Astronomie

Pouvons-nous avoir une deuxième lune ?

Pouvons-nous avoir une deuxième lune ?

Cette question semble stupide et plutôt fantaisiste. Mais la gravité de notre terre peut-elle capturer un astéroïde de taille et le faire tourner autour de notre terre comme notre lune qui devient visible depuis le sol. Existe-t-il une possibilité théorique ou une probabilité pratique ?


À ce stade de notre système solaire, il est impossible pour quelque chose de la taille d'une lune de tomber en orbite intérieure. Mais de plus petites choses comme les astéroïdes tombent et sont capturées par la gravité terrestre. mais ils ne sont pas assez grands pour être vus à l'œil nu. Par exemple 2006, RH120 est un astéroïde proche de la Terre qui a orbité la Terre de septembre 2006 à juin 2007.


Voici une deuxième et une troisième lune : Telstar 1 et 2.

Telstar 1 et 2, bien qu'ils ne soient plus fonctionnels, sont toujours en orbite autour de la Terre.

Voici une chanson sur Telstar 1. C'était un hit pour The Tornados en 1962.


La Terre s'apprête à obtenir une nouvelle mini-lune - mais les astronomes sont confus par son origine

Lien copié

Astéroïde 2020 SO : l'animation révèle une trajectoire nominale

Lorsque vous vous abonnez, nous utiliserons les informations que vous fournissez pour vous envoyer ces newsletters. Parfois, ils incluront des recommandations pour d'autres newsletters ou services connexes que nous proposons. Notre avis de confidentialité explique plus en détail comment nous utilisons vos données et vos droits. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Un objet connu sous le nom de 2020 SO se dirige vers la Terre et, à partir d'octobre, ce sera une "mini-lune", qui pourrait rester en orbite autour de notre planète jusqu'en mai de l'année prochaine. Alors que nous avons la Lune, la Terre reçoit régulièrement de nombreux petits astéroïdes et météores qui se sont coincés dans son orbite, que les astronomes appellent «mini-lunes».

Articles Liés

La définition d'une lune est tout objet naturel qui est pris dans l'attraction gravitationnelle d'une planète.

Maintenant, les astronomes ont détecté un petit objet non menaçant qui se dirige vers la Terre et pourrait être pris dans la gravité de la planète jusqu'à huit mois, selon les simulations des astronomes.

Une vidéo de la simulation montre l'objet 2020 SO faisant deux approches rapprochées de la Terre alors qu'il est en orbite autour de notre planète.

Le premier viendra le 1er décembre, lorsqu'il passera à une distance d'environ 50 000 kilomètres (31 000 miles).

La Terre s'apprête à obtenir une nouvelle mini-lune - mais les astronomes sont confus par son origine (Image: GETTY)

2020 SO a une orbite chaotique (Image: TONY DUNN - TWITTER)

L'objet semble alors tenter de s'éloigner de notre planète, avant d'être aspiré par l'attraction gravitationnelle pour une approche rapprochée le 2 février 2021.

Cependant, cela ne provient que des premières observations et pourrait facilement changer au cours des prochains mois.

L'astronome Tony Dunn a déclaré : « L'astéroïde 2020 SO pourrait être capturé par la Terre d'octobre 2020 à mai 2021. La trajectoire nominale actuelle montre une capture via L2 et une fuite via L1.

"Chemin très chaotique, alors préparez-vous à de nombreuses révisions à mesure que de nouvelles observations arrivent."

2020 SO pourrait être un morceau de fusée mis au rebut (Image: GETTY)

Articles Liés

Cependant, les experts ont remarqué quelque chose d'étrange à propos de la mini lune entrante.

La vitesse de 2020 SO est beaucoup plus lente que n'importe quelle roche spatiale, ce qui a conduit à penser qu'il pourrait s'agir de quelque chose d'artificiel.

La roche spatiale moyenne se déplace à une vitesse comprise entre 11 kilomètres par seconde et 72 kilomètres par seconde.

L'objet 2020 SO a une vitesse de seulement 0,6 kilomètre par seconde.

Paul Chodas de la NASA du Jet Propulsion Laboratory (JPL) a identifié l'objet comme étant peut-être un morceau de vieux débris spatiaux.

Phases de la Lune (Image : EXPRESS)

Tendance

Plus précisément, M. Chodas a déclaré qu'il s'agissait probablement d'un morceau de fusée du vaisseau spatial Surveyor 2 qui a été envoyé sur la Lune en 1966.

L'astronome Kevin Heider a déclaré : « L'astéroïde 2020 SO est soupçonné d'être le propulseur de fusée centaure Surveyor 2, lancé le 20 septembre 1966.

"L'orbite semblable à la Terre et la faible vitesse relative suggèrent un objet artificiel possible."

La dernière mini-lune de la Terre est arrivée plus tôt cette année lorsqu'un petit météore appelé 2020 CD3, qui avait à peu près la taille d'une voiture, a été capturé par l'orbite de la planète.

La roche spatiale est restée en orbite pendant environ trois mois, avant de poursuivre son voyage à travers le système solaire en mars.


Une nouvelle "mini-lune" possiblement découverte en orbite autour de la Terre

Il est avec nous depuis trois ans, disent les astronomes. Malheureusement, il sera probablement parti au printemps.

Sur l'orbite de plus en plus encombrée de la Terre, environ 5 000 satellites, un demi-million de débris fabriqués par l'homme et un seul objet naturel confirmé : le lune. Maintenant, des astronomes travaillant à l'observatoire Steward de l'Université d'Arizona pensent qu'ils ont peut-être découvert un deuxième satellite naturel – ou du moins un satellite temporaire.

Rencontrez 2020 CD3, le plus récent "minimoon" de la Terre.

GRANDE NOUVELLE (fil 1/3). La Terre a un nouvel objet/mini-lune possible temporairement capturé appelé 2020 CD3. Dans la nuit du 15 février, mon coéquipier de Catalina Sky Survey, Teddy Pruyne, et moi avons trouvé un objet de magnitude 20. Voici les images de la découverte. pic.twitter.com/zLkXyGAkZl26 février 2020

Une mini-lune, également connue sous le nom d'objet capturé temporairement, est une roche spatiale qui reste coincée dans l'orbite terrestre pendant plusieurs mois ou années avant de repartir dans le système solaire lointain (ou de brûler dans l'atmosphère de notre planète).

Alors que les astronomes soupçonnent qu'il y a au moins une mini-lune en cercle Terre à un moment donné, ces minuscules satellites sont rarement découverts, probablement en raison de leur taille relativement petite. Jusqu'à présent, une seule mini-lune confirmée a été détectée : un astéroïde de 3 pieds de large (0,9 mètre) appelé 2006 RH120, qui a orbité la Terre pendant 18 mois en 2006 et 2007.

Maintenant, il peut y avoir une seconde. Kacper Wierzchos, spécialiste principal de la recherche pour le Catalina Sky Survey financé par la NASA et l'Université d'Arizona, a annoncé la découverte d'un nouvel objet capturé temporairement via Twitter hier (25 février). L'objet semble mesurer entre 6,2 et 11,5 pieds (1,9 à 3,5 m) de diamètre et a une luminosité de surface typique des astéroïdes riches en carbone, a écrit Wierzchos.

D'après un modèle orbital d'un astrophysicien amateur et professeur de physique au lycée de San Francisco Tony Dunn, la mini-lune potentielle est probablement piégée par la gravité terrestre depuis environ trois ans maintenant et pourrait faire sa sortie en avril 2020, reprenant son voyage régulier autour du soleil.

Voici un GIF animé de notre nouveau CD3 mini-lune 2020, découvert par @WierzchosKacper. Le cadre rotatif maintient la ligne Terre/Soleil immobile. Éléments orbitaux avec l'aimable autorisation de l'IUA MPEC. https://t.co/dok3jn3G9hhttps://t.co/x1DXWLq2vm pic.twitter.com/O3eRaOIYjBF26 février 2020

Dans un univers parfait, notre mini-lune au départ s'envolerait et serait piégée par la lune la gravité, créant une classe d'objets encore plus rare : un lune Lune. Malheureusement, les lunes de lune ne restent que théoriques, et notre possible nouvelle mini-lune est accompagnée de quelques mises en garde. Bien que l'existence de l'objet ait depuis été confirmée par plusieurs autres observatoires, une analyse plus approfondie est nécessaire pour affirmer avec certitude que l'objet est une roche extraterrestre et non un gros fragment de débris spatiaux. Espérons que nous aurons une réponse avant avril.

Avec des illustrations en coupe impressionnantes qui montrent comment les choses fonctionnent et des photographies époustouflantes des spectacles les plus inspirants du monde, How It Works représente le summum du plaisir factuel et engageant pour un public grand public désireux de suivre les dernières technologies et les phénomènes les plus impressionnants sur le planète et au-delà. Écrit et présenté dans un style qui rend même les sujets les plus complexes intéressants et faciles à comprendre, How It Works est apprécié par les lecteurs de tous âges.
Voir l'offre

Restez à jour sur les dernières nouvelles scientifiques en vous inscrivant à notre newsletter Essentials.

Merci de vous être inscrit à Live Science. Vous recevrez sous peu un e-mail de vérification.


Demandez à Ethan : La Terre a-t-elle vraiment une deuxième lune ?

L'astéroïde 2016 HO3 a une orbite autour du soleil qui le maintient comme un compagnon constant de la Terre. Image. [+] crédit : NASA/JPL-Caltech.

Depuis les temps anciens, les humains ont contemplé la lune de la Terre et se sont interrogés sur ses origines, sa place dans l'Univers et pourquoi elle était notre seule. Après les découvertes de Jupiter, Saturne et de nombreux autres mondes avec plusieurs lunes - y compris même notre voisin Mars, avec plus d'une - nous nous sommes demandé pourquoi la Terre n'en a qu'une. Pourtant, même cette hypothèse peut s'avérer fausse, car des rapports récents ont déclaré que nous avons une deuxième lune ! Est-ce vraiment vrai ? Wayne Griffith veut savoir :

Je suis tombé sur Asteroid 2016 HO3 en ligne et je me demande si c'est vrai ?

Il est il est vrai que nous avons un petit objet en orbite à proximité de la Terre, et un assez bon observateur du ciel avec le bon équipement peut le trouver par lui-même !

Les orbites de tous les astéroïdes potentiellement dangereux connus, à partir de 2013. Cela inclut les astéroïdes . [+] qui ont été capturés gravitationnellement par le système Terre-Soleil. Crédit image : NASA/JPL-Caltech.

Une planète peut avoir un satellite naturel de deux manières différentes. Celui avec lequel vous êtes le plus familier - le chemin que suit la "vieille" Lune - se produit lorsqu'un objet est directement lié à son corps parent. Cela signifie qu'il a une certaine vitesse et orbite à une certaine distance d'une planète pour rester en orbite directe autour d'elle pendant un temps arbitrairement long. Il ne peut pas être trop loin ou de nature trop elliptique, sinon le remorqueur d'autres mondes et objets du système solaire le détruira ou l'éjectera avec le temps. Si nous examinons chacune des lunes du système solaire, elles ont toutes ces caractéristiques.

Mais vous n'avez pas besoin d'être directement lié à une planète pour en rester un satellite naturel. Tout comme les planètes sont sur des orbites stables autour du Soleil, chaque distance orbitale a son propre ensemble de chemins stables ou quasi-stables autour d'elle.

Un tracé de contour du potentiel effectif du système Terre-Soleil. Les objets peuvent être dans une étable, . [+] orbite de type lunaire autour de la Terre ou une orbite quasi-stable menant ou traînant (ou alternant entre les deux) la Terre. Crédit image : NASA / Wikipédia.

Si vous dessinez un triangle équilatéral autour du Soleil avec l'orbite de n'importe quelle planète - comme la Terre, par exemple - à l'un des sommets, le autre deux sommets seraient appelés points quasi-stables, ou points de Lagrange L4 et L5. Ils ne sont pas exactement liés à la Terre, et ils ne sont pas non plus complètement stables dans leurs orbites comme la Lune est autour de notre monde. Mais il faudra plusieurs millions, voire des milliards d'années pour qu'une masse qui s'est frayé un chemin jusqu'à ce point, sur une orbite stable autour du Soleil, soit expulsée par les perturbations gravitationnelles des autres masses du système solaire. Ce ne sont pas seulement ces points exacts, ni les masses qui orbitent autour du Soleil près ces points L4 et L5 restent sur des orbites quasi-stables, soit en avant ou en arrière de l'orbite de la planète principale (ou en oscillant entre les deux) pendant des périodes incroyablement longues.

Un modèle des astéroïdes troyens autour de Jupiter, utilisant Celestia. Crédit image : Guillermo Abramson, . [+] via http://fisica.cab.cnea.gov.ar/estadistica/abramson/celestia/.

Jupiter a d'abord été découvert pour avoir ces classes d'objets, connus collectivement sous le nom d'astéroïdes troyens. (À l'origine, ceux autour de L4 et L5 étaient traités séparément, avec un groupe appelé Grecs et les autres Troyens comme un retour aux factions belligérantes de l'Iliade pour une fois dans l'histoire, du moins en ce qui concerne les conventions de nommage, les Troyens sont sortis à venir.) Mais non seulement toutes les géantes gazeuses sont connues pour en avoir maintenant, mais il a été découvert que Mars en avait aussi une poignée. Ces astéroïdes peuvent être incroyablement petits, et il y a probablement tout un tas de corps autour de tous les corps du système solaire qui sont tout simplement trop petits pour être détectés avec des télescopes conventionnels. Ils ne sont pas vrai lunes, car elles ne sont que quasi-stables, la plupart étant expulsées de ces configurations orbitales sur des échelles de temps de milliers d'années. (Bien que certains dureront des millions d'années !)

Alors maintenant, nous arrivons sur Terre. Fais nous avez-vous des astéroïdes troyens qui co-orbitent avec nous, autour du Soleil ? Cela peut surprendre la plupart d'entre vous, mais l'astéroïde 2016 HO3 n'est même pas la première "seconde lune" connue à exister autour de la Terre !

Cet honneur revient à l'astéroïde 3753 Cruithne, qui a été découvert en 1986, et qui orbite également autour du Soleil à proximité de la Terre. Comme la plupart des astéroïdes troyens, il semble suivre une trajectoire en forme de haricot vue de la Terre, mais avec une orbite de près de 365 jours également, sa position peut être prédite de manière fiable dans le futur. Pour autant que nous puissions en juger, cet astéroïde sera un quasi-satellite stable de la Terre pendant des milliers d'années à venir.

À mesure que les relevés du ciel sont devenus de plus en plus puissants, des objets de plus en plus petits peuvent être résolus à de grandes distances de la Terre. En 2006, l'étude du ciel de Catalina a découvert un autre petit quasi-satellite de la Terre : 2006 RH 120 . En 2010, un troisième objet de cette classe, (419624) 2010 SO16 , a été découvert par la mission WISE (Wide-field Infrared Survey Explorer) de la NASA. Et donc le battage autour de ce dernier astéroïde - l'astéroïde 2016 HO3 - est tout à fait injustifié. Bien sûr, c'est le plus récent, découvert en avril dernier par le télescope d'étude des astéroïdes Pan-STARRS 1 à Haleakala, à Hawaï, mais ce n'est toujours qu'un astéroïde : pas plus de 100 mètres de diamètre. La seule chose qui le rend remarquable, et différent des autres quasi-satellites, c'est qu'il n'est pas sur une orbite de type cheval de Troie, tournant autour du Soleil et coïncide avec la Terre, mais est plutôt directement lié à la Terre comme la Lune !

Pourtant, elle est sur une orbite assez elliptique, elle est plus de mille fois plus ténue que la Lune, et elle est susceptible d'être éjectée par des rencontres gravitationnelles dans des siècles ou des millénaires, pas des millions d'années. En fait, là habitué être un autre astéroïde dans ce même style d'orbite -- en orbite terrestre -- connu sous le nom de 2003 YN107, mais il est revenu sur une orbite en fer à cheval en 2006. Dans quelques siècles tout au plus, ce nouvel astéroïde le sera aussi. Donc, si vous voulez que vos lunes durent, aucun de ces objets ne le coupera. Ils les appellent "échelles de temps astronomiques" pour une raison, et si vous pouvez mesurer ce qu'ils font en de simples vies humaines, ils sont loin d'être dans la même catégorie qu'une vraie lune !

Envoyez vos questions et suggestions pour Ask Ethan à startswithabang sur gmail dot com.


Le premier quart de lune avancé

(90°-134°)

Pendant la phase du croissant, nous avons rampé hors de l'œuf et, soutenus par nos parents, nous avons connu une croissance rapide et acquis des plumes. Depuis un certain temps, nous nous entraînons à battre des ailes, à fléchir nos muscles de vol et à nous préparer au décollage. Maintenant, au premier trimestre, il est temps de voler. Ainsi, quels que soient notre âge et nos circonstances, le premier trimestre apporte généralement une rupture nette avec le passé, une coupure du cordon ombilical et une plus grande indépendance. Lorsque cette phase arrivera, nous voudrons peut-être tourner le dos à ce qui était un environnement familier mais trop contraignant et nous subirons donc très probablement des tests de force, de courage et de jugement. Si nous examinons le diagramme, nous pouvons voir pourquoi il en est ainsi et quels autres thèmes peuvent se dérouler au premier trimestre.

Si la Nouvelle Lune Progressée peut être comparée à des transits ou des progressions vers le CI, il s'ensuit que le Premier Quartier Progressé est similaire aux planètes traversant le Descendant. Tous les cycles peuvent être représentés par le motif d'une vague et le diagramme montre comment je pense que le cycle de la lunaison - et en fait tous les autres cycles planétaires - se rapportent aux quatre angles d'un graphique. Le point le plus bas et le plus amorphe de l'onde et aussi de la carte est le CI le point de minuit la graine proverbiale, invisible, cachée dans la terre ou l'utérus. Ensuite, de la Nouvelle Lune à la Pleine Lune, vient la moitié croissante du cycle, la vague monte et atteint son zénith ou son apothéose au point de midi le MC le point le plus élevé de la carte. Suit alors la partie décroissante du cycle : la vague descend. Entre la Nouvelle Lune et la Pleine, à mi-hauteur, nous atteignons un point critique en traversant l'axe Ascendant-Descendant. À ce stade, nous quittons le domaine privé de l'hémisphère inférieur et entrons dans l'arène publique de l'hémisphère supérieur.

Si nous avons suivi des instructions tout en adhérant à certaines traditions, nous pouvons maintenant nous sentir prêts à faire nos propres choix, à formuler nos propres philosophies ou à décider de nos propres méthodes. Nous pouvons penser que nous sommes maintenant prêts à démarrer notre propre entreprise ou, si nous sommes déjà indépendants, à relever un défi plus important et à pénétrer un nouveau marché ou à lancer un nouveau produit. Si nous avons écrit un livre, le premier trimestre est le moment approprié pour envoyer le manuscrit aux éditeurs.

Quoi qu'il arrive, il est clair qu'au premier trimestre, nous devrons peut-être faire face à la concurrence et au jugement des autres et il ne fait aucun doute que pour beaucoup d'entre nous, c'est un perspective effrayante. A la veille de la parution de Le Seigneur des Anneaux, lors de son premier trimestre avancé, J.R.R. Tolkien a écrit dans une lettre à un ami : "Je redoute la publication, car il sera impossible de ne pas faire attention à ce qui est dit. J'ai exposé mon cœur pour qu'on me tire dessus. » [7] Dans ces circonstances, il est naturel de se tourner vers des amis et des alliés afin que nous n'ayons pas à affronter l'ennemi seuls. Lorsque nous essayons de nous débrouiller sans le soutien des parents des figures parentales, nos pairs deviennent plus importants. Au premier trimestre, nous devrons donc peut-être nous associer à des âmes sœurs, rejoindre des clubs de recherche de partenaires pour nous aider à travers ce rite de passage. Dans cette perspective, nous pouvons également voir comment à travers les âges, quitter la maison a été - en particulier pour les femmes - presque synonyme de mariage, le conjoint remplace à bien des égards le parent du sexe opposé. Les mariages sont donc un événement assez courant au premier trimestre. La princesse Diana en est un excellent exemple, car son mariage lors de son premier trimestre avancé a également marqué le début de sa vie en tant que personnalité publique et sa rivalité avec Camilla Parker. Cependant, en raison des tendances du premier trimestre à rompre avec le passé pour gagner en indépendance, les divorces sont aussi courants que les mariages à cette phase. L'un, bien sûr, n'exclut pas nécessairement l'autre. Lorsque John Lennon a atteint son premier trimestre avancé, il a divorcé de sa première femme, a épousé Yoko Ono et a commencé sa carrière solo, toutes des actions typiques du premier trimestre.
Si nous sommes trop jeunes pour nous marier, nous pouvons, bien sûr, rencontrer un autre très important sous la forme d'un autre frère dont la naissance pourrait signifier une compagnie ainsi que de nouvelles responsabilités et une compétition pour l'attention de la mère. Et puisque la 7e maison gouverne les ennemis ainsi que les partenaires, notre premier trimestre avancé pourrait également signifier devoir faire face à l'intimidateur de l'école ou du bureau.

Après avoir quitté la maison pour commencer notre voyage héroïque, nous traversons les frontières de ce qui est sûr et familier et entrons dans un pays à l'envers étrange et dangereux où nous sommes confrontés à «l'autre» sur lequel de nombreux espoirs et peurs peuvent être projetés. La phase du premier trimestre signifie donc que nous devons traiter les problèmes des 7e et 8e maisons. Le petit chaperon rouge s'aventure dans la forêt et rencontre un loup. Est-ce une créature charmante ou est-elle en danger de mort ? Les héros se retrouvent désormais abandonnés par leurs guides ou compagnons et doivent désormais affronter seuls de nombreux dangers. Les princesses épousent une bête ou une barbe bleue ou se retrouvent à faire des promesses à une grenouille. Leurs parents partis, ces personnages doivent maintenant faire leur propre jugement dans leurs relations avec ces créatures.

Comme l'ont montré les exemples précédents, tous les premiers trimestres avancés ne sont pas aussi spectaculaires. Pour de nombreux enfants, cela peut tout simplement être la prochaine étape vers l'indépendance, franchie avec confiance et encouragée par les parents. Certains d'entre nous peuvent même choisir de ne pas franchir le pas, du moins pas à ce stade. Bien que le jeune oiseau au bord du nid soit sur le point de voler ou de mourir, nous, les humains, pouvons décider que nous ne sommes pas encore tout à fait prêts. Dans ce cas, les phases de la pleine lune et du dernier quartier nous rappelleront certainement ce que nous n'avons pas réussi à faire. Cependant, pour la plupart d'entre nous qui approchons du premier trimestre avancé, il est temps de prendre une profonde respiration et de faire confiance à nos ailes.


La Bible interdit-elle les voyages dans l'espace ?

Le Psaume 115:16 interdit-il les voyages aériens ou spatiaux, ou le mandat de domination de Genèse 1:28 s'étend-il dans l'espace ?

Je suis un patron assez fréquent de votre site Web, et j'ai trouvé de nombreuses perspectives fascinantes sur la science et la vision biblique du monde. J'ai remarqué - et je suis d'accord avec - votre évaluation concernant ce que les écritures disent de la vie sur d'autres planètes (ou plutôt l'absence de celle-ci). Mais que penseriez-vous de la colonisation humaine de l'espace ? Passionné d'espace moi-même, je suis depuis longtemps fasciné par ce concept (j'ai récemment terminé le projet de Gerard K. O'Neill La haute frontière). En tant que créationniste, cependant, je me suis parfois demandé si une telle entreprise serait en accord avec les Écritures. J'ai parfois entendu l'ensemble du programme spatial lui-même critiqué comme étant des passages non bibliques tels que le Psaume 115 (« Le ciel, même les cieux, appartiennent au Seigneur, mais il a donné la terre aux enfants des hommes ») et le mandat de domination biblique étant limité à la Terre. Je crois qu'Henry Morris lui-même a écrit un jour un article sur « Les limites du mandat du Dominion ». Quelles sont vos pensées?

– P.K., États-Unis

Merci d'avoir contacté Answers in Genesis. Comme nous le verrons, le passage du Psaume 115:16 n'a vraiment rien à voir avec l'exploration de l'espace, et nulle part ailleurs dans les Écritures, le concept n'est évoqué sous un jour négatif. Nous devons nous rappeler que les Psaumes sont de la littérature poétique et qu'ils dépeignent parfois de manière conceptuelle des personnes ou des anges dans le ciel adorant Dieu (voir les Psaumes cités ci-dessous).

Les cieux ne sont pas spécifiquement désignés dans la Parole de Dieu comme le domaine de l'homme. Cependant, je devrais également souligner que Dieu ne dit jamais que les cieux sont pour les anges non plus, et pourtant nous voyons de nombreux exemples dans les Écritures d'anges étant dans les cieux - et aucun de ces cas n'est décrit comme faux ou négatif. L'essence du passage est que le ciel est l'endroit où se trouve le trône de Dieu, et Lui seul contrôle le ciel et le reste de l'univers. Même si le mot hébreu est étendu pour inclure les cieux atmosphériques et interstellaires (comme c'est souvent le cas), cela ne signifie toujours pas que Dieu interdit aux hommes de voler dans des avions ou des fusées, mais plutôt qu'il contrôle également ces lieux. comme terre.

La Bible n'entre tout simplement pas dans les détails sur la question de savoir si l'humanité a reçu ou non la domination de l'espace, mais nous pouvons examiner certains passages pertinents lorsque nous tentons de parvenir à une conclusion. Si l'étendue (traduite par firmament ou voûte dans certaines versions de la Bible anglaise) comprend également le soleil, la lune et les étoiles - comme Genèse 1:14-15 semble l'impliquer - alors il s'ensuivrait que l'homme aurait reçu la domination de l'espace extra-atmosphérique. ainsi que. En fait, le Psaume 8:6 déclare que l'humanité a reçu la domination sur les œuvres des mains de Dieu. Pourquoi cela n'inclurait-il pas « la lune et les étoiles », qui seraient « l'œuvre des doigts [de Dieu] » ( Psaume 8 :3 ) quelques versets plus tôt ?

Une partie de la confusion au sujet du Psaume 115:16 est probablement due au fait qu'il a été écrit sous la forme d'un parallélisme antithétique. Il s'agit d'un dispositif poétique très courant en hébreu, dans lequel la première ligne du couplet explique un concept et est suivie par la deuxième ligne qui promeut une idée contrastée. Dans ce verset, la vérité que les cieux appartiennent à Dieu est mise en contraste avec l'idée qu'il a donné la terre aux hommes.

Certaines traductions anglaises courantes rendent le Psaume 115:16 de cette façon :

  • King James Version (KJV) : « Les cieux, même les cieux, sont à l'Éternel : mais il a donné la terre aux enfants des hommes. "
  • New King James Version (NKJV) : « Le ciel, même les cieux, appartiennent au Seigneur, mais la terre qu'il a donnée aux enfants des hommes. "
  • Nouvelle version internationale (NIV) : « Les cieux les plus élevés appartiennent au Seigneur, mais la terre qu'il a donnée à l'homme. "
  • New American Standard Bible (NASB) : « Les cieux sont les cieux du Seigneur Mais la terre qu'Il a donnée aux fils des hommes. "
  • Septante en anglais (LXXE) : « Le ciel des cieux appartient au Seigneur : mais il a donné la terre aux fils des hommes. "
  • English Standard Version (ESV) : « Les cieux sont les cieux du Seigneur, mais la terre qu'il a donnée aux enfants de l'homme. "

Le mot hébreu traduit par « ciel » et « cieux » dans ce passage est chamayim, et il apparaît en fait au pluriel dos à dos dans ce passage. Une formulation similaire se trouve dans Deutéronome 10:14 1 Rois 8:27 2 Chroniques 2:6 6:18 Néhémie 9:6 et Psaume 68:33 . Ces passages utilisent la forme singulière (honte) suivi du pluriel (chamayim) et sont traduits par « le plus haut des cieux » ou « le ciel des cieux ».

Le rendu du Psaume 115:16 dans les versions KJV, NKJV, NIV et LXXE semble indiquer que le ciel dans ce passage fait référence au ciel où se trouve le trône de Dieu, plutôt qu'aux cieux de l'espace. Mais même si cela inclut l'espace extra-atmosphérique, cela ne précise toujours pas que l'humanité ne doit pas y aller - cela signifie que Dieu règne sur ce royaume. Rappelez-vous qu'un autre passage dit : « La terre est à l'Éternel, et toute sa plénitude, le monde et ceux qui l'habitent » (Psaume 24 :1). De plus, le Psaume 139:8 déclare: «Si je monte au ciel, tu es là, si je fais mon lit dans le shéol, voici, tu es là» (Psaume 139:8, NASB). Dans ces versets, la terre est décrite comme appartenant à Dieu, pourtant l'homme est évidemment autorisé à être ici (et nous savons par d'autres versets que nous avons reçu la domination sur la terre). De plus, si un homme montait au ciel, Dieu serait là.

De nombreux versets révèlent que les anges sont et seront dans les cieux, nous ne devrions donc pas considérer ce royaume comme étant strictement réservé à Dieu seul.

Et les cieux loueront tes merveilles, ô Seigneur ta fidélité aussi dans l'assemblée des saints. (Psaume 89:5)

Louez le Seigneur ! Louez le Seigneur du haut des cieux Louez-le dans les hauteurs ! Louez-le, tous ses anges, louez-le, toutes ses armées ! ( Psaume 148:1–2 )

Ainsi viendra le Seigneur mon Dieu, et tous les saints avec toi. ( Zacharie 14:5 )

« Prenez garde de ne mépriser aucun de ces petits, car je vous dis que dans les cieux leurs anges voient toujours le visage de mon Père qui est aux cieux. » ( Matthieu 18:10 )

« Car à la résurrection, ils ne se marient ni ne sont donnés en mariage, mais ils sont comme les anges de Dieu dans le ciel. » (Matthieu 22:30)

«Et il enverra ses anges avec un grand son de trompette, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, d'un bout du ciel à l'autre.» (Matthieu 24:31)

"Mais de ce jour et de cette heure personne ne sait, pas même les anges du ciel, mais mon Père seulement." (Matthieu 24:36)

Enfin, dans Genèse 1:28, nous lisons que Dieu a béni Adam et Ève et leur a ensuite dit de « être féconds et multiplier, remplir la terre et la soumettre, dominer sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout être vivant qui se déplace sur la terre. ” Puisque l'homme s'est vu confier la domination sur les oiseaux du ciel, l'humanité aurait vraisemblablement le droit de « s'envoler » pour exécuter pleinement ce commandement. Remarquez que Dieu n'a pas dit « vous avez maintenant la domination » ou « vous avez maintenant soumis. » C'était un ordre qui impliquait une action future. Je pense qu'il semble raisonnable que Dieu ait donné à l'humanité le pouvoir de développer la technologie aérienne afin de pouvoir mieux étudier et dominer les oiseaux (ainsi que les aqualungs et les submersibles pour étudier et dominer la vie marine).

Nous pouvons déduire de ces vérités que Dieu permettrait et approuverait que les humains développent des voyages dans l'espace comme moyen d'étudier la terre, la lune et d'autres corps célestes d'un point de vue à grande échelle.

Peut-être que le Psaume 8 serait le meilleur texte pour soutenir ce point.

Seigneur, notre Seigneur,
Comme ton nom est excellent sur toute la terre,
Qui ont placé ta gloire au-dessus des cieux !

De la bouche des bébés et des nourrissons
Tu as ordonné la force,
A cause de tes ennemis,
Que tu puisses faire taire l'ennemi et le vengeur.

Quand je considère tes cieux, l'ouvrage de tes doigts,
La lune et les étoiles que tu as ordonnées,
Qu'est-ce que l'homme que tu penses de lui
Et le fils de l'homme que tu lui rends visite ?
Car tu l'as fait un peu plus bas que les anges,
Et tu l'as couronné de gloire et d'honneur.

Tu l'as fait dominer sur les oeuvres de tes mains
Tu as tout mis sous ses pieds,
Tous les moutons et les bœufs—
même les bêtes des champs,
Les oiseaux du ciel,
Et les poissons de la mer
qui passent par les sentiers des mers.

