Astronomie

Un simple aperçu (moins d'une seconde) du soleil pendant une éclipse solaire partielle endommagera-t-il les yeux ?

Un simple aperçu (moins d'une seconde) du soleil pendant une éclipse solaire partielle endommagera-t-il les yeux ?

Ce doute s'est posé quand j'ai pensé que le Jours normaux, au moins j'ai observé un soleil éclatant en sortant, en allant au bureau, dans un parc, etc. pendant moins d'une seconde. Cela arrive presque quotidiennement. Pas délibérément, mais c'est comme ça que les choses fonctionnent, je suppose. Un exemple similaire est de jouer au cricket. Plusieurs fois, le soleil se met en travers de la boule dans l'air et j'ai encore une fois un aperçu du soleil. Pour moi, c'est très courant comme je l'ai vu dans des matchs internationaux de cricket à la télévision.

En revanche, en cas de jours de Éclipse solaire, à une ou deux occasions, lorsque le soleil n'était pas très brillant à cause des nuages, j'ai délibérément observé l'éclipse partielle juste pour un aperçu, juste pour confirmer qu'il s'agit bien Couper. Et je l'ai confirmé. (À quelle vitesse c'était ? Ce n'était pas comme si j'étais resté immobile et j'avais observé le soleil pendant moins d'une seconde, puis j'ai fermé les yeux. C'était comme ça : j'ai commencé à déplacer ma tête et ma vue depuis la surface de la terre et d'une manière plus rapide vers le soleil et sans aucune pause, arrêté à nouveau à un endroit sûr sur terre où il n'y avait pas de soleil). Et cela ne m'a littéralement pas fait de mal.

Donc mon doute est :

Pourquoi y a-t-il tant de théories selon lesquelles vous ne devez pas regarder le soleil même moins d'une seconde ou même un aperçu par erreur ? Si vous voyez des nouvelles le jour de l'éclipse, vous verrez toutes les nouvelles à ce sujet. Mais aucun autre jour normal, pas de telles nouvelles. Y a-t-il quelque chose de spécial, quelque chose de plus brillant le jour de l'éclipse solaire ? Cela endommagera-t-il les yeux?


Jetant un coup d'œil à un partiel l'éclipse solaire est à peu près aussi dangereuse que de jeter un coup d'œil au Soleil n'importe quel autre jour. Si vous regardez le soleil quelques minutes après le lever du soleil ou quelques minutes avant le coucher du soleil, lorsque l'altitude du soleil est basse, la lumière est filtrée à travers beaucoup d'air et la plupart des ultraviolets sont dispersés, c'est donc beaucoup moins dangereux que en regardant le soleil au milieu de la journée. Cependant, lors d'une éclipse, les gens ont tendance à regarder le Soleil plus que quelques minutes, ce qui n'est pas sain pour les yeux.

Le grand danger de regarder une éclipse solaire sans protection appropriée se produit lorsqu'il s'agit d'une éclipse totale (ou presque totale). Lorsque l'éclipse est presque totale, le ciel est sombre, donc vos pupilles se dilatent, laissant entrer plus de lumière. Mais les rayons lumineux provenant de ce petit ruban de soleil sont tout aussi brillants que la normale et ont la même proportion d'UV (ultraviolets) que la pleine lumière du soleil. Ces rayons UV peuvent causer beaucoup de dommages à la rétine très rapidement, et que les dommages peuvent être permanents.


Cette page Web donne beaucoup d'informations de base. Points clés:

  1. Il semble que la pénombre globale des éclipses presque totales permet à la pupille de s'élargir suffisamment pour permettre des niveaux dommageables d'UV.
  2. Il y a des cas de lésions oculaires causées par le plein soleil, ainsi que des cas de fixation du soleil de midi sans dommage apparent (non recommandé). Peut-être que les niveaux de dilatation des pupilles étaient différents pour différentes personnes.

L'article lié indique que la lumière UV est le principal coupable des blessures oculaires liées aux éclipses. Veuillez ne pas utiliser cela comme une excuse pour essayer de visualiser une éclipse partielle à travers des filtres UV uniquement. Les filtres improvisés « cela devrait fonctionner » ont entraîné de multiples cas de lésions oculaires. Je ne pense pas que l'on puisse trouver des volontaires pour une étude décrivant en détail les intensités auxquelles les fréquences provoquent la cécité humaine. Le mieux est de supposer qu'ils le font tous lorsque vous envisagez d'y regarder de près.


Avertissement

Je n'ai aucune connaissance médicale et ne recommande PAS de suivre ce que je décris ci-dessous.

Les enfants qui lisent ceci ne doivent pas le copier. J'étais stupide et c'était inutile. Surtout ne regardez PAS le soleil avec un télescope. Cela brûlera le fond de vos yeux et causera la cécité.


Quand j'avais environ 11 ans, on m'a dit de ne pas regarder le soleil, mais on ne m'a pas dit pourquoi. Étant un enfant rebelle, j'ai vu cela comme un défi. En fait, je regardais délibérément le soleil pour « prouver » à quel point j'étais intelligent. C'était douloureux et pendant un moment j'ai ressenti une sorte de douleur qui semblait venir du fond de mes yeux. Bien sûr, j'ai également eu des images rémanentes jusqu'à une minute.

Je suis maintenant dans mes 70 ans et je ne souffre d'aucun effet indésirable. Il semble qu'il n'ait fait aucun dommage durable.

Répétez : je ne le recommande pas. Cela ne sert à rien et j'ai de la chance de ne pas m'être aveugle. Je l'ai fait par ignorance de la jeunesse.

Ne fais pas ça. Si vous jetez accidentellement un coup d'œil au soleil pendant un moment, ne vous inquiétez pas.

Si vous regardez le soleil à travers un télescope, vous allez presque certainement vous brûler la rétine et vous aveugler.


Comment photographier l'éclipse solaire du 10 juin 2021

Le 10 juin, une éclipse solaire partielle sera visible depuis le Royaume-Uni, l'Europe du Nord et les États-Unis. Comment le photographier en toute sécurité en lumière blanche, hydrogène-alpha ou calcium-K.

Ce concours est maintenant terminé

Publié : 1 juin 2021 à 10h37

La Lune traverse la face du Soleil le 10 juin 2021, entraînant une éclipse solaire vue de la Terre. Le long d'un chemin étroit traversant le Canada, le Groenland et la Russie, le disque de la Lune semble s'insérer dans le disque du Soleil pour produire une éclipse annulaire, l'« anneau de feu ».

En dehors de ce chemin, une magnitude toujours décroissante d'éclipse solaire partielle sera observée jusqu'à ce que, lorsqu'elle sera suffisamment éloignée du chemin, la Lune semblera manquer complètement le Soleil, ne donnant aucune expérience d'éclipse.

Lisez notre guide complet pour voir l'éclipse solaire du 10 juin et découvrez quand la prochaine éclipse se produira.

Pour plus d'astrophotographie solaire, lisez notre guide complet sur la façon de photographier le Soleil.

Depuis le Royaume-Uni, nous voyons certains de cet événement comme une éclipse solaire partielle, et ceux qui vivent dans le nord-ouest obtiendront les meilleures places.

Photographier l'éclipse partielle est un projet intéressant. Lors d'une éclipse totale de Soleil, le temps autour de la totalité permet de prendre des images grâce à un montage caméra/objectif/télescope non filtré, mais en cas d'éclipse solaire partielle, comme c'est le cas le 10 juin, un filtre solaire certifié doit être utilisé en tout temps.


Pouvez-vous regarder l'éclipse solaire?

Les astronomes pourront assister au spectacle d'une éclipse solaire plus tard ce matin (10 juin 2021), mais les Britanniques sont avertis de s'assurer qu'ils disposent d'une protection appropriée, car regarder directement le soleil peut provoquer la cécité.

Ne regardez jamais directement le soleil pendant une éclipse solaire.

Regarder directement le soleil peut causer des dommages permanents à vos yeux.

Après avoir vu une éclipse solaire, demandez un traitement à un professionnel de la vue si vous ou votre enfant avez des changements de vision qui continuent de s'aggraver.

Exposer vos yeux au soleil sans protection oculaire appropriée pendant une éclipse solaire peut provoquer une « cécité due à l'éclipse » ou des brûlures rétiniennes, également appelées rétinopathie solaire.

La meilleure façon de regarder l'éclipse est via notre diffusion en direct de l'heure et de la date en haut de cet article.


Sécurité contre les éclipses solaires : comment protéger vos yeux

Les éclipses solaires totales ET les éclipses solaires partielles nécessitent une protection oculaire spécialisée. J'ai déjà écrit sur la sécurité des yeux, mais cela ne fait jamais de mal de prendre plus de précautions.

Plus de gens verront une éclipse solaire partielle car il est rare d'être sur le chemin de la totalité. Cependant, il n'est jamais prudent de regarder une éclipse partielle, ou les phases partielles d'une éclipse solaire totale, sans l'équipement et les techniques appropriés.

En fait, techniquement, le seul Le moment où le Soleil peut être vu en toute sécurité à l'œil nu est pendant une éclipse totale, lorsque la Lune recouvre complètement le disque du Soleil. Cela dit, même ceux qui se trouvent sur le chemin de la totalité devraient également utiliser une protection oculaire pendant l'éclipse partielle d'une heure qui précède et suit la totalité.

Même lorsque 99% de la surface du Soleil (la photosphère) est obscurcie pendant les phases partielles d'une éclipse solaire, le croissant solaire restant est encore suffisamment intense pour provoquer une brûlure rétinienne, même si les niveaux d'éclairage sont comparables au crépuscule. Le non-respect des méthodes d'observation appropriées peut entraîner des lésions oculaires permanentes ou une perte visuelle grave. La plupart des personnes qui subissent des blessures oculaires liées aux éclipses sont des enfants et de jeunes adultes.

Ne risquez jamais votre vue. Comme mon nouveau livre Zappé le montre clairement, le rayonnement solaire comprend des composants fascinants comme les ondes ultraviolettes. Même une exposition normale à vie aux UV solaires vieillit les couches externes de l'œil et est responsable des cataractes. Mais à l'heure actuelle, nous sommes préoccupés par les dommages immédiats produits en regardant directement le soleil sans protection oculaire adéquate. Tirez une chaise : il y a beaucoup de désinformation là-bas.


Le soleil se couche lors d'une éclipse solaire partielle de mai 2012. Crédit photo : Evan Zucker

Que fait la lumière directe du soleil à vos yeux ?

Même la lumière visible de haute intensité peut produire des brûlures rétiniennes entraînant une perte temporaire ou même permanente de la fonction visuelle. Je connais personnellement une telle personne, qui m'a transmis son rapport d'ophtalmologiste. Cette lésion photochimique se produit principalement lorsque la rétine est exposée aux composants bleu et vert de la lumière du soleil. C'est pourquoi les personnes qui portent régulièrement des lunettes de soleil au quotidien protègent judicieusement leurs yeux.

Mais les lunettes de soleil sont une protection totalement inadéquate pour regarder directement le soleil. Là, le plus grand danger vient des rouges profonds et du rayonnement infrarouge proche invisible, qui est absorbé par le pigment sombre sous la rétine, où il chauffe tellement le tissu qu'il peut littéralement cuire et détruire les cellules rétiniennes, laissant une zone aveugle permanente. . Ces dommages thermiques ne causent aucune douleur, car il n'y a pas de récepteurs de douleur dans la rétine. En fait, vous ne subirez les dommages visuels qu'au moins plusieurs heures plus tard.

C'est pourquoi regarder le soleil est si mauvais. La chaleur dans la rétine s'accumule. C'est pourquoi, même si tout le monde a jeté un rapide coup d'œil au Soleil au cours de sa vie sans aucun mal, il est dangereux de regarder le soleil. Et c'est exactement ce qu'une éclipse solaire fait faire aux gens.

Comment regarder une éclipse solaire en toute sécurité

Donc, vous avez besoin d'un filtre. Les filtres éclipse commerciaux bon marché en plastique mylar conviennent parfaitement. Mais j'ai toujours préféré les filtres à lunettes de soudage en raison de leur qualité optique supérieure. Mes groupes de touristes Eclipse les utilisent en toute sécurité depuis des décennies. Mais si vous allez dans un magasin de fournitures de soudage, vous devez acheter les teintes 12, 13 ou 14, et rien d'autre. Dans cette éclipse, le soleil en hauteur sera un peu plus brillant que la moyenne, donc 14 sera le plus confortable, bien qu'une nuance 12 soit toujours sûre, malgré la désinformation sur le Web.

Méfiez-vous des fausses lunettes à éclipse, elles peuvent ne pas être assez solides pour protéger complètement vos yeux. Vous pouvez tester vos lunettes en les regardant simplement. Si vous voyez la lumière des lampes, des phares ou même les reflets du soleil, vos lunettes ne sont pas assez solides ! Vous ne devriez pouvoir voir le soleil qu'à travers vos lunettes. Voici des revendeurs réputés : https://eclipse.aas.org/resources/solar-filters


Crédit photo : Mark Margolis/Rainbow Symphony

Alternatives aux lunettes Eclipse

Si vous n'avez pas acheté de lunettes de soudage ou de lunettes à éclipse et que vous êtes désespéré le jour de l'éclipse, tout n'est peut-être pas perdu. Vous pouvez demander à votre magasin de fournitures de soudage de créer une teinte de 12, 13 ou 14 en assemblant quelques filtres de teinte plus claire et en les empilant. Ou vous pouvez créer un filtre sûr en regardant à travers deux couches de film noir et blanc exposé et développé. C'est ce que de nombreux astronomes utilisaient et a été bien testé. Ce sont les bandes noires d'encre à la toute fin des négatifs. Mais n'essayez pas de regarder à travers des négatifs avec des images dessus. Et n'utilisez pas de film couleur. Et n'utilisez pas de film noir et blanc à moins qu'il n'ait été exposé et développé.

Même alors, utilisez une couche doublée. Deux épaisseurs. Nous parlons de produits Kodak à l'ancienne comme Plus-X et Tri-X, qui contiennent les granules d'argent qui bloquent la lumière nocive. Certains films plus récents n'ont pas l'argent, alors n'utilisez que les anciennes bandes négatives, celles que vous traînez depuis toujours.

Nos grands-parents tenaient un morceau de verre au-dessus d'une flamme de bougie et le laissaient noircir à cause de la suie. Était-ce dangereux ? Mettaient-ils en danger leur vue ? Surprise : les tests modernes montrent qu'un tel verre fumé ne transmet que 0,0032 % du rayonnement visible et invisible du Soleil. C'était donc suffisant pour l'observation solaire.

Néanmoins, pour paraphraser légèrement nos parents, « S'il vous plaît, ne fumez pas de verre. » Vous devriez l'éviter parce que vous ne savez jamais à quelle profondeur la couche de suie est profonde ou si une partie s'est maculée. Et évitez définitivement des suggestions Web aussi dangereuses que de regarder à travers un CD. L'image du Soleil peut sembler sombre, mais trop d'infrarouges (chaleur) peuvent arriver sur votre rétine.

Comment savoir si mon filtre solaire est sûr ?

Si jamais vous avez des doutes sur votre filtre - et quand il s'agit de protéger votre vue, la paranoïa est une bonne chose - jetez un coup d'œil rapide au soleil éclipsé. Limitez chaque coup d'œil à travers votre filtre à moins d'une seconde pour empêcher la chaleur de s'accumuler à l'intérieur de vos yeux.

Encore une fois, évitez à tout prix les lunettes à éclipse contrefaites ! Vous ne devriez pas pouvoir voir autre chose que le soleil à travers vos lunettes. Si vous pouvez voir des lumières ou même des reflets du soleil, vos lunettes ne sont pas assez solides pour protéger complètement vos yeux et vous devez utiliser une paire différente. Voici des revendeurs réputés : https://eclipse.aas.org/resources/solar-filters

Alternativement, perforez un trou d'épingle dans du papier ou du carton et projetez l'image du soleil sur le sol. Ne jouez pas avec votre vue. Procurez-vous des filtres maintenant et soyez en sécurité le 21 août !


Comment regarder l'éclipse solaire de l'anneau de feu jeudi

Lors de la première éclipse solaire de l'année, le lune bloquera presque entièrement le soleil, ne laissant qu'un anneau de feu de de la Terre étoile visible jeudi (10 juin) matin.

Les observateurs du ciel de quelques endroits seulement – ​​dans certaines parties du Canada, du Groenland et du nord de la Russie – pourront repérer cet anneau de feu, également connu sous le nom d'éclipse annulaire, selon la Nasa.

Cependant, une éclipse solaire partielle - lorsque la lune prend une "morsure" circulaire du soleil - sera visible dans plus de régions de l'hémisphère nord, y compris des parties de l'est des États-Unis et du nord de l'Alaska, une grande partie du Canada et des parties de les Caraïbes, l'Europe, l'Asie et l'Afrique du Nord, a rapporté la NASA.

Les éclipses solaires se produisent lorsque la lune se déplace entre la Terre et le soleil, bloquant une partie ou presque toute la lumière du soleil. Lors d'une éclipse annulaire, la lune est suffisamment éloignée de la Terre pour être trop petite pour bloquer tout le soleil. Au lieu de cela, lorsque la lune glisse sur le soleil, les bords extérieurs du soleil sont toujours visibles depuis la Terre sous la forme d'un anneau ou d'un anneau.

L'éclipse solaire annulaire entière durera environ 100 minutes, commençant au lever du soleil en Ontario, au Canada, et se déplaçant vers le nord jusqu'au moment de la plus grande éclipse, vers 8h41 heure locale au Groenland (6h41 HAE 11h41 GMT) 10 :41 UTC dans le nord du Groenland et se terminant au coucher du soleil dans le nord-est de la Sibérie, selon EarthSky. La phase de "cercle de feu", lorsque la lune couvre 89% du soleil, durera jusqu'à 3 minutes et 51 secondes à chaque point le long de cette trajectoire.

Certaines régions qui ne tombent pas le long de la trajectoire de l'éclipse solaire verront une éclipse partielle, si le temps le permet. Dans ces zones, une partie de l'ombre extérieure plus claire de la lune, connue sous le nom de pénombre, bloque le soleil. Alors que la lune passe devant le soleil, il semblera que cette ombre ait pris une somptueuse bouchée de l'étoile brillante. Pour les téléspectateurs aux États-Unis, il est préférable de regarder avant, pendant et peu après le lever du soleil, en fonction de votre emplacement, surtout si vous vous trouvez dans certaines parties du sud-est, du nord-est ou du Midwest, ou dans le nord de l'Alaska, a rapporté la NASA. En d'autres termes, assurez-vous d'avoir une vue dégagée sur l'horizon car le soleil essaie d'accueillir le nouveau jour mais est partiellement bloqué par la lune.

À New York, par exemple, l'éclipse maximale se produira à 5 h 32 HAE, selon Space.com, un site partenaire de Live Science.

Au Royaume-Uni et en Irlande, les observateurs du ciel verront jusqu'à 38% du soleil masqué pendant l'éclipse partielle peu après 11 h, heure locale, selon la Royal Astronomical Society.

Le dessous vidéo de la NASA montre la trajectoire de l'éclipse solaire à travers la Terre :

En revanche, le très regardé Grande éclipse solaire américaine en 2017 était une éclipse solaire totale, ce qui signifie que la lune a complètement bloqué le soleil. Les téléspectateurs des États américains sur un chemin allant de l'Oregon à la Caroline du Sud ont pu assister à la totalité de l'éclipse, lorsque la lune a complètement bloqué le soleil, permettant aux gens de regarder vers le haut sans protection oculaire. (Ceci n'est cependant sûr que pendant le bref moment où la lune bloque entièrement le soleil.)

Parce que l'éclipse de cette semaine n'inclura pas la totalité, vous ne devriez pas regarder directement l'éclipse, même si vous portez des lunettes de soleil. Au lieu de cela, vous aurez besoin lunettes spéciales éclipse ou d'autres outils, comme une visionneuse d'éclipse solaire faite maison (voici un guide étape par étape) ou même une passoire à spaghetti ou une passoire, qui montrera l'ombre de l'éclipse partielle si vous laissez le soleil briller à travers ses trous et sur le sol ou une autre surface.

Si la météo ou votre emplacement vous empêche de voir l'éclipse, vous pouvez la regarder en direct à partir de 5 h 30 HAE (9 h 30 UTC) au Projet de télescope virtuel.

Si vous manquez cette éclipse solaire, il vous reste encore une photo cette année. La deuxième et dernière éclipse solaire de 2021 aura lieu le 4 décembre. Bien qu'une éclipse solaire totale ne soit visible que depuis l'Antarctique, les habitants d'Afrique australe, y compris la Namibie et l'Afrique du Sud, peuvent apercevoir une éclipse solaire partielle, selon timeanddate.com.

Note de l'éditeur: N'oubliez pas de ne JAMAIS regarder directement le soleil pendant la majeure partie d'une éclipse, ou à tout autre moment, sans une protection adéquate. Ce n'est que pendant la très brève période de totalité que vous pouvez regarder le soleil à l'œil nu en toute sécurité, car l'ombre de la lune a complètement masqué la lumière. Mais à tous les autres moments, regarder directement le soleil peut nuire à vos yeux. Vous devez porter des viseurs d'éclipse solaire les lunettes de soleil ne feront pas l'affaire. Voici un guide visuel étape par étape (et une vidéo) pour savoir comment créer vos propres visionneuses.


Une éclipse solaire partielle grâce au ciel jeudi

Les Nord-Américains verront la lune prendre une bouchée du soleil.

Le soleil et la lune jouent à cache-cache jeudi, alors que la silhouette lunaire glisse sur le disque solaire dans une éclipse solaire partielle visible dans une grande partie de l'Amérique du Nord.

L'ombre de la rare éclipse solaire partielle tombe pour la première fois sur la péninsule du Kamtchatka en Sibérie à 14h37. HAE le jeudi 23 octobre. Les heures d'observation locales varieront à mesure que l'ombre de la lune se déplacera vers l'est sur une grande partie du Canada, du Mexique et des États-Unis, avec une éclipse de coucher de soleil visible depuis les États de l'est.

"Plus vous êtes loin au nord et à l'ouest sur le continent, plus le soleil sera couvert", explique l'astronome Jay Pasachoff du Williams College dans le Massachusetts, bénéficiaire d'une subvention de la National Geographic Society. Tant que 10 pour cent ou plus du soleil est éclipsé, dit-il, « peu importe d'où vous regardez, tant que le temps est clair ».

La Terre passe entre la lune et le soleil tous les mois, mais les éclipses solaires ne se produisent pas tous les jours. Un alignement des trois corps célestes qui permet à la lune de projeter son ombre sur une bande de la Terre est une rareté relative, ne se produisant que deux fois par an.

Lorsque l'ombre centrale sombre de la lune, appelée l'ombre, tombe sur la surface de la Terre, les gens le long d'une bande très étroite de la surface de la planète voient une éclipse solaire totale dans le ciel. Dans une éclipse solaire totale, la lune ressemble par coïncidence presque exactement à la même taille que le soleil vue de la Terre, de sorte que la lune couvre entièrement la surface solaire.

Cependant, lors d'une éclipse partielle comme celle de jeudi, la Terre passe dans le cône d'ombre extérieur beaucoup plus large de la Lune, connu sous le nom de pénombre. Le résultat est un spectacle du ciel moins dramatique mais toujours accrocheur pour un public beaucoup plus large.

La quantité de soleil couverte pendant une éclipse solaire dépend de la distance à laquelle les observateurs se trouvent à l'intérieur de l'ombre pénombre.

Jeudi, les villes du nord subissent davantage une éclipse, Minneapolis et Seattle voyant plus de la moitié du disque solaire recouvert. Plus au sud, les observateurs d'éclipses à Los Angeles verront 45% du diamètre du soleil couvert à 15h38. PDT.

Le coucher du soleil écourtera le spectacle à la limite orientale de l'Amérique du Nord. En Nouvelle-Angleterre, le soleil se couche avant le début de l'éclipse, ce qui exclut les gens de la vue, dit Pasachoff, "bien que certains aperçus sur l'horizon du coucher du soleil puissent être visibles depuis le sud-est".

Ainsi, tandis que les Occidentaux regarderont toute l'éclipse se dérouler dans le ciel de l'après-midi, les Orientaux n'auront droit qu'à la première moitié de l'acte de disparition pendant que le soleil se couche à l'ouest. A Chicago, dans le Midwest, 55% du disque solaire disparaîtra à 17h42. CDT juste au moment où il se couche, et à Toronto, l'éclipse atteindra 44% au coucher du soleil, à 18h20. EDT.

Le meilleur spectacle du ciel sera pour les quelques chanceux qui observent depuis le nord du Canada sur le territoire du Nunavut, près de l'île du Prince de Galles, où 81 pour cent du soleil sera couvert à l'heure maximale de l'éclipse de 20 h 44. HAE (21:45 UTC).

Regarder l'éclipse en toute sécurité

Quiconque observe l'éclipse partielle doit prendre des précautions pour ne pas endommager ses yeux en regardant directement le soleil encore aveuglant.

Sans lunettes et télescopes spéciaux protégés par filtre, vous ne devriez jamais regarder directement le soleil. Mais il existe des alternatives sûres et faciles pour profiter du spectacle de l'éclipse. Pasachoff suggère de rechercher des images du soleil projeté sur le sol sous des arbres feuillus, ou de fabriquer un simple appareil photo à sténopé.

"Il suffit de percer un trou d'un quart de pouce [environ un demi-centimètre] dans un morceau de carton et de l'utiliser pour projeter une image, avec le soleil derrière votre épaule pendant que vous regardez loin du soleil", explique Pasachoff, qui observera son 60e éclipse.

"Regardez le sol sous les arbres pour voir si vous voyez des images au sténopé d'un croissant solaire."

Si vous manquez cette éclipse, vous devrez peut-être attendre un peu la prochaine. La prochaine éclipse solaire totale aura lieu au-dessus de l'Atlantique nord éloigné le 20 mars 2015. Mais l'événement partiel de cette semaine en Amérique du Nord sera un grand échauffement pour l'éclipse solaire totale tant attendue du 21 août 2017, lorsqu'une (60 kilomètres) l'éclipse totale, une "zone de totalité", s'étendra de la Caroline du Nord à l'Oregon.

"Celui-ci sera un bon exercice pour apprendre à utiliser un filtre solaire spécial, un projecteur à sténopé ou même simplement chercher sous un arbre des images en croissant", explique Pasachoff.

"Maintenant, les gens sauront à quoi ils peuvent s'attendre en 2017 s'ils ne prennent pas la peine d'entrer dans la zone de totalité, où les choses seront beaucoup plus spectaculaires."


Ciel assombri sous éclipse solaire partielle

Une éclipse solaire partielle, où près de la moitié du diamètre du Soleil était couverte, était visible pendant environ deux heures et demie ce matin.

Il s'agit de l'éclipse partielle la plus profonde depuis le 20 mars 2015, et selon Astronomy Ireland, il n'y aura pas d'éclipse solaire partielle plus profonde depuis l'Irlande avant le 29 mars 2025.

Une éclipse solaire partielle, où près de la moitié du diamètre du Soleil est couvert, est visible en Irlande ce matin. (Ne cherchez pas ce que vous faites) #rtenews #SolarEclipse pic.twitter.com/lCemCxs55T

&mdash Colm Hand (@ColmHand) 10 juin 2021

Les éclipses se produisent une ou deux fois par an dans le monde, mais ne sont souvent visibles que dans des endroits reculés très inaccessibles.

L'éclipse a commencé juste avant 10h du matin, avec la "première bouchée" retirée du soleil, et elle s'est terminée vers 12h30.

Astronomie Irlande observation à Dublin de l'éclipse solaire partielle où est-elle visible @rtenews pic.twitter.com/mDKjHv30ET

&mdash Samantha Libreri (@SamanthaLibreri) 10 juin 2021

Plusieurs personnes se sont réunies au siège d'Astronomy Ireland à Blanchardstown à Dublin pour essayer d'avoir un aperçu de ce phénomène rare.

Au cours des deux heures, les nuages ​​épars se sont éclaircis pendant de longues périodes pour donner une visibilité claire de l'éclipse partielle.

Ce fut une journée mémorable pour Tony Gannon, originaire de Mayo mais qui vit maintenant à Dunboyne dans le comté de Meath. Il a essayé de voir une éclipse partielle pendant près de trois décennies sans succès jusqu'à aujourd'hui.

"Je pense que c'est le troisième que j'ai essayé de voir au cours des 25 à 30 dernières années impaires et c'est la première fois que je le vois. Chaque fois que le temps était nuageux, c'est le problème de la vie en Irlande.

"C'est comme un morceau d'un gâteau. C'est difficile à décrire sans le voir.

Gary Brady de Dublin, qui est venu avec son lévrier pour assister à l'événement céleste, a décrit ce qu'il a vu à travers ses lunettes d'éclipse spéciales.

« Donc, je vois le soleil et lentement, il y a une petite bouchée ou un disque de lune qui commence à le recouvrir du haut. Et ça vient lentement sur la lune et vous pouvez voir un peu de nuages ​​très hauts voler aussi, donc c'est vraiment incroyable.»

"C'est agréable de pouvoir le voir parce que je l'ai vu tellement de fois à la télévision, donc le voir pour de vrai se produire ici à Dublin est incroyable."

Amalia Martin Barrera qui vit à Dublin mais est originaire des îles Canaries prenait des photos avec un filtre spécial devant l'appareil photo.

Elle a déclaré à RTÉ News que photographier l'éclipse sans la bonne protection sur l'appareil photo peut endommager le capteur.

"De retour en Espagne, j'en ai regardé un là-bas mais c'est incroyable parce que j'ai mes lunettes pour protéger mes yeux afin que je puisse le regarder correctement. C'est une expérience formidable, j'ai toujours aimé l'univers et ces choses, donc pouvoir le regarder est vraiment très agréable.

David Moore d'Astronomy Ireland décrit à quel point l'événement est spécial.

"Pour que la lune, la Terre et le soleil s'alignent, vous voyez des diagrammes dans les livres et les magazines qui les font paraître très gros et proches, mais en fait, la lune est 30 fois la largeur de la Terre loin de nous. C'est donc vraiment une toute petite cible et la faire passer directement devant le soleil est extrêmement difficile.

"Il n'a coupé que le bord supérieur du soleil aujourd'hui. La dernière fois qu'il est allé complètement devant le soleil, c'était en 1724, depuis l'Irlande, et cela ne se reproduira plus jusqu'en 2090.

La dernière éclipse solaire totale de l'Irlande remonte à 1724, la prochaine n'étant prévue que le 23 septembre 2090.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger ce contenu rte-player Nous utilisons rte-player pour gérer du contenu supplémentaire qui peut placer des cookies sur votre appareil et collecter des données sur votre activité. Veuillez vérifier leurs détails et les accepter pour charger le contenu. Gérer les préférences

L'éclipse était également en partie visible pour les observateurs en Amérique du Nord, dans d'autres parties de l'Europe, notamment en France et au Royaume-Uni, et dans certaines régions d'Asie du Nord.

À Londres, où la lune couvrait 20% du soleil alors que l'éclipse atteignait la totalité, les observateurs du ciel ont entrevu l'événement à travers la couverture nuageuse.

Des femmes observent l'éclipse solaire partielle avec des lunettes spéciales à l'observatoire de Prague, en République tchèque

Les observateurs de la côte est des États-Unis ont eu droit à un rare lever de soleil éclipsé.

Dans le nord du Canada, le nord de la Russie, le nord-ouest du Groenland et le pôle Nord, le soleil était masqué à 88 % par la lune.

De nombreuses vues de flux en direct à partir de divers endroits diffusés sur YouTube étaient également soumises à une couverture nuageuse.

Cependant, ceux qui ont une visibilité maximale - et les lunettes de protection nécessaires - auraient vu la silhouette de la lune entourée de soleil pendant quelques minutes de l'événement de deux heures.

Une éclipse solaire partielle s'élève au-dessus des ponts traversant l'East River à New York

Avant l'éclipse, les experts ont averti les gens de ne pas essayer de regarder le soleil directement, même à travers les nuages.

L'éclipse a été la première éclipse annulaire - ce qui signifie "comme des citations" - de 2021 et la 16e de ce siècle.

Les éclipses annulaires se produisent lorsque le diamètre de la lune visible depuis la terre est inférieur à celui du soleil, laissant un "cercle de feu" visible autour de sa silhouette.

Une éclipse solaire partielle à Liepupe, Lettonie

Une éclipse solaire totale se produit lorsque la lune bloque complètement le disque solaire, plongeant momentanément une partie de la Terre dans l'obscurité totale.

La prochaine éclipse solaire totale aura lieu le 4 décembre, mais ne sera visible que depuis l'Antarctique.


Observer une éclipse solaire partielle

STOCK COMPLÈTEMENT ÉPUISÉ. Une ombre d'éclipse est un appareil spécial qui peut être utilisé en toute sécurité pour visualiser l'éclipse solaire partielle du lundi 25 décembre 2000. Les éclipses solaires se produisent lorsque la Lune cache une partie ou la totalité du soleil, et elles sont un événement astronomique rare à ne pas être manqué. Bien qu'il existe de nombreuses façons différentes de visualiser en toute sécurité une éclipse solaire partielle (voir ci-dessous), il est impératif pour une visualisation directe du soleil d'adopter un système de filtration sûr. Les stores Eclipse font précisément cela en éliminant la lumière infrarouge et ultraviolette nocive du soleil et en réduisant la luminosité du soleil à un niveau d'intensité agréable. Eclipse Shades produira une belle image jaune du soleil. Portez les lunettes Eclipse comme des lunettes ou par-dessus des lunettes. Les Eclipse Shades, cependant, ne sont pas un jouet. Les stores Eclipse ne doivent pas être utilisés avec d'autres équipements optiques tels que des appareils photo, des télescopes ou des jumelles. Les enfants doivent toujours être sous la surveillance d'un adulte lors de l'utilisation de ce produit. Les lunettes Eclipse sont disponibles au prix de 2,00 $ par lunettes chez Dan's Camera City, 1439 W. Fairmont St., Allentown, PA 18102, 610-434-2313. Ils font un grand stuffer de bas ou une faveur de fête de vacances. Tous les profits profiteront à la poursuite des opérations du planétarium du district scolaire d'Allentown.
 

ÉCLIPSES ET TRANSITS SOLAIRES : & 160  POURQUOI LE DANGER ?

Observer le soleil avec l'œil non protégé pendant une éclipse solaire partielle est aussi dangereux que de regarder le soleil non éclipsé. Il est toujours dangereux de faire des observations directes et non filtrées du soleil - de toute façon ! L'œil recueille la lumière comme n'importe quel cristallin, concentrant cette énergie sur les cellules photoréceptrices (bâtonnets et cônes) de la rétine. Le rayonnement infrarouge du soleil, que nous détectons sous forme de chaleur, est le principal responsable des brûlures rétiniennes. Cela détruit la capacité de l'œil à traiter la lumière recueillie, créant une tache aveugle dans la vision de l'œil. La température seuil pour provoquer des lésions thermiques permanentes est de 140 degrés F. (60 degrés C.), environ 41 degrés F. au-dessus de la température corporelle normale. Une déficience visuelle temporaire peut entraîner une élévation de la température des cellules photoréceptrices d'aussi peu que 4 degrés F. Ironiquement, pendant que la brûlure rétinienne se produit, il n'y a absolument aucune douleur autre que l'inconfort normal d'observer une lumière vive.

N E V E R     N E V E R   N E V E R

N'utilisez JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS de lunettes de soleil, plusieurs paires de lunettes de soleil, des lunettes de soleil absorbant les UV (ultraviolets), de la cellophane colorée, des filtres colorés, des filtres à densité neutre (de magasins de photos), des filtres polarisants, des négatifs couleur entièrement exposés ou des négatifs entièrement exposés noir et blanc (sans argent ) négatifs photographiques, ou verre fumé par la suie d'une flamme de bougie pour faire des observations filtrées et directes du soleil. Tout ce qui précède peut provoquer des brûlures de la rétine et une perte de vision.

Et N'utilisez JAMAIS un filtre absorbant l'obscurité fixé à l'extrémité de l'oculaire d'un télescope. La fonction principale d'un télescope est de recueillir la lumière pour rendre les objets plus brillants. Even small telescopes gather dozens to hundreds of times the amount of light that the eye normally receives. A telescope focuses the much brighter and hotter solar image near the position of the dark absorbing filter for inspection by the eye. The absorbed light will cause the filter to become very hot and can lead to breakage and almost certain permanent damage to the eye of an unsuspecting observer.

Joseph Rosado's "Fogsworth," Reflector . 44:9 (February, 1994).

S A F E   S O L A R   O B S E R V A T I O N S

Viewing a Transit of Mercury or Venus across the sun's disk requires a telescope in addition to safe observing techniques. Proper filtered viewing of the sun with just the eye will not produce an image of the sun large enough for Mercury to be seen.

There are many ways to conduct inexpensive, safe observations of the sun during the partial phases of any solar eclipse. These methods can be divided into two main categories: projection of the solar image onto a screen, which is an indirect method, and directly viewing the sun by safely filtering its light before it enters the eye. Let s start with projection techniques.

P R O J E C T I N G   T H E   S U N S   I M A G E

Indirect viewing methods provide the safest means of monitoring the progress of a partial eclipse. Telescopes, binoculars, monoculars, and pinhole systems can be used to project an image of the sun onto a screen, thus avoiding the need to look at the sun directly, and at the same time, providing a show that several people can watch safely.

-- CONSTRUCT A SOLAR PINHOLE PROJECTOR -- This will not work for a transit of Mercury or Venus

This image was scanned from Bryan Brewer's book Eclipse printed by Snohomish Publishing in 1978.

MATERIALS : A long cardboard tube or preferably a box about three feet in length, aluminum foil, a large pin, white paper, masking tape or glue, and a single edged razor blade or razor blade knife.
INSTRUCTIONS : Cut a small rectangular hole about two inches by one inch in the center of one of the long ends of a rectangular box. Tape or glue the aluminum foil over this hole. Prick the aluminum foil with a pin to create a circular aperture. Glue or tape a piece of white paper opposite the pinhole on the inside of the box. If the box is big enough, observe the sun s image on the white screen by placing your head in the box, eyes looking toward the screen . In such cases put the two inch by one inch hole to one side of the the long end of the box. This will allow for more headroom. Point the box so that the pinhole faces the sun. If the box is smaller or a tube is used, cut an opening in the side of the tube or box so that the screen can be viewed from the exterior. The length of the box or projection distance should be about 200 to 500 times the diameter of the hole. A crisp -inch diameter hole in a tablet-sized piece of cardboard would work nicely for an observer standing 4-10 feet away from a white screen, while a 1/8-inch hole would suffice for a 2-5 foot projection box. A one millimeter pinhole would be sufficient for an 8-20 inch projection distance.
DIFFICULTIES : The images acquired with pinhole projections are neither very sharp nor very bright. The pinhole solar projector made from a tube is more difficult to use because it must be pointed at the sun with a higher degree of accuracy. Observations of the sun with this method do not work well when the sky is hazy. Never try to observe the sun directly through the pinhole.

-- NATURAL SOLAR PINHOLE PROJECTORS -- This will not work for a transit of Mercury or Venus

MATERIALS : Any natural object which produces small holes, such as leaves rustling in a tree, a white sheet, or white cardboard for use as a projection screen.
INSTRUCTIONS : The myriad "pinholes" which are created as leaves slowly move in a tree can simultaneously produce thousands of images on the ground. Sunlight shining through the holes created between crisscrossed fingers will produce nice eclipse images on a white sheet placed on the ground.
DIFFICULTIES : Images formed by trees will probably be moving and, therefore, more difficult to follow. The crisscrossed fingers will produce very fuzzy images. These techniques will not work as well on a hazy day.

--PROJECT THE SUN THROUGH A TELESCOPE OR BINOCULARS--

MATERIALS : A small telescope or inexpensive binoculars with cheap eyepieces, a projection screen made from white cardboard, and any piece of cardboard that can be made into a baffle.
INSTRUCTIONS : Use the telescope as an optical projection system by pointing it at the sun and allowing the sunlight which it collects to pass through an eyepiece and project onto a piece of white cardboard. Adjust the focuser to sharpen the image. Be sure to shade the cardboard with a baffle to increase contrast of the image. A solar image about twice the size of the aperture of the telescope (light gathering diameter of the lens or mirror) is optimal. If you are using binoculars to project the sun's image, cap one of the sides or alternate the capped side to prevent heat build up and damage to the optics. For telescopic projections, minimize the heat build up by keeping all optical surfaces clean. Use a cardboard stop to reduce the telescopes aperture to two or three inches, and do not keep the instrument pointed at the sun for periods longer than two minutes. As a matter of safety, make sure that all finderscopes are either removed or covered and never leave your telescope unattended.
DIFFICULTIES : Do not try to locate the sun by looking directly through the telescope or binoculars. Instead, find the sun by manipulating the instrument so that the shadow of the tube presents the smallest possible surface area on the ground. Cover any smaller finder scope to prevent others from trying to peek at the sun directly. Use inexpensive eyepieces with uncemented lenses (Ramsdens or Huygens) to reduce any eyepiece damage due to excessive heat. You can occasionally cap your instrument and allow the eyepiece to cool down.

Projecting the sun's image with a refracting telescope.

Michael Stump projects the sun's image with a
reflecting telescope. Gary A. Becker photo.

D I R E C T   F I L T E R E D   O B S E R V A T I O N S

-- INTRODUCTION --

Direct filtered observations involve the transmission of the sun s image through a material transparent enough to allow the sun to be clearly seen, but at safe enough intensity levels so that visible, infrared, and ultraviolet radiation cause virtually no increase in retinal temperatures.

To be on the absolutely safe side, these filters should never be used to view the sun for durations of time greater than 30 seconds. These short intervals allow the eye to dissipate easily any minimal heat transmitted by these filters. Filters made from safe materials should always produce images of the sun which are comfortable to view. Whenever a solar filter made from the appropriate materials produces an image which appears uncomfortably bright, the filter may not be meeting its safety specifications, and should be immediately discarded. Children should always be under the supervision of an adult when direct filtered solar observations are being made. Since these filters produce sharp images of the sun, they will work well during all portions of the eclipse as long as the sky remains reasonably clear.

-- BLACK MYLAR OR ALUMINIZED MYLAR -- This will not work for a transit of Mercury, but astute observers will be able to see Venus

Is this Hollywood? Allentown teachers gathered for a Planetarium sponsored eclipse workshop on December 7, 2000. Gary A. Becker photo.

Here is a safe and inexpensive way of observing any partial solar eclipse or Venus transit. The dark Mylar glasses produce a bright yellow image of the sun. The aluminized Mylar (seen above) will provide you with a pleasant blue image of the sun. Both are totally safe for solar viewing. After the eclipse, don't throw them away, because they can be used for future solar eclipses. Eclipse glasses are available from Dan's Camera City, 1439 West Fairmont Street, Allentown, PA 18102. Their cost is $2.50 per glasses, and all proceeds benefit the continued operation of the Allentown School District Planetarium. Contact John Evrard or any of Dan's capable staff for availability of Eclipse/Venus Shades. Phone: 610-434-2313.

-- LARGER SHEETS OF ALUMINIZED MYLAR --

DISCUSSION : These filters consist of two aluminized mylar sheets. When sandwiched together, they produce a pleasing metallic blue image of the sun which poses no safety hazards to the eye. Always use two sheets of aluminized mylar. They make excellent filters for naked eye views of the sun, and when properly secured over the front of a telescope or binoculars, they allow for safe inspection of the magnified sun at the eyepiece. Never use these filters at the eyepiece end of a telescope or binoculars. The mylar will quickly melt from the concentrated amounts of energy that the telescope is gathering.
AVAILABILITY : Contact Roger W. Tuthill, Inc., 11 Tanglewood Lane, Mountainside, NJ 07092. Phone: 800-223-1063, 908-232-1786, or Fax: 908-232-3804. Tuthill markets Mylar in various sized sheets under the name Solar Skreen.


Photo by Gary A. Becker, June 30, 1973 African Eclipse

-- #14 WELDER S SHADE FILTERS -- This will work for a transit of Venus, but not for Mercury

DISCUSSION : Heavy duty, high amperage welding requires a dense enough glass filter which has also proven extremely safe and popular for viewing the sun. These filters are not of a high enough optical quality to be used as front end solar filters for telescopes. In the less expensive varieties, they produce a solar image which is green. Gold coated #14 Welder s Shade filters will warm up the solar image to a more natural color.
AVAILABILITY : Order from J.W.S. Technologies, 1701 East Race St., Allentown, PA 18103. Phone: (610) 266-1500. The company is located behind Lehigh Valley International Airport near the control tower. These filters are normally not in stock, except for the #14, 4-inch by 5-inch size, green filter, but they can be acquired in about one week. Prices can be found below the photo.


Composite photo by Allen Seltzer, using a #14 green welder's filter.

