Astronomie

Un télescope astronomique peut-il voir des objets sur Terre ?

Un télescope astronomique peut-il voir des objets sur Terre ?

Je suis nouveau dans le domaine des télescopes et j'ai l'intention d'acheter un télescope astronomique comme le « Celestron AstroMaster 114 EQ Reflector ». Je suis juste curieux de savoir s'il peut être utilisé pour visualiser des objets sur Terre (par exemple, la circulation et les personnes à des kilomètres des grands immeubles). Les télescopes sont utilisés pour observer les étoiles ; elles doivent avoir une puissance supérieure à celle des jumelles. Droite?


Oui. La plupart des télescopes grand public peuvent être utilisés pour l'observation terrestre (ou du moins ceux que j'ai utilisés) et sont souvent utilisés pour l'observation de la faune ou d'autres utilisations pour des besoins extrêmes en téléobjectif.

Le manuel ne répertorie pas la distance minimale de mise au point (généralement les informations fournies pour les objectifs photographiques pour décrire à quelle distance ils peuvent se concentrer), mais le manuel comprend un court passage (page 25) sur la visualisation terrestre.

Photographie terrestre

Votre télescope est un excellent téléobjectif pour la photographie terrestre (terrestre). Vous pouvez prendre des images de diverses vues panoramiques, de la faune, de la nature et à peu près n'importe quoi. Vous devrez expérimenter avec la mise au point, les vitesses, etc. pour obtenir la meilleure image souhaitée. Vous pouvez adapter votre appareil photo en suivant les instructions en haut de cette page.


Oui, mais de nombreux télescopes (pas tous) conçus pour l'astronomie inverseront l'image. Présenter l'image à la verticale est important pour les instruments terrestres, mais cela n'a pas d'importance pour l'astronomie. De plus, il faut généralement moins de composants optiques pour fabriquer un instrument qui inverse l'image.

De plus, les instruments terrestres sont conçus pour fonctionner dans un environnement où il y a beaucoup de lumière ambiante (lumière du jour), alors que de nombreux modèles de télescopes (tels que les dobson en treillis) sont conçus pour fonctionner dans un environnement sombre et sont généralement entravés par un excès de lumière ambiante.

Donc, en un mot, oui, vous pourriez tourner un télescope vers des objets ici sur Terre, et cela fonctionnerait, mais pour de meilleurs résultats et une opération plus facile, procurez-vous simplement de bonnes jumelles.

Enfin, la « puissance » est une caractéristique très mal comprise des instruments optiques. Il est techniquement vrai qu'un grand dobson pourrait en théorie surpasser n'importe quelle paire de jumelles que vous voudriez essayer, mais en pratique, une grande pile optique est difficile à faire pivoter et est inconstante en ce qui concerne la collimation, l'équilibre thermique, etc. êtes prêt et capable de supporter les difficultés de fonctionnement, avec la nécessité de retourner l'image, etc, alors je suppose qu'en effet un grand dobson pourrait surpasser les petites jumelles de n'importe qui dans un contexte terrestre.

Mais un très grand grossissement réduit toujours le champ de vision. Allez-y et augmentez le grossissement jusqu'au bout, et c'est comme regarder à travers une paille. Il est difficile de localiser quoi que ce soit. Les astronomes ont des méthodes spécifiques pour faire face à cette difficulté, mais pour une observation terrestre, le champ de vision étroit est un handicap, pas un avantage.

Il y a une raison pour laquelle divers instruments optiques ont évolué vers différentes formes et conceptions pour fonctionner dans différents environnements. « Des chevaux pour les cours », comme on dit.


Un télescope astronomique peut voir des objets sur Terre s'ils sont suffisamment éloignés pour être focalisés et si le télescope peut les viser. Le plus souvent, les cibles sembleront inversées, mais vous pouvez obtenir des prismes pour corriger cela.

Les satellites spatiaux ne peuvent pas placer sur Terre, ils sont autour de la Terre, mais ils peuvent voir des choses au sol à moins d'un pied de diamètre.


Oui, il n'y a pas de distinction stricte entre un télescope et un appareil photo avec un objectif à longue focale.

Lorsqu'il est collé directement au boîtier d'un appareil photo, il est souvent appelé "objectif miroir" car ils veulent toujours l'appeler "objectif d'appareil photo", mais il est fabriqué à partir d'un miroir :

Mais quand il est collé directement à un trépied et le corps de l'appareil photo y est collé, nous l'appelons un télescope. Vous pouvez le pointer sur des choses terrestres ou extraterrestres, cela ne fait aucune différence.

Quelque chose à retenir, peu importe ce que vous regardez, objets étendus comme la faune, les granges, la Lune, la nébuleuse résolue, etc. s'atténuent au fur et à mesure que vous les agrandissez ou les étalez, alors que les étoiles restent à peu près à la même luminosité, indépendamment du grossissement, jusqu'à ce que vous montiez trop haut et qu'elles deviennent floues. Alors qu'un télescope à grande ouverture peut vous montrer étoiles que mille fois plus faible ou même dix mille fois plus faible que ce que vous pouvez voir avec votre œil, si vous essayez d'utiliser un télescope à fort grossissement pour regarder des objets terrestres la nuit, ils peuvent devenir vraiment sombres. C'est pourquoi pour une bonne gamme de jumelles, plus le grossissement est élevé, plus les lentilles sont grandes.

De Quel est le plus grand télescope à ouverture envoyé au-delà du système Terre-Lune ? :

"Lentille miroir"

Sources : haut, bas

"Télescope"

La source

« Télescope ? Appareil photo ? »

au-dessus de x2 : image d'un télescope à réseau réfractif Dragonfly [de dunlap.utoronto.ca][http://www.dunlap.utoronto.ca/instrumentation/dragonfly/]. Titre de l'image : P. Van Dokkum ; R. Abraham ; J. Brodie Images empruntées à Qu'est-ce (en réalité) que le « rayon de demi-lumière déprojeté » de cette galaxie presque entièrement de matière noire ?


Pour une utilisation terrestre, évitez les réflecteurs newtoniens. L'oculaire va directement dans le porte-oculaire et vous obtiendrez une image inversée (à l'envers). Amende pour l'astronomie, une douleur pour l'usage terrestre.

D'autres types de lunette, comme les réfracteurs, les télescopes à cassegrain de Schmidt (SCT) et les télescopes à cassegrain de Maksutov, utilisent un miroir diagonal ou un prisme entre le porte-oculaire et l'oