toute la surface de la Lune.

Il n'est pas théorisé que la Lune reflète la lumière. c'est un constat. Il est ce qui se produit.

Parfois je me demande comment certaines personnes arrivent même à allumer leur ordinateur pour poster de telles bêtises !

À un moment donné, seule la moitié de la lune est éclairée par le soleil. Idem avec la terre.. Vous avez, je suppose, remarqué qu'ici sur terre, à certains moments de la journée, le soleil se couche et il fait nuit ? Même chose.

La lune n'est pas en orbite géostationnaire.

Cependant, il est verrouillé en fonction des marées, de sorte qu'un seul côté nous fait face à tout moment.

Ils ont pris des photos d'une scène sonore parce que les vraies images ne seraient pas crues. Ce qu'on nous a appris est un paquet de mensonges que nous avons acheté une ligne de crochet et un plomb. il n'y a aucun moyen que le Soleil crée la lumière qui fait briller la Lune. il y a beaucoup trop de choses qui peuvent changer le rendement lumineux à tout moment, beaucoup de poussière interstellaire et d'autres choses entre ici et le soleil pour que cela soit toujours le même, si c'était la lumière du soleil, cela varierait la lumière réfléchie du jour aujourd'hui. Regardez cette image de Stellarium.org. et dites-moi comment le Soleil, du côté complètement opposé de la Terre, a pu créer une Pleine Lune par sa lumière réfléchissante ? Cela va à l'encontre de tous les principes de physique et de mathématiques que nous connaissons.

Ils ne veulent pas que nous sachions la vérité sur la Lune, c'est pourquoi ils nous nourrissent de ce BS.


Pourquoi vous ne pouvez pas voir la Lune pendant une éclipse solaire totale

Immédiatement après les premiers instants de la totalité, le ciel s'assombrira et la couronne du Soleil . [+] apparaissent. Mais la Lune qui bloque le Soleil restera toujours invisible.

Les moments de totalité lors d'une éclipse sont quelque chose de rare et de spécial pour quiconque en fait l'expérience. Ils ne sont possibles que lorsque le Soleil, la Terre et la Lune s'alignent parfaitement à un moment où la Lune est suffisamment proche pour bloquer tout le disque solaire, du point de vue d'un observateur lié à la Terre. Alors que l'ombre de la Lune tombe sur la Terre, le ciel s'assombrit et les étoiles, les planètes et la couronne solaire apparaissent visibles aux yeux humains pendant la journée. Pourtant, pour ceux d'entre vous qui ont déjà vu un mince croissant de Lune, une vue manque : la face de la Lune elle-même, normalement illuminée par Earthshine. Pour quelqu'un qui a vu la Lune régulièrement, cela peut être une surprise déconcertante.

Un mince croissant de lune, juste un jour après la nouvelle lune, se couche à l'ouest. Le disque restant est encore . [+] illuminé par la lumière réfléchie par la Terre qui est ensuite incidente sur la surface lunaire.

La Lune est très proche d'une forme de sphère parfaite, et comme toutes les sphères (y compris la Terre), précisément 50% d'elle est éclairée par le Soleil à un moment donné. Lorsque la Lune est très étroitement alignée avec le Soleil, elle apparaît dans une phase "nouvelle" ou "presque nouvelle" (croissant), car l'hémisphère éclairé est principalement tourné vers la Terre. Mais vous pouvez toujours voir la partie non éclairée grâce au phénomène de Earthshine. Même lorsque la lumière directe du soleil ne tombe pas sur la Lune, la lumière de la Terre le fait.

La Lune met un peu plus de 27 jours pour orbiter à 360º autour de la Terre, et un peu plus de 29 jours pour parcourir. [+] de nouvelle lune à nouvelle lune à nouveau. Au fur et à mesure que le cycle des phases, la partie de la Lune illuminée par le Soleil - et la quantité d'Earthshine que la Lune reçoit - changent.

Utilisateur de Wikimedia Commons Orion 8

Imaginez la Terre comme si elle était un miroir. C'est peut-être une assez pouilleux miroir, reflétant seulement environ 30% de la lumière solaire entrante, mais il est également suffisamment grand pour qu'une partie importante de la lumière solaire réfléchie par la Terre finisse par tomber sur la Lune. Si vous vous teniez à la surface de la Lune pendant sa phase de "nouvelle Lune" et que vous regardiez vers la Terre, vous verriez un objet qui semble être 1/10 000e de la luminosité du Soleil.

La Terre, comme on la voit s'élever au-dessus du limbe lunaire à un endroit où le Soleil est à peine incident sur . [+] la surface de la Lune.

Agence japonaise d'exploration aérospatiale, JAXA / NHK, Kaguya (Selene)

Cette lumière serait plus de 40 fois plus brillante que la pleine Lune n'apparaît de la Terre. La lumière que la Terre réfléchit sur la Lune est si grande que même pendant une phase parfaitement nouvelle, même pendant une éclipse solaire totale, la Lune est toujours 150% plus lumineuse que Sirius, l'étoile la plus brillante de tout le ciel nocturne. Au moment maximal d'une éclipse solaire totale, des dizaines (voire des centaines) d'étoiles sont visibles à l'œil nu, toutes plus faibles que la nouvelle Lune.

Il y aura plein de choses à voir tout autour de vous pendant la totalité, de la lumière autour de l'horizon au . [+] La couronne solaire changeante en étoiles dans le ciel diurne. Mais le visage de la Lune ne fera pas partie de ces vues.

Mais malgré tout ce que tu pouvez voyez, le visage de la nouvelle Lune n'est pas visible aux yeux humains, même pendant une éclipse totale. En fait, ce n'est que si vous prenez une photo à exposition assez longue avec un appareil photo que vous pouvez voir autre chose que l'obscurité totale là où la Lune réside dans le ciel. Oui, la lumière est vraiment là, mais vos yeux sont complètement incapables de la percevoir, même lorsque le ciel devient si sombre que des objets des centaines de fois plus faibles peuvent être vus.

Les vues de l'éclipse sont spectaculaires pendant la totalité, mais même si les étoiles et la couronne le sont. [+] visible, la face de la Lune ne l'est pas.

Pourquoi donc? La même raison pour laquelle vous ne pouvez pas voir les étoiles la nuit si elles sont situées trop près de la pleine Lune : il y a autre chose qui est beaucoup plus lumineux que la nouvelle Lune juste à côté. C'est la couronne du Soleil ! À des températures supérieures à 1 000 000 degrés, la couronne n'est jamais visible lorsqu'il n'y a pas d'éclipse, du fait que le Soleil lui-même brille juste à côté d'elle. Mais la couronne du Soleil est à peu près aussi brillante que la pleine Lune si elle n'était pas située si près du Soleil lui-même, vous seriez capable de la voir même pendant la journée.

L'atmosphère du Soleil ne se limite pas à la photosphère ou même à la couronne, mais s'étend plutôt à l'extérieur. [+] sur des millions de kilomètres dans l'espace, même dans des conditions de non-fusée ou d'éjection. Grâce à la technologie de masquage du coronographe, nous pouvons le voir depuis la Terre ou depuis l'espace.

Observatoire des relations solaires et terrestres de la NASA

Astronomiquement, si vous construisez un appareil qui bloque le disque du Soleil mais pas la couronne au-delà, vous pouvez voir cette atmosphère extérieure chaude du Soleil pendant la journée. Un tel appareil s'appelle un coronographe, et les astronomes l'utilisent depuis les années 1930 pour visualiser la couronne solaire. Sans un, cependant, la luminosité du Soleil surpasse la luminosité de la couronne, elle est 400 000 fois plus lumineuse et trop proche pour que vous puissiez la voir. La situation est très analogue à ce qui se passe pendant la totalité entre la couronne et la nouvelle Lune.

Pendant les phases partielles de l'éclipse, la Lune n'est très clairement pas visible par rapport au . [+] Soleil beaucoup plus brillant. Mais même la couronne la plus faible éclipse considérablement la Lune.

Oui, il y a Earthshine illuminant le visage de la Lune. Et oui, le visage de la nouvelle Lune est 150% plus lumineux que même l'étoile la plus brillante du ciel. Mais la couronne est 10 000 fois plus lumineuse que la nouvelle Lune et se situe à seulement un quart de degré du centre de la nouvelle Lune. Vos yeux peuvent être suffisamment sensibles pour voir quelque chose d'aussi brillant que la nouvelle Lune, mais pas si quelque chose de 10 000 fois plus brillant est aussi proche. Si vous vous teniez à 20 pieds (6 mètres) d'une ampoule de 25 watts, vous ne pouviez pas voir une luciole s'allumer à un pouce (2,5 cm) de l'ampoule, ce qui n'enlève rien à la luciole.

Les lucioles peuvent émettre de la lumière et offrir un spectacle spectaculaire, mais à seulement 0,025 lumen chacune, elles . [+] doit être éloigné de toute autre source de lumière beaucoup plus brillante pour être vu.

La proximité compte, et dans le cas de la nouvelle Lune, c'est la couronne solaire qui l'emporte. La Lune est toujours illuminée, et c'est pourquoi une caméra peut capter les détails de son visage. Mais la même couronne qui offre des vues aussi spectaculaires est aussi ce qui rend si difficile de voir quoi que ce soit autour d'elle. Cela s'applique non seulement à la pleine Lune, mais aux étoiles les plus proches du limbe du Soleil lui-même : essentiel pour tester la relativité d'Einstein !

32 images de l'éclipse de 2016 ont été combinées afin de produire ce composite, mettant en valeur non seulement . [+] la couronne et le plasma bouclent au-dessus de la photosphère avec des étoiles en arrière-plan, mais aussi avec la surface de la Lune éclairée par Earthshine. La nouvelle Lune illuminée, entourée de la couronne solaire, ne peut pas être vue à l'œil nu seul.

Don Sabres, Ron Royer, Miloslav Druckmuller

Certaines observations astronomiques, même avec un puissant télescope, ne peuvent être réalisées qu'à l'aide de la photographie. Recueillir suffisamment de lumière pour se démarquer de la luminosité d'autres objets est quelque chose qui va au-delà de ce que les yeux humains peuvent fournir. Heureusement, cette technologie est largement répandue aujourd'hui et nous permet de profiter de toute une série de vues que nos yeux ne peuvent pas offrir. Il peut faire sombre pendant l'éclipse, mais l'obscurité, telle que nous la percevons, est relative. La couronne de notre Soleil, pendant la totalité, deviendra la chose la plus brillante du ciel, et c'est la raison pour laquelle la Lune, aux yeux de l'homme, sera complètement invisible.

La « frange » rose autour de la circonférence de la Lune est en fait due aux boucles de plasma s'élevant au-dessus de . [+] la photosphère du Soleil. Ce plasma chaud se lie finalement à la couronne et s'étend sur de grandes distances dans l'espace. La couronne elle-même est 10 000 plus lumineuse que la nouvelle Lune.

Observatoire d'Upice, Petr Horalek, Jan Sladecek, Miloslav Druckmuller


La Genèse enseigne-t-elle que la Lune émet sa propre lumière ?

Un problème courant que les sceptiques aiment souligner est que Genèse 1:15 semble enseigner que la lune émet sa propre lumière. Ceci, bien sûr, contredit la connaissance que nous avons aujourd'hui que la lune reflète simplement la lumière du soleil. C'est une objection courante qui est censée prouver que la Bible est fausse. Ce passage enseigne-t-il que la lune génère sa propre lumière ? Nous allons jeter un coup d'oeil.

Genèse 1:14-19 dit : « Alors Dieu dit : « Qu'il y ait des lumières dans le firmament des cieux pour séparer le jour de la nuit et qu'elles soient pour des signes et des saisons, et pour des jours et des années et qu'elles soient pour lumières au firmament des cieux pour éclairer la terre » et il en fut ainsi. Alors Dieu fit deux grandes lumières : la plus grande lumière pour régner sur le jour, et la plus petite lumière pour régner sur la nuit. Il a fait les étoiles aussi. Dieu les a placés au firmament des cieux pour éclairer la terre, et pour régner sur le jour et sur la nuit, et pour séparer la lumière des ténèbres. Et Dieu a vu que c'était bien. Ainsi le soir et le matin étaient le quatrième jour.

Contrairement à ce que les sceptiques peuvent penser, il existe une réponse à ce soi-disant « problème ». Même dans notre culture scientifique, nous utilisons chaque jour un langage centré sur la terre. Même le météorologue dira que le soleil se lèvera et se couchera même si nous savons que la terre tourne autour du soleil. Il ne se lève et ne se couche que d'un point de vue terrestre. Nous dirons des choses telles que « quand les étoiles sortent la nuit » même si les étoiles sont toujours là, nous ne pouvons tout simplement pas les voir pendant la journée à cause de la lumière du soleil.

De notre point de vue sur terre, la lune émet de la lumière, même si techniquement c'est la lumière du soleil qui est réfléchie. Lorsque nous regardons Genèse 1, nous remarquerons que le texte ne dit jamais réellement que la lune génère sa propre lumière. Le point du passage (son le contexte) est ce que la lumière fait à la terre et à ses habitants. Le soleil « gouverne » le jour tandis que la lune « gouverne » la nuit.

John Upchurch note : « Si la lune était une lumière la source – au lieu d'une simple lumière – il n'y aurait probablement aucune nuit pour qu'elle gouverne. »[1] Il poursuit : « Nous pouvons facilement démontrer ce concept lorsque nous imaginons quelqu'un réfléchissant la lumière dans nos yeux à partir d'un miroir. Le miroir n'est pas la source de lumière, mais il émet un faisceau puissant qui peut momentanément aveugler - ce que même les biblio-sceptiques devraient admettre. Et quand un tel faisceau aveugle quelqu'un, il est douteux que comment la lumière atteint les yeux de la personne importe autant que le fait qu'elle le soit. »[2]

Le point du passage (Genèse 1:14-19) est ce que font les lumières dans le ciel (le soleil, la lune et les étoiles). Non seulement ils éclairent la terre, mais ils marquent les saisons, les jours et les années pour tous ceux qui vivent sur la planète. Le but de Genèse 1 est de donner à l'humanité un aperçu de la façon dont Dieu a créé. Il ne nous donne pas la version la plus détaillée du compte. Il appartient aux humains d'utiliser leurs capacités données par Dieu pour utiliser la science de l'observation pour apprendre les détails de la création de Dieu.


La malédiction est spécifique.

Eh bien, selon le Book of Nod, le soleil blesse spécifiquement les vampires à cause de la malédiction de Caine par l'archange Raphaël.

:secoue la tête: je suis tel un geek.

Tout d'abord, bienvenue à Norm Nason. Cela semble être votre premier message. Voilà une question intéressante! Malheureusement, je ne peux pas ajouter grand-chose, bien que les images déterrées par Fortis suggèrent que le spectre réfléchi n'est pas trop différent de celui du soleil.

Sur le sous-problème des vampires mythiques complètement hors de propos : Une interprétation moderne courante est que les vampires sont extrêmement sensibles aux ultraviolets. Toute lumière sans UV ne leur ferait aucun mal. Maintenant, je me demande s'il y a des UV détectables la nuit.

"Le problème avec les citations sur Internet, c'est qu'il est difficile de vérifier leur authenticité." Abraham Lincoln

Je dis qu'il y a un elfe invisible dans mon jardin. Comment tu prouver que je me trompe ?

Eh bien, évidemment, je cite une source fictive afin que les créateurs puissent inventer toutes les règles qu'ils veulent. Dans les limites des jeux de rôle White Wolf "World of Darkness", la malédiction des vampires est de nature mystique et la lumière du soleil et le clair de lune sont différents. mystiquement, sinon scientifiquement.

Oh, et non, généralement les vampires WoD ne peuvent pas résister à la lumière du soleil dispersée. Bien qu'une petite quantité de lumière du soleil crée des brûlures proportionnellement plus petites.

(Et je continue juste à le faire comprendre )

Ce gars s'est amusé à prendre des photos de nuit, en utilisant simplement la Lune pour l'éclairage, mais en augmentant les temps d'exposition pour augmenter l'éclairage à l'équivalent solaire. De belles images et étrangement étranges grâce aux traînées d'étoiles dans ce qui ressemble à un ciel bleu normal, diurne.

Merci pour le lien. ça m'a juste bluffé. belle

(J'ai utilisé l'ektachrome infrarouge pour la photographie à la lumière du jour. Des résultats vraiment étranges, sympas cependant)

Ce gars s'est amusé à prendre des photos de nuit, en utilisant simplement la Lune pour l'éclairage, mais en augmentant les temps d'exposition pour augmenter l'éclairage à l'équivalent solaire. De belles images et étrangement étranges grâce aux traînées d'étoiles dans ce qui ressemble à un ciel bleu normal, diurne.

0,0001 lux.
Je suppose qu'il se peut que les gens évitent de prendre des images de traînée d'étoiles autour des pleines lunes, car même à de courtes expositions, le contraste est réduit, et donc ils ne vont jamais tout le porc et prennent une très longue exposition?
Je vais essayer celui-ci.

Il y a quelques années, une équipe de tournage s'est installée dans le quartier et a tourné la nuit
scènes toute la nuit. I suspect that they intended it to appear
to be moonlit, and that it was no coincidence that it was right
at full Moon, with the Moon high in the sky at midnight. They
also had a fairly bright movie light, though, on a crane 35 or
40 feet above the street. It was much brighter than any street
light, but not as bright as a searchlight. They cut off a tree
branch and stuck it in front of the lamp so it would cast shadows
like moonlight through the trees.

From where I was watching, the Moon and the movie lamp were
side-by-side. The Moon looked very yellow compared to the lamp,
which was blue-white.

Here's an image of the ASTRO-1 telescope mounted on the Space Shuttle
payload bay, with Orion in the background. The telescope is illuminated
by moonlight:

I'm not a professional, but this is the basic concept that will explain this (I think):

Shutter speed (exposure time) controls the speed of the shutter (duh)
ISO speed is the sensitivity to light.
Higher ISO speed means high sensitivity to light.
If the ISO speed was high enough (my camera goes from 100 to 1600, in 1 stop increments. Don't know how high it needs to be for this [EDIT: the captions on the pictures say it was at ISO 200 & ISO 400 on one of them. I would have thought it would be higher than that.], I've never tried those kind of pics. Maybe I will now though. ) and you had shutter speeds like the ones used in those pictures I guess it could work.
Shutter speed doesn't necessarily have anything to do with light gathering.

Next full moon (12/15) I'll try it and see what happens (I might not wait that long though. If it works I'll post it on here ).

Mars 12-3-05 small file.jpgI didn't think there was enough moonlight tonight, but I still wanted to play around. This is either a 15 or 30 second exposure (I can't believe I forgot ) of Mars at ISO 1600.