Seigneur, notre Seigneur,
Comme ton nom est excellent sur toute la terre !


Gros plan de Cruithne

Cruithne est donc notre deuxième lune. C'est comment la bas? Eh bien, nous ne savons pas vraiment. Elle ne fait que cinq kilomètres de diamètre environ, ce qui n'est pas différent des dimensions de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, qui accueille actuellement l'orbiteur Rosetta et l'atterrisseur Philae.

La gravité de surface de 67P est très faible - marcher à un rythme soutenu est probablement suffisant pour vous envoyer vous promener dans le cosmos plus large. C'est pourquoi il était si crucial que Philae puisse utiliser ses harpons pour s'attacher à la surface, et pourquoi leur échec a fait que l'atterrisseur a rebondi si loin de son site d'atterrissage.

Étant donné que Cruithne n'est pas beaucoup plus pour nous à ce stade que quelques pixels flous sur une image, il est sûr de dire qu'il se situe fermement dans la plage de taille moyenne pour les corps non planétaires du système solaire, et tout être humain ou machine les explorateurs seraient confrontés à des défis similaires à ceux de Rosetta et Philae sur 67P.

Si Cruithne frappait la Terre, cependant, ce serait un événement au niveau de l'extinction, similaire à ce qui se serait produit à la fin du Crétacé. Heureusement, il ne nous frappera pas de sitôt - son orbite est inclinée hors du plan du système solaire, et les astrophysiciens ont montré à l'aide de simulations que même s'il peut s'approcher assez près, il est extrêmement peu probable qu'il nous frappe. Le point où il est prévu qu'il se rapproche le plus est à environ 2 750 ans.

Cruithne devrait cependant subir une rencontre assez rapprochée avec Vénus dans environ 8 000 ans. Il y a de fortes chances que cela mette fin à notre ancienne lune de rechange, la jetant hors de danger et hors de la famille terrienne.


Nous pourrions bientôt avoir une nouvelle mini-lune

S'agit-il d'une nouvelle mini-lune d'astéroïde ou d'une mini-lune créée par l'homme ? C'est la question sur un petit objet s'approchant de la Terre, appelé 2020 SO. La base de données des petits corps de la NASA prédit que l'objet sera capturé par la gravité terrestre en octobre 2020 et sera temporairement piégé en orbite.

Mais quelques caractéristiques inhabituelles de 2020 SO suggèrent qu'il ne s'agit peut-être pas d'un petit astéroïde, comme les deux mini-lunes temporaires précédemment connues qui ont brièvement fait le tour de notre planète. Au lieu de cela, ce nouvel objet pourrait en fait être un ancien objet de la Terre - une vieille fusée du deuxième étage de la mission d'atterrisseur lunaire Surveyor 2, lancée en 1966.

Une capture d'écran de l'objet 2020 SO#8217s projetait une orbite inhabituelle, sur Orbit Simulator.

Mini-moons, or TCOs (Temporarily Captured Objects) have probably occurred more over history than we know, but only two have ever been confirmed: 2006 RH120, which hung out in Earth orbit from 2006 to 2007, and the one discovered earlier this year, 2020 CD3, in Earth orbit from 2018 to 2020. Those objects were definitely small space rocks.

But trajectory models of 2020 SO show it has an orbit very similar to Earth’s, and is approaching at a very low speed — approximately 1,880 miles per hour (3,025 km/h) or 0.84 km per second (.5 mi/sec). That is an extremely slow speed for an asteroid, even a chunk of rock that could have been ejected from the Moon. Also, the size of 2020 SO is estimated to be between 20 and 45 feet (6 to 14 meters), definitely comparable to the Centaur-D stage that was part of the Surveyor 2 mission, which is measured at approximately 41 feet or 12 meters.

Asteroid #2020SO is suspected of being the Surveyor 2 centaur rocket booster, launched on 20 September 1966. The Earth-like orbit and low relative velocity suggest a possible man-made object.

&mdash Kevin Heider (@kpheider) September 21, 2020

Calculations of the trajectory show the object orbits the Sun every 1.06 years (387 days). It should be captured by Earth temporarily from October 2020 to about May of 2021.

Amateur astronomer Kevin Heider said on Twitter that around the time of closest approach on December 1, 2020, 2020 SO will only brighten to about apparent magnitude 14.1, and would require a telescope with roughly a 150mm (6″) objective lens to see visually.

Astronomers at the Pan-STARRS1 telescope in Hawaii first spotted 2020 SO on September 17, 2020. They designated it as asteroid and added it as an Apollo asteroid in the JPL Small-Body Database. Apollo asteroids are a class of asteroids whose paths cross Earth’s orbit, and often have near-Earth encounters.

Asteroid 2020 SO may get captured by Earth from Oct 2020 – May 2021. Current nominal trajectory shows shows capture through L2, and escape through L1. Highly-chaotic path, so be prepared for lots of revisions as new observations come in. @renerpho @nrco0e https://t.co/h4JaG2rHEd pic.twitter.com/RfUaeLtEWq

&mdash Tony Dunn (@tony873004) September 20, 2020

In a message group for astronomers, it was noted that Paul Chodas, manager of NASA’s Near Earth Object Center at the Jet Propulsion Laboratory suggested the object might be the rocket booster of Surveyor 2. Another message indicated observations show it appears to be chaotically tumbling.

Surveyor 2 launched to the Moon on September 20, 1966. It was supposed to land on the Moon to do reconnaissance for the Apollo human mission to the Moon, but a mid-course correction failed when a thruster didn’t ignite, and NASA eventually lost contact with the spacecraft. The failure caused the spacecraft to tumble out of control and it ended up crashing on the Moon, near Copernicus crater.

Astronomers will be watching as this object is captured by Earth’s gravity, and hope to say definitively what 2020 SO actually is.


Other Astronomical Controversies . . .

Only a thin layer of dust covers the moon’s surface. However, this does not prove a young age for the moon. Before the Apollo lunar missions, a few scientists had predicted that a yards-thick layer of dust should have settled on the moon over billions of years.

Note de l'éditeur: During the 1960s and 1970s many creationists adopted the “moon dust” argument based on early calculations by some secular scientists, but more accurate information is now available.

Those predictions got a lot of press, yet further satellite measurements of dust in space indicated a much smaller rate of accumulation than previously assumed. This does not mean the moon is billions of years old modern scientists cannot know the rate of dust accumulation in the past or the amount of dust originally on the moon. Therefore moon dust cannot be used as an age indicator one way or the other.


