Astronomie

Archives de données de ligne d'émission optique

Archives de données de ligne d'émission optique

J'essaie de faire une analyse exhaustive des raies d'émission optique de certaines galaxies actives à l'aide de données d'archives. Quelles sont certaines des archives de données accessibles au public à partir desquelles on pourrait obtenir des données sur les raies d'émission optique ? Je suis nouveau dans ce domaine et jusqu'à présent, j'ai trouvé les archives HST MAST et SDSS DR16.


Quelques sources viennent à l'esprit à ajouter à MAST et Sloan.

Publications de données de l'enquête SAMI Galaxy, qui contiennent (ou contiendront éventuellement) des spectres de raies d'émission pour environ 3 500 galaxies. Les articles des deux premières versions peuvent être trouvés [ici] et [ici].

Un autre ensemble de données (plus petit et plus ancien) peut être trouvé au Penn State Center for Astrophysics. Il contient la spectroscopie des galaxies candidates de la raie d'émission KISS. Les liens de téléchargement vers l'ensemble de données se trouvent sur la page CASt [ici].

Je continuerai à mettre à jour si je trouve une taille plus importante, mais je pense que cela devrait étendre ce que vous avez déjà un peu.


Archives des données des raies d'émission optique - Astronomie

C'est l'Astronomy Online non-Blog, ou non-Blog.

Tout le monde a un blog maintenant et comme je ne suis pas un adepte des tendances, j'ai décidé de fusionner le blog avec le site web. Et je ne veux pas négliger le site Web au profit d'une publication sur le blog.

Voici les pages qui figuraient sur le blog d'autrefois :


Plus de favoris :

La justification :

Lorsqu'un projet est planifié, il nécessite généralement une justification. Pour l'école, c'est pour satisfaire une exigence de note, mais pour un projet réel, cela est généralement fait pour justifier les raisons d'une subvention, d'un temps de télescope ou des deux.

Identification optique des sources radio de 20 cm

1. Introduction

Les sondages radio nous donnent une vue très unique de l'Univers. En étudiant l'émission radio, nous en apprenons beaucoup sur l'émission linéaire, les processus thermiques et non thermiques tels que l'émission HI, la diffusion Compton, le rayonnement synchrotron, les sources froides et le rayonnement de fond. Bien que la liste à examiner puisse être longue, l'identification optique de la source d'une émission radio particulière permettra à l'observateur de déterminer quel type de processus se produit. Pour ce projet, je vais examiner une variété de sources radio de 20 cm, les identifier optiquement et déterminer le processus d'émission grâce à la recherche.

2. Arrière plan

La radioastronomie nous donne une vue très unique de l'Univers. Notre atmosphère laisse principalement passer les ondes optiques et radio tout en bloquant les longueurs d'onde à plus haute énergie. La fenêtre radio est la plus grande permettant des longueurs d'onde non bloquées de 10 millimètres à 10 mètres avec des fréquences d'addition supérieures à 50 mètres (Kitchin, 2002). Depuis la découverte accidentelle de la radioastronomie en 1931, cette technique s'est avérée très utile pour cartographier la structure en spirale des galaxies, découvrir les pulsars et les quasars et détecter les sources radio puissantes des galaxies actives (Kutner, 2003).

Alors que la majeure partie de notre Univers a été photographiée et/ou observée avec des techniques optiques de caméras et de télescopes, la radio offre une perspective unique, qui est invisible à l'œil humain. Les résultats sont des données qui offrent des explications à certains des objets les plus énigmatiques de l'Univers. Un exemple est cette image NRAO de Radio Galaxy 3C433 : Cette image est une superposition de la galaxie « ennuyeuse » au milieu de l'émission radio (en rouge). Des sources radio comme celle-ci sont des exemples de trous noirs supermassifs au centre de galaxies tirant des jets de rayonnement synchrotron qui impactent le milieu interstellaire, ce qui entraîne des émissions radio (Burke et Graham-Smith, 2002).

Les galaxies elliptiques - comme 3C433 - qui émettent un rayonnement synchrotron sont toujours classées comme des radiogalaxies (Sparke et Gallagher, 2000).

Un quasar dans un autre exemple des avantages des observations radio :

Les images NRAO ci-dessus sont une contrepartie optique (à gauche) d'une émission radio d'un quasar (à droite). Une image optique d'un quasar ressemble à une étoile alors que l'image radio en révèle bien plus. Les relevés radio dans les 20 cm, comme le relevé 3CR, fournissent les données pour cartographier les radiogalaxies et les quasars par émission radio et décalage vers le rouge (Burke et Graham-Smith, 2002).

3. Méthodologie

Le superviseur de ce projet fournira une liste de diverses sources de 20 cm. Bien que le spectre radio soit assez large, les sources à 20 cm seront très probablement limitées aux galaxies actives, aux radiogalaxies, aux quasars et aux restes de supernova.

À l'aide de la liste d'objets fournie, j'utiliserai les catalogues de relevés du NRAO VLA Sky Survey et Faint Images of the Radio Sky at Twenty-Centimeters (FIRST). Les catalogues fourniront des données d'images ainsi que les coordonnées des objets. En utilisant SIMBAD, TheSky Professional et la base de données extragalactique NASA/IPAC (NED), je déterminerai l'emplacement de la contrepartie optique des objets.

  • RC Optical Systems Télescope 20"
  • Logiciel Bisque Paramount ME
  • Caméra CCD SBIG STL-11000
  • Filtres de couleur LRGB
  • Logiciel Bisque Browser Logiciel d'astronomie

Les images seront traitées à l'aide de MaxIm DL, CCDSoft et Mira Pro pour la réduction et l'analyse des images. Un traitement supplémentaire des "jolies images" sera assuré par Adobe PhotoShop CS2 et une multitude de filtres plug-in. Enquête du ciel. J'utiliserai des méthodes telles que la superposition, l'appariement d'étoiles et/ou l'astrométrie pour déterminer les positions exactes de la contrepartie optique de l'objet radio (si possible). En utilisant des ressources telles que des manuels et des revues astrophysiques pour recueillir des données sur l'analyse des objets, je déterminerai les types d'émission indiqués par chacun des objets.

Enfin, une affiche sera créée qui présentera la variété des sources radio de 20 cm, leur contrepartie optique et une description du processus d'émission.

En combinant les données optiques et radio des sources astronomiques, il est possible de catégoriser les galaxies actives et d'autres objets émettant un rayonnement non thermique et de voir une variété de processus d'émission associés à un objet. Ce projet démontrera la différence considérable entre les longueurs d'onde radio et optique. Alors que la plupart des objets ne bénéficieront pas d'un relevé dans les longueurs d'onde radio et optique, certains phénomènes nécessitent un examen dans les deux, car les images optiques d'objets actifs ne révéleront qu'une image très limitée. En utilisant les données disponibles de FIRST et du VLA Sky Survey ainsi que la photographie des objets radio, il sera possible de déterminer la source de l'objet radio et de déterminer le processus d'émission.

5. Bibliographie

Burke, Bernard F. et Francis Graham-Smith. Introduction à la radioastronomie. Deuxième édition. Cambridge University Press, 2002.

Kitchin, C.R. Techniques astrophysiques. Troisième édition. Institute of Physics Publishing, Bristol et Philadelphie. 2002.

Kutner, Marc L. Astronomie. Une perspective physique. Deuxième édition. Cambridge University Press, 2003.

Base de données extragalactique NASA/IPAC. Internet : http://nedwww.ipac.caltech.edu/

L'enquête du ciel NRAO VLA. Internet : http://www.cv.nrao.edu/nvss/

Base de données astronomique SIMBAD. Internet : http://simbad.u-strasbg.fr/

Sparke, Linda S. et John S. Gallagher. Galaxies dans l'Univers. Une introduction. Cambridge University Press, 2000.

L'enquête VLA FIRST. Internet : http://sundog.stsci.edu/

Wodaski, Ron. La nouvelle astronomie CCD. Nouvelle presse d'astronomie, Duvall WA. 2002.


OLS en un coup d'œil

  • Publication de l'enquête : http://adsabs.harvard.edu/abs/2010AJ. 140.1719S [lien FTP] . La recherche par défaut renverra la totalité des fonds de l'enquête. Utilisez les options du formulaire ou la liste renvoyée des produits de données pour affiner davantage la recherche.

NOAO est le centre national d'astronomie nocturne au sol aux États-Unis et est géré par l'Association des universités pour la recherche en astronomie (AURA). dans le cadre d'un accord de coopération avec la National Science Foundation. Si vous souhaitez des informations sur l'astronomie solaire, visitez l'Observatoire solaire national. Si vous souhaitez des informations sur la radioastronomie, visitez l'Observatoire national de radioastronomie.


Voir la vidéo: Kiinteistönvälitys liiketoiminnan ammattitutkinto KiLAT - opiskelijakokemuksia (Juillet 2021).