I'm not very impressed with the picture quality (plus, I had to compress it to make it small enough to post here, making the quality even worse), but I think it's kinda cool how it made the rest of the sky red. A lower ISO speed would have made it less grainy, but my battery was going dead, so I came back inside to charge up. I don't know if mars is actually moving fast enough that a 30 second exposure would show movement like this (maybe I bumped it), but it doesn't look like any of the stars moved. Plus, it looks like it moved the wrong direction (I was facing east, so it should be moving up, not down right?

To do exposures longer than 30 seconds on my camera, you have to actually hold the shutter button down for as long as you want it to stay open, which means I have to get a much sturdier tripod before I try those 10 minute long shots.

Black-sky photos will be either without moon or with suitable filtering, and blue-sky photos will be with moonlight. Nobody really needs mention it because anyone who has a go at it will quickly learn. Most people who want only stars and deep-sky objects take their photos on moonless nights, well away from light pollution.

Not enough people take landscapes and other scenes by moonlight, which can produce wonderful effects because of the long exposures. E.g.: waves, running water and wind-blown objects will appear as mist, and "ghosts" and "UFOs" can be easily added. Flash can be added to the foreground too, with time for multiple exposures on the one frame, or you can paint light with a torch. And you don't need a full moon -- less than a quarter moon is bright enough and it just means longer exposures. Record all the exposure details so you can learn from them.

It can be really confusing to people who view a landscape with lights or stars in it, yet it looks like it was taken by sunlight.

I stopped off one moonlit night to photograph New Zealand's Mount Ruapehu with Orion lying on it's side and setting just above the snowy top of the mountain. I cradled my camera with wide-angle lens in a bean-bag on the bonnet of my car and, using a cable release, took exposures of 30 seconds at f4 on 200 ISO film. Everything came out perfectly, the sky coming out light to deep blue and the land, foliage and mountain looking sunlit. Even the pink Orion nebula showed up, and the photo lab reprinted a few shots through thinking that the stars were dust.

Earlier in the evening I took a photo of Lake Taupo with the lit-up town in the background, moonlight glinting off the lake, and Jupiter up in the sky.

[QUOTE=The ManglerI'm not very impressed with the picture quality (plus, I had to compress it to make it small enough to post here, making the quality even worse), but I think it's kinda cool how it made the rest of the sky red.
[/quote]
Agréable.

I suspect that at least some of the redness may come from light polution. I've yet to give this one a go myself, but am looking forward to it.


AST 201 - Midterm 2

That it is important to hunt deer, lest they go hungry.

That it is important to care for their elders, lest they forget the lessons of the past.

That it is important to know the time to plant crops, lest they have no harvest.

Color vs Distance from Earth

Distance from Earth vs Spectral Type/Temperature

Absolute Magnitude/Luminosity vs Spectral Type/Temperature

Sang chants of praise to the meteorite

Dipped arrows in water associated with the meteorite

Carved off pieces for jewelry and arrowheads

Sighting of the last visible crescent

Moon was spun out of the proto-Earth by centrifugal force

A sister planet was gravitationally captured into the Moon's orbit early in the history of the solar system

They are too infrequent to be reliable

They were understood to be abnormal and acting contrary to the ordered laws of nature

They are working with Coyote to increase chaos in the world

Their spirits were collaborating with known sicknesses

Man with Feet Ajar, Clockwise

Slender First One, Clockwise

Rabbit Tracks, Counter-Clockwise

The changing tides create the lights in the polar regions of Earth.

Charged particles from the Solar Wind enter Earth's atmosphere along magnetic field lines and collide with atmospheric gases, causing them to glow.

The Sun's electromagnetic energy in the x-ray wavelength band interacts with the cold polar air to cause the air to glow.

There are no spots most of them time, but they reappear for a brief period every 22 years

The number of spots increases to a maximum and the declines to a minimum over a time period of 11 years

The spots are usually absent, but suddenly appear during the onset of a magnetic storm

meteoroid, meteor, meteorite, comet/asteroid

meteorite, Jupiter, comet/asteroid, meteor

meteorite, comet/asteroid, meteor, meteoroid

meteor, meteorite, Jupiter, comet/asteroid

Earth orbits through the debris left from an orbiting comet

Earth's orbit passes through the dust-filled invariable plane of the solar system

Earth orbits through the debris left from an asteroid collision

Sunspots and Solar Flares

Prominences and Solar Flares

He chased the seven sisters until they climbed Devil's Tower which grew in height and spirited them into the sky

He set a star in the far south opposite the "North Fire"

He flung stars randomly into the heavens

Lozenge-shaped or square-bodied

Interpretations are often made after the outcome is known

Failed omens are rapidly forgotten

Predictions can work as a self-fulfilling prophecy

31 years, 107 days, 9 hours

Pautiwa was brave and gave rise to the Warrior clans Paiyatemu was wise and gave rise to
medicine man societies

Paiyatemu was humorous and gave rise to the clown societies Pautiwa was more serious and
gave rise to the Kachina societies