June's Strawberry Moon is visible tonight - here's what time it will peak and full moon dates for 2021

Full moons illuminate the sky every month, with the next one due tonight - but why do they have different names?

Another full moon is set to grace the skies - the sixth of the year. Known as the Strawberry Moon, it will be visible tonight, just days after the summer solstice, the longest day of the year.

So named for the beginning of strawberry picking season, June's full moon is synonymous with warmer climes. But when and how can you see it?

Here we've compiled a complete guide to the Moon, Earth's only natural satellite and the largest and brightest object in our night sky, which has enchanted and inspired mankind for centuries.

From supermoon to blue moon, here's everything explained in one place.

When is the next full moon?

The next full moon, otherwise known as the Strawberry Moon, is set to grace our skies on June 24.

The next Strawberry Moon will not be visible for nearly a year.

How often does a full moon occur?

A full moon occurs every 29.5 days and happens when the Moon is completely illuminated by the Sun's rays. It occurs when the Earth is directly aligned between the Sun and the Moon.

While most years see 12 full moons, some years have 13. This means that some months will see two full moons, with the second known as a Blue Moon.

In 2020, 13 full moons graced our skies, with the second of two full moons in October named as the Blue Hunter's Moon.

Why do full moons have different names?

The early Native Americans didn't record time using months of the Julian or Gregorian calendar. Instead tribes gave each full moon a nickname to keep track of the seasons and lunar months.

Most of the names relate to an activity or an event that took place at the time in each location. However, it wasn't a uniform system and tribes tended to name and count moons differently. Some, for example, counted four seasons a year while others counted five. Others defined a year as 12 moons, while others said there were 13.

Colonial Americans adopted some of the moon names and applied them to their own calendar system which is why they're still in existence today, according to the Farmer’s Almanac.

June: Strawberry Moon

This full moon is named after the beginning of the strawberry picking season. It is also known as Rose Moon or Hot Moon, commemorating the start of the summer's warm weather.

It appears in the same month as the summer solstice, the longest day of the year (June 21), in which we can enjoy 16 hours and 38 minutes of daylight.

Lorsque? June 24. The Strawberry Moon is expected to reach its peak at 7.39 BST tonight.

July: Thunder Moon

Named due to the prevalence of summer thunder storms. It's otherwise known as the Full Buck Moon because at this time of the year a buck's antlers are fully grown.

In 2019, the Thunder Moon was extra special because not only did it coincide with the partial lunar eclipse, it also fell on the 50th anniversary of the Apollo 11 mission.

Lorsque? July 24

August: Sturgeon Moon

Tribes in North America typically caught Sturgeon around this time, but it is also when grain and corn were gathered so is sometimes referred to as Grain Moon.

This full moon appears in the same month as the Perseid meteor shower, which peaks on August 12 and 13, and this year, a blue moon (the third full moon in a season with four full moon), will also take place on August 22.

Lorsque? August 22

September: Harvest Moon

The Harvest Moon is the name given to the first full moon that takes place closest to the Autumn equinox, which this year falls on September 22.

It was during September that most of the crops were harvested ahead of the autumn and this moon would give light to farmers so they could carry on working longer in the evening. Some tribes also called it the Barley Moon, the Full Corn Moon or Fruit Moon.

Lorsque? September 21

October: Hunter's Moon

As people planned ahead for the cold months ahead, October's full moon came to signify the ideal time for hunting game, which were becoming fatter from eating falling grains. This full moon is also known as the Travel Moon and the Dying Grass Moon.

Lorsque? October 20

November: Beaver Moon

Beavers typically start building their winter dams around now, leading to this full moon moniker. It is also known as the Frost Moon as winter frosts historically began to take their toll during this time.

In 2021, the Beaver Moon will coincide with a partial lunar eclipse, otherwise known as a Half Blood Moon.

Lorsque? November 19

December: Cold Moon

Nights are long and dark and winter's grip tightens, hence this full moon's name. Falling in the festive season, it's also referred to as Moon before Yule and Long Nights Moon.

Lorsque? December 19

Past 2021 full moons

January: Wolf Moon

This full moon was named because villagers used to hear packs of wolves howling in hunger around this time of the year. It's also known as the Old Moon, Ice Moon and Snow Moon, although the latter is usually associated with February's full moon.

Lorsque? January 28

February: Snow Moon

The Snow Moon is named after the cold white stuff because historically it's always been the snowiest month in America. It's also traditionally referred to as the Hunger Moon, because hunting was very difficult in snowy conditions.

Lorsque? February 27

March: Worm Moon

As temperatures warm, earthworm casts begin to appear and birds begin finding food. It also has multiple other names including the Sap Moon, Crow Moon and Crust Moon, while its Anglo Saxon name is the Lenten Moon.

The Worm Moon graces our skies in the same month as the Spring Equinox, which fell on March 20 this year.

This full moon is important because it is used to fix the date of Easter, which is always the Sunday after the first full moon following the spring equinox. This year's Worm Moon is the first full moon to appear after the spring equinox, which means Easter Sunday fell one week later, on Sunday April 4.

Lorsque? March 28

April: Pink Moon

April's full moon is known as the Pink Moon, but don't be fooled into thinking it will turn pink. It's actually named after pink wildflowers, which appear in North America in early spring.

It is also known as the Egg Moon, due to spring egg-laying season. Some coastal tribes referred to it as Fish Moon because it appeared at the same time as the shad swimming upstream.

The Pink Moon appears during the same month as the Lyrid meteor shower and in 2021, it was also the first super full moon of the year.

Lorsque? April 27

May: Flower Moon

Spring has officially sprung by the time May arrives, and flowers and colourful blooms dot the landscape.

This full moon is also known as Corn Planting Moon, as crops are sown in time for harvest, or Milk Moon, as May was previously known as the "Month of Three Milkings".

In 2021, it appeared during the same month as a micro new moon, which took place on May 11 and saw the new moon at its furthest point from the Earth during its orbit.

This year's Flower Moon was also a super full moon, appearing up to 30 per cent brighter and 14 per cent bigger to the human eye.

Lorsque? May 26

Blood Supermoon

A blood supermoon is a lunar eclipse which occurs during a full moon. This year, it appeared bigger and brighter, and for a number of minutes, appeared red on the same evening as the Flower Moon.

An eclipse occurs when the Earth obscures the Moon from the Sun. However, for a blood moon, the satellite is only briefly obscured from the Sun by the Earth's shadow, meaning that light filters through the Earth's atmosphere, allowing only the long wavelengths, red and orange, to travel through and reflect from the Moon's surface back to Earth.

