Astronomie

Fréquence de transit dans les systèmes planétaires planaires et non planaires

Fréquence de transit dans les systèmes planétaires planaires et non planaires

En supposant qu'un autre système planétaire se trouve dans un plan comme notre système solaire, si disons que le transit d'une planète est visible, est-il prudent de supposer également que toutes les planètes du système doivent transiter ?

Logiquement, j'ai l'impression que cela a du sens car, puisqu'ils sont tous dans le même plan, ils doivent donc tous transiter également. Mais alors j'ai l'impression que l'équation de probabilité de transit pourrait rendre cela faux? Quelqu'un pourrait-il clarifier mes doutes s'il vous plaît?

Supposons aussi que nous soyons dans un autre système où chaque planète n'orbite pas nécessairement dans le même plan. Est-il plus facile de trouver des transits si les planètes orbitent dans le même plan ou dans des plans aléatoires ?

Je pense que vous avez de meilleures chances de détecter une planète si elle est sur des orbites aléatoires. mais je suis un peu perdu en ce qui concerne la détection de plusieurs transits.


Ce n'est malheureusement pas vrai.
Si vous regardez déjà notre système solaire, même celui-ci n'est pas coplanaire.
Les quelques degrés d'inclinaison qu'ont les planètes les unes par rapport aux autres suffiraient déjà à rendre certaines d'entre elles indétectables, quand d'autres sont détectables par des transits.

La réponse à votre question ne concerne donc pas tant la probabilité de transit que les inclinations mutuelles des planètes. Ceux-ci peuvent être attisés par des rencontres rapprochées ou des résonances après la dissipation du disque de gaz dans lequel les planètes se forment.


Voir la vidéo: La révolution de la Terre autour du Soleil (Août 2021).