Paiyatemu was brave and gave rise to the Warrior clans Pautiwa was wise and gave rise to
medicine man societies

it gives the patient a more positive view of their situation

it identifies the patient using the healing power of supernaturals

it absorbs the sickness from a patient seated on it

it creates a ritual reality in which supernaturals an patient interact

It divides the year into unequal parts

Roughly divides the year into winter and summer

Gives May and November the same names

New, Waxing Cresent, First Quarter, Waxing Gibbous, Last Quarter, Waning Gibbous, Full,
Waning Cresent

New, Waning Crescent, Last Quarter, Waning Gibbous, Full, Waxing Gibbous, First Quarter,
Waxing Cresent

New, Waxing Cresent, First Quarter, Waxing Gibbous, Full, Waning Gibbous, Last Quarter,
Waning Crescent

New, Waxing Cresent, Full, Waxing Gibbous, Last Quarter, Waning Crescent, First Quarter,
Waning Gibbous

The highest elevation point visible from the Pueblo

From a kiva with a special opening for sunlight

The souls of the dead being re-incarnated

An evil shaman pursuing humans to do them harm

Follow the zenith position of the sun with a "gnomen" as it changes throughout the year.

Follow the horizon position of sunrise as it moves throughout the year from a sun watching station.

Keep a calendar on the wall of his house

Coyote and the Squirrel brothers

Each constellation has its own igniter star

Each star is a hearth of a hogan

Establish the religious ceremonial calendar and set the times for specific crop plantings

Predict optimal times for war and establish the religious ceremonial calendar

Set the times for specific crop plantings and establish the optimal times for hunting

The first time the ceremony was given on earth by the Holy People

The present moment, that of the actual ceremony

The moments marked by the occurrence of mythic events that lie outside the narrative of the specific ceremonial being performed.

The moment in which the commemorated episode occurred in the accompanying chantway myth

Moves along an elliptical orbit

Sometimes described as a "dirty snowball"

Exhibits a long ion and dust tail when in the inner Solar System

Has a nucleus that remains frozen and inactive while far from the Sun

Seasonal phenomena and activities

Just above the Southern Horizon when the meridian runs between Sirius and Betelgeuse

It is the brightest star in Casseiopia

As the upper left shoulder of Orion

Revolving around the North Star as one of the "pointer stars" in the Big Dipper

The Earth is farther from the Sun

The Sun is lower in the sky

Blow in its direction to avoid bad luck

Say a prayer/chant of thanks for the good luck

The Moon follows near to but not exactly on the Celestial Equator

The Moon follows the Celestial Equator exactly

The Moon circles through the constellations near the North Celestial Pole

The Moon follows near to but not on the Ecliptic

To honor the Sun and turn him back at Winter Solstice

To ask the kachinas for a prosperous harvest at the planting of bean seeds.

To honor the Sun and turn him back at Summer Solstice

To honor the Kachinas as they leave Hopi to return to their winter abode

In summer, the Sun reaches a higher position at solar noon.

In winter, the Sun reaches a higher position at solar noon.

In summer, the Sun reaches a lower position at solar noon.

In winter, the Sun reaches a lower position at solar noon.

Solar Wind particles slamming into the upper atmosphere

A mountain sheep that got stuck on a high mountain and was turned into the aurora

Refraction of Sunlight above the North Pole

Selected Answer:
Incorrecta.

To function as a clock at night-time
Answers:
une.

To function as a clock at night-time

To provide Humans on Earth with rules to live by

None - they are random patterns

To function as a calendar

The dark patches are high cratered regions called "lunar highlands" and the light areas are low smooth areas called "lunar maria."

The light patches are high smooth regions called "lunar highlands" and the dark areas are low cratered areas called "lunar maria."

The light patches are high cratered regions called "lunar highlands" and the dark areas are low smooth areas called "lunar maria."


10 Myths About Rainbows

Who doesn't like rainbows? Sure, some grouches might not care too much for them. But watch what happens when a rainbow suddenly, almost magically, appears on the horizon, a delicate burst of color gently washed across the sky. People stop what they're doing. Stare. Snap photos with their iPhones. And smile.

A rainbow's ability to bring joy to just about anyone is probably why they're painted on kids' cheeks at fairs. Why they're used to decorate birthday cakes, garden flags and bedding. Why they're mentioned in lyrics, poems and other writings. Why they're the stuff of folklore across many countries and peoples, often signifying a link to God or the heavens.

So what, exactly, is a rainbow? Strangely, it's just an optical illusion. We see rainbows when light strikes drops of water. The light is refracted, or changes directions, then is reflected by the back of the water drops. As this reflected light is leaving the water, it's refracted again at several angles [source: National Geographic].

You'd think we mortals would know everything about rainbows, as popular as they are. Yet there are actually quite a few myths out there about these multihued illusions. Think you're pretty rainbow-savvy? Here's betting you learn at least one new fact about them by the time you finish this article. Our first rainbow myth is probably the most famous.