J.W.S. Prices for #14 Welder's Filters

Item DescriptionSizesPrice/Unit #14 Welder s Shade2-inch by 4-inch$1.60 #14 Welder s Shade4-inch by 5-inch$4.05 #14 Gold Welder s Shade2-inch by 4-inch$5.55 #14 Gold Welder s Shade4-inch by 5-inch$10.95 Welding Goggles/standard2-inch by 4-inch filters$7.95 Welding Goggles/filter flips2-inch by 4-inch filters$9.95

-- KODALITH FILTERS --
This will work for a transit of Venus, but for a transit of Mercury

DISCUSSION : These filters made from light-saturated Kodak Kodalith Ortho film, developed with Kodak Kodalith A and B chemicals, produce a pale yellow image of the sun which is safe and pleasant to view. Kodalith is a silver-based graphic arts film of extremely high contrast. This film should be exposed to an intense even light source, such as the sun, for at least one minute. After processing, the film can be mounted as strips in cardboard to accommodate viewing the sun with both eyes simultaneously. An even less expensive method is to mount the film in 2-inch by 2-inch cardboard slide mounts. It is advisable for even greater safety to tape the cardboard mounts over a hole cut in a larger piece of cardboard which will completely cover the other eye while observing the sun.
AVAILABILITY : Dan s Camera City, 1439 West Fairmont St., Allentown, PA 18102, Phone: 610-434-2313 can supply the film, developing chemicals, and mounts for individuals wanting to make their own filters. Order Kodalith Ortho film, 6556, Type III, Cat. No. 1686419


A simple, safe, and inexpensive Kodalith solar filter. Photography by Allen Seltzer.


Ithaca will get glimpse of partial solar eclipse tips for viewing

ITHACA, N.Y. — The skies will darken briefly for a rare celestial event this month — a solar eclipse spanning the United States.

Unfortunately, Ithaca is not in the “path of totality,” meaning it will not be possible to see the sun completely blocked by the moon here, but the partial eclipse will still make for an extraordinary sight.

On Aug. 21, the moon will pass between the sun and earth — and for some in the United States — completely block the sun.

Professor Phillip Nicholson, professor of astronomy at Cornell University, said it’s easiest to picture a solar eclipse as the moon casting a shadow. He said the moon will always have a shadow behind it, the question is whether the shadow happens to intersect Earth.

The total solar eclipse will be visible to a narrow 67-mile-wide path across 14 states — from Lincoln Beach, Oregon, to Charleston, South Carolina. Ithaca is nearly 600 miles from the closest point on the path of totality, but weather permitting, Ithaca will see a 70 percent eclipse.

In Ithaca, the partial eclipse will be gradual and last two to three hours, Nicholson said. According to a calculator by Vox, the partial solar eclipse will peak at 2:38 p.m. in Ithaca.

During the partial eclipse, a crescent of the sun will be visible.

In places where there will be a total solar eclipse, it will last only a couple minutes, but the event will be striking if the skies are clear.

Nicholson has never seen a total solar eclipse himself, but said people who have seen it tend to catch “the bug” and want to see more.

Eclipse chasing is a centuries-old tradition. Some who call themselves “eclipse chasers” have seen dozens of solar eclipses.

Nicholson said people who witness solar eclipses describe “what an overwhelmingly strange feeling it is.”

When the moon completely blocks the sun for those couple minutes, viewers will see a halo of light around the sun.

Solar eclipses are not a rare event on Earth. There are about two visible from Earth a year. But, the chances of them happening at a particular place on Earth are rarer, Nicholson said.

The eclipse this month will be the first coast-to-coast solar eclipse in nearly a century, according to NASA. It will also be the first total eclipse exclusive to the United States since before the nation was founded in 1776.

Though far from the path of totality this year, Ithaca will be close to a total solar eclipse in 2024. Rochester and Buffalo will be right at the center of the path of totality, but people in Ithaca will only have to drive about 40 minutes north to see the total eclipse as the path of totality begins just south of Romulus and Union Springs.

It may be for the best if you’re stuck in Ithaca this year. Airfare and room prices in cities in the path of totality have skyrocketed as the eclipse nears.

Viewing the eclipse in Ithaca

Anyone who plans to take a look at the eclipse needs to wear protection, and sunglasses won’t cut it. Looking directly at the sun and partial eclipse can cause permanent damage.

While it may seem strange to stand under trees to view the partial eclipse, Nicholson recommends it.

“If you stand in the shadow of trees in a place where sunlight is filtering through the leaves, then all the gaps between leaves, each will make an image of the sun. If you put paper down on the ground, you see all these images of crescents,” Nicholson said. “That is a striking thing.”

Essentially, the leaves act like a pinhole camera.

It should be noted that unsafe eclipse glasses have been circulated. NASA released a guide for how to tell if eclipse glasses are safe. NASA advises to look for the manufacturer name and the ISO icon. The glasses must have ISO reference 12312-2. Also, if lenses have scratches or are wrinkled, do not use them. It is also not recommended to use glasses older than three years.

And just as looking at the sun can cause permanent damage to eyes, it can also damage cameras that are not protected with a solar filter.


See the eclipse without harming your eyes

It is important to stress that you cannot directly observe an eclipse with the unaided eye or sunglasses.

The UK’s partial solar eclipse from October 3, 2005. The image is oriented to match the appearance of today’s Australian eclipse. Phil Hart

This isn’t because the eclipse itself is especially harmful, but because looking at the sun at any time is risking your eyesight due to the sun’s intense UV radiation. Eclipses make it tempting to stare at the sun, and by all means, observe the eclipse, but take the right precautions to so.

These days one of the easiest methods is to purchase inexpensive but specially designed eclipse glasses from reputable telescope and astronomy shops or your local public observatory, science centre or planetarium.

Such organisations, as well as amateur astronomical societies, may also organise viewing events using special solar telescopes or by fitting solar filters to their usual astronomical telescopes.

The best DIY method is to create a pinhole camera. The simplest one involves making a small circular hole (with a nail or tack) in a large piece of cardboard. Do not look through the hole, but allow the sun to shine through and project an image onto a second piece of cardboard.

A very rudimentary, yet effective, pinhole camera. Sid/Flickr, CC BY-NC-ND

A blank wall or a clear patch of ground can also make a good surface for projection. A wall roughly a metre away will produce a tiny image of the sun, but enough to follow the stages of the eclipse. Move the pinhole camera away from the wall and the image will get bigger (but fainter).

Sometimes nature helps out too. If you look at the shadow made by a leafy tree on the ground or a wall (five to 10 metres away), you will often see overlapping circular spots of light. These bright spots are images of the sun, and during the eclipse they will turn into crescents.

Finally, if the weather is uncooperative, then turn to the internet and view the live webcast from robotic telescope service Slooh, which will be broadcasting from Australia.

The next partial eclipse visible from northern and western regions of Australia will occur on March 9, 2016 and the path of totality will cross Sumatra, Borneo, Sulawesi and the Pacific Ocean.

Australia’s next total solar eclipse won’t be until April 20, 2023, and it’s a tough one, only barely touching the Western Australia coast near Exmouth.

But come July 22, 2038, and a total solar eclipse will cross the country and create a spectacular view as it passes right across Sydney.


Voir la vidéo: Comment regarder une éclipse solaire en toute sécurité (Juillet 2021).