Unfortunately, this phenomenon is only visible from certain parts of the world, with NASA saying that those in Hawaii having the best view. Those in California and the Pacific Northwest will also be able to admire it at around 2:45am PST.

For those in the UK, it was not possible to see the Super Flower Bloodmoon in the sky. However, there were multiple live streams across YouTube broadcasting the event from 9:45am GMT.

Total lunar eclipses

A total lunar eclipse, otherwise known as a 'blood moon', occurs when the Moon moves into the Earth’s shadow. At the distance of the Moon, this shadow appears like the bull’s eye at the centre of a dartboard.

The umbral shadow slowly creeps across the Moon’s disc until it engulfs it completely. You might think the Moon would disappear from view at this point but this is typically not the case. The Earth’s atmosphere acts like a lens, refracting or bending the Sun's red light to infill the otherwise dark umbra. This results in the Moon's usual bright white hue transforming into a deep blood orange.

Space fans will remember that the last total lunar eclipse graced our skies on January 21, 2019. In total the celestial spectacle - which was also a full moon and a supermoon - lasted five hours, 11 minutes and 33 seconds, with its maximum totality peaking at 5:12am.

While the next total lunar eclipse is not set to take place in the UK until May 16, 2022, a partial lunar eclipse will grace our skies on November 19, 2021.

This type of eclipse takes place when the Earth moves between the Sun and the full moon, but they do not precisely form a straight line. If weather conditions are in our favour, half of the moon will appear in the sky with reddish glow.

Once in a blue moon

Does this well-known phrase have anything to do with the Moon? Well, yes it does. We use it to refer to something happening very rarely and a blue moon is a rare occurrence.

A monthly blue moon is the name given to a second full moon that occurs in a single calendar month and this typically occurs only once every two to three years. In 2020, the Hunter's Moon on October 31 was a blue moon because it is the second full moon to occur in October.

A seasonal blue moon describes the third of four full moons to occur in an astronomical season. In 2021, the Sturgeon Moon on August 22, will be a seasonal blue moon.

There's lots of other moons, too - how many do you know?

Full moon: We all know what these are. They come around every month and light up the sky at night.

New moon: Sometimes known as the invisible phase, as it generally can't be seen in the sky. It's when the Sun and Moon are aligned, with the Sun and Earth on opposite sides of the Moon. As a result, the side of the Moon that faces the Earth is left in complete darkness.

Black moon: Most experts agree that this refers to the second new moon in a calendar month, while some use the term to describe the third new moon in a season of four new moons. The last black moon took place on August 19, 2020.

Blood moon: Also known as a total lunar eclipse. It's when the shadow of Earth casts a reddish glow on the moon, the result of a rare combination of an eclipse with the closest full moon of the year. There was one in the UK in January 2019, with the next one set to be visible over South America, North America and parts of Europe and Africa on May 16, 2022. Space fans in the UK won't be able to see every phase of this eclipse, but should be able to see it at totality when the Moon appears with a reddish-orange glow.

What is a supermoon?

Ever looked up at the night sky to see a full moon so close you could almost touch it? Well you've probably spotted a supermoon.

The impressive sight happens when a full moon is at the point in its orbit that brings it closest to Earth. To us Earth-lings, it appears up to 30 per cent brighter and 14 per cent bigger.

Supermoon is not an astrological term though. It's scientific name is actually Perigee Full Moon, but supermoon is more catchy and is used by the media to describe our celestial neighbour when it gets up close.

Astrologer Richard Nolle first came up with the term supermoon and he defined it as "… a new or full moon which occurs with the moon at or near (within 90 per cent of) its closest approach to Earth in a given orbit", according to earthsky.org.

How many supermoons are there in 2021?

Two super full moons are set to grace our skies in 2021. One appeared on April 27, with the next supermoon appearing on May 26.

Two super new moons will also take place on November 4 and December 4, but we won't be able to see these lunar events as new moons are invisible to the naked eye.

What do I look for?

Head outside at sunset when the Moon is closest to the horizon and marvel at its size. As well as being closer and brighter, the Moon (clouds permitting) should also look orange and red in colour.

Pourquoi? Well, as moonlight passes through the thicker section of the atmosphere, light particles at the red end of the spectrum don't scatter as easily as light at the blue end of the spectrum.

So when the Moon looks red, you're just looking at red light that wasn't scattered. As the Moon gets higher in the sky, it returns to its normal white/yellow colour.

Will the tides be larger?

Oui. When full or new moons are especially close to Earth, it leads to higher tides. Tides are governed by the gravitational pull of the Moon and, to a lesser extent, the Sun. Because the Sun and Moon go through different alignments, this affects the size of the tides.

Tell me more about the Moon

  • The Moon is 4.6 billion years old and was formed between 30-50 million years after the solar system.
  • It is smaller than Earth - about the same size as Pluto in fact.
  • Its surface area is less than the surface area of Asia - about 14.6 million square miles according to space.com
  • Gravity on the Moon is only 1/6 of that found on Earth.
  • The Moon is not round, but is egg-shaped with the large end pointed towards Earth.
  • It would take 135 days to drive by car to the Moon at 70 mph (or nine years to walk).
  • The Moon has "moonquakes" caused by the gravitational pull of Earth.
  • Experts believe the Moon has a molten core, just like Earth.

How was the Moon formed?

Man on the Moon

Only 12 people have ever walked on the Moon and they were all American men, including (most famously) Neil Armstrong who was the first in 1969 on the Apollo 11 mission.

The last time mankind sent someone to the Moon was in 1972 when Gene Cernan visited on the Apollo 17 mission.

Although Armstrong was the first man to walk on the Moon, Buzz Aldrin was the first man to urinate there. While millions watched the Moon Landing on live television, Aldrin was forced to go in a tube fitted inside his space suit.

When the astronauts took off their helmets after their moonwalk, they noticed a strong smell, which Armstrong described as “wet ashes in a fireplace” and Aldrin as “spent gunpowder”. It was the smell of moon-dust brought in on their boots.

The mineral, armalcolite, discovered during the first moon landing and later found at various locations on Earth, was named after the three Apollo 11 astronauts, Neil Armstrong, Buzz Aldrin and Michael Collins.

An estimated 600 million people watched the Apollo 11 landing live on television, a world record until 750 million people watched the wedding of the Prince of Wales and Lady Diana Spencer in 1981.

One of President Nixon’s speechwriters had prepared an address entitled: “In Event of Moon Disaster”. It began: “Fate has ordained that the men who went to the moon to explore in peace will stay to rest in peace.” If the launch from the Moon had failed, Houston was to close down communications and leave Armstrong and Aldrin to their death.