Astronomie

Carte de la Lune en mm-longueurs d'onde, cas scientifique

Carte de la Lune en mm-longueurs d'onde, cas scientifique

Je voudrais tester un télescope avec une observation de la Lune. Il s'agit d'un spectromètre-imageur bas à 110-300 GHz avec une résolution de 4 [email protected] GHz.

Y a-t-il une cible scientifique qui concerne la Lune avec une telle observation ?


Les observations millimétriques et sub-mm (110-300 GHz = 2,7-1,0 mm) sont sensibles à l'émission thermique et fournissent une température de brillance des corps sans air comme la Lune ou les astéroïdes. L'émission radio vient juste en dessous de la surface/peau du corps (jusqu'à $sim10lambda$ donc ~1 cm dans ce cas) et est donc également sensible à l'inertie thermique et à la conductivité de la surface et du régolithe. Un article discutant des observations sub-mm de la Lune (qui est disponible gratuitement) est Pardo et al. 2005.

Un problème majeur avec l'observation dans le mm/sous-mm est l'absorption atmosphérique due à la vapeur d'eau précipitable (PWV) comme on le voit dans le graphique ci-dessous qui montre la transmission atmosphérique dans le mm/sous-mm au sommet du Mauna Kea (~4100 mètres):

Notez que le pire des cas illustré (en rouge) avec un PWV de 5 mm est déjà une atmosphère très sèche que l'on trouve rarement même sur d'autres sites de haute montagne ; les sites au niveau de la mer pourraient facilement avoir plus de 50 mm de PWV. Cela pourrait rendre ce type de mesure très difficile.