10: There's a Pot of Gold at the Rainbow's End

One of the most storied rainbow myths is that there's a pot of gold at the end of every one. Not only that, but that the pot of gold is guarded by a tricky leprechaun. The legend goes like this:

Once upon a time, the Vikings lived in Ireland, looting and plundering as they pleased, then burying their ill-gotten treasures all over the countryside. When they eventually departed from the Emerald Isle, they inadvertently left behind some of their booty, which the leprechauns found. Now, the leprechauns knew the Vikings had gotten their treasures through stealing, which was wrong. This bad behavior made the leprechauns mistrust all people, Viking or not. In order to ensure no humans could take what they now considered leur gold, the leprechauns reburied it in pots deep underground all over the island. When rainbows appear, they always end at a spot where some leprechaun's pot of gold is buried [source: Mystical Myth].

Here's the catch: Believers who've searched for the legendary pot o' gold always end up stymied, because they can never find the rainbow's end. The reason for that is on the next page.

9: Rainbows Form Perfect Arcs

It's true rainbows appear to form perfectly rounded arches. But in reality, rainbows form full circles. Then why don't we see circles? When we're standing on the ground, we can only see light that's reflected by raindrops above the horizon. Thus, we can't see a rainbow's lower, hidden half. There is one way you may be able to see a full-circle rainbow, though. If you're a pilot or passenger in an airplane or helicopter – and thus can see below the horizon – you might see a rainbow as a full circle. Sometimes people climbing tall mountains can view circular rainbows as well [sources: Lewin, National Geographic].

Since a rainbow is a circle you'll never reach the end or the bottom. Rainbows seem to move when you do, because the light that forms the bow is always at a specific distance and angle from you [source: Howard]. Remember we said earlier that rainbows were optical illusions? That's why you'll never find your pot of gold, alas.

8: Rainbows Contain Seven Colors

This is an interesting "myth," because depending on how you look at it, it can be considered a true or false statement. In school you probably learned that the colors of the rainbow are (in order) red, orange, yellow, green, blue, indigo and violet. These are actually the colors of the visible spectrum. Red has the longest wavelength and violet the shortest. (Some scientists think indigo is so similar to blue that it's indistinguishable for most people [source: National Geographic].) But those seven hues are not the only ones in the world, of course. Where's the pink, for example? Or brown? Or sage, aqua, celadon and coral?

Those colors, and more, are actually there in the rainbow. They're just invisible. Rainbows contain upward of 1 million colors – that's right, 1 million – in a much larger continuum than the seven measly ones with which we're familiar [source: Howard]. Unfortunately, our human peepers can't see all of those other hues. So does this mean rainbows contain them or not? That's for you to debate.

7: Everyone Sees the Same Rainbow

One of the more fascinating facts about rainbows is that no two people can see the exact same rainbow. You may think you're seeing the same thing you might even describe the rainbow you're seeing to the friend next to you, who will agree that what she's seeing looks just like the one you described. But you're truly not seeing the same thing. Here's why:

When you're looking at a rainbow, you're looking at light that's reflected by raindrops sitting above the horizon. But your horizon is always different – albeit, sometimes only slightly different – from everyone else's, and vice versa. To put it a little differently, the center of the rainbow arc you're seeing sits on an imaginary line stretching from your eye to the sun. Since your eyes and those of someone else's, even someone next to you, can't be in the same place in space simultaneously, the two of you can never see the same rainbow. If that's not enough to ponder, consider this: Even our own two eyes see slightly different rainbows [sources: National Geographic, Rao, Science Kids].

6: Rainbows Only Appear With Rain

This seems to make sense – there's that word "rain" in "rainbow" after all. And with good reason. For a rainbow to be formed, there need to be water droplets in the air. Then, light has to shine through those droplets at just the right angle. If this happens – voilà! A rainbow!

But water droplets can be in the air for many other reasons. When it's misty outside or when there's overspray from, say, a waterfall or waves crashing against rocks in foggy weather around a fountain or even when it's dewy out. No matter what the source of the water droplets in the air, though, remember that the sun has to be at the proper angle – no higher than about 42 degrees of altitude – or the rainbow will be below the horizon and you most likely won't see it. If everything is in place, you still have to have the sunlight at your back in order to see the rainbow [sources: Edens, Rao].

5: Rainbows Only Appear During the Day

We've been talking about how water and sunlight are the ingredients for a rainbow. If this is the case, then it should follow that rainbows can only pop out during the day. But they can actually occur at night, too. An evening rainbow is called a moonbow, or lunar rainbow. Moonbows are created when light reflected by the moon hits water droplets in the air. Before you think a moonbow can't be a rainbow if it's made from water and moonlight (not sunlight), remember that moonlight is actually reflected sunlight the moon doesn't give off any light [source: National Geographic].

For a moonbow to form there needs to be a full or nearly full moon. And, as we said earlier, some water in the air. Because tropical areas such as the Caribbean and Hawaii tend to have showers lasting well into the evening, moonbows most frequently appear in these locales. All of the same colors in a rainbow are present in a moonbow. But moonbows are pretty faint, since moonlight is so much dimmer than sunshine. Since our eyes can't perceive colors when the lighting is dim, we see moonbows as white. Interestingly, though, photos of moonbows do show their colors [sources: Live Science, National Geographic, Science Kids].

4: You Can't Create a Rainbow

Oh yes you can! You may have already done so as a kid and just forgot. All you need to do is turn on a garden hose, stand with your back to the sun, then adjust the hose's nozzle so the water comes out in a fine spray. Look closely – a rainbow will appear in the spray [source: Rao].

If you'd rather create a rainbow via a more official science experiment, gather a shallow pan, water, white paper and mirror. Fill the pan half-full with water, then set the mirror in the pan at an angle. Head outside (it has to be a sunny day) and adjust the pan so that the sunlight hits the portion of the mirror that's submerged in the water. Take your white piece of paper and hold it above the mirror, moving it to different angles until, magically, a rainbow appears on the paper. Only cloudy skies in your neck of the woods? Use a flashlight to replace the sun [source: Merali].

3: You Can't Make a Rainbow Disappear

Not only can you create rainbows, you can make them disappear too! And it doesn't involve something like chanting, "Rain, rain, go away. Come again another day!" All you have to do is grab a pair of polarized sunglasses, hold them in front of you vertically, and – poof – no more rainbow. What's going on?

Rainbows are highly polarized objects, which basically means their light waves are vibrating in one plane – in this case, a vertical one. Sunglasses are also polarized vertically. This is because they're created to block reflections and glare, which typically come off of pools of water and other flat surfaces, and are polarized horizontally. Horizontal light waves can't get through vertical polarizers. Thus, if you're wearing vertically polarized sunglasses, you can see vertically polarized rainbows. But turn those sunglasses on their side, effectively creating a horizontally polarized set of shades, and the rainbow's light waves will be blocked, causing the rainbow to mysteriously disappear [sources: Plait, Polarization].

2: Rainbows Appear Equally at Any Hour

You might think that your chances of seeing a rainbow have nothing to do with the time of day. After all, there can be rain, fog or mist followed by a burst of sunshine in the morning, noon or as evening approaches. This is true, yet showers (one of the most common rainbow precursors) are much more frequent in the late afternoon than they are in the early morning or midday, so rainbow sightings are more likely as the day is winding down. The sun is also at a more favorable angle then – 42 degrees or lower in the horizon [sources: Howard, Rao].

We should mention that this phenomenon mainly pertains to rainbows and the summer. In cooler months when the sun doesn't get as high, you might well see a rainbow in midday [source: KOMO News].

Storms typically move from the west to the east, while the sun rises in the east and sets in the west. So if it's raining in the morning, it will likely be raining in the west. Since the sun is in the east, any visible rainbows will be in the west (the sun has to be at your back in order to see a rainbow). In the late afternoon, the situation will be reversed. Now the sun is in the west, and any showers that pop up will hit your locale, then move to the east – the direction you'll need to be looking (with the sun at your back) if you want to spot a rainbow [source: Rao].

1: A Double Rainbow Is As Good As It Gets

Rainbows can multiply. Double, tertiary (triple) and quaternary (quadruple) rainbows all can occur. Double rainbows occur when light gets reflected twice inside water droplets. When this happens, the second rainbow appears above the main one and is fainter. Its colors are also reversed (red is on the inner section and violet on the outer arch) due to the second reflection [source: National Geographic].

A tertiary rainbow occurs when light is reflected a third time. But you have to be facing the sun to see one because the sun is its center. Tertiary rainbows are very difficult to notice partly because you're looking into the sun, and partly because they're quite faint and very broad. Even harder to see are quaternary rainbows, which form when light is reflected a fourth time. You also need to be facing the sun to spot these, and they're even fainter than tertiary rainbows [source: National Geographic].

And it doesn't stop there: Scientists have detected a 200th order rainbow (that's a rainbow with light reflected 200 times) in the lab!

So now it's time to confess. Were you stumped by any of these? If you weren't, I'd suggest investigating a career in meteorology.

Originally Published: Mar 13, 2015

Rainbow Myth FAQs

What order do the rainbow colors go in?
Are there really seven colors in the rainbow?
What happens when we see a rainbow?
What is the myth about rainbows?
What do rainbows symbolize?

Author's Note: 10 Myths About Rainbows

I definitely learned a thing or two (or three or four) from researching this article. Now I'm on a mission to spot a moonbow. Guess that means I need to go to the Caribbean .


Voir la vidéo: La révélation des Pyramides - Le film en français (Juillet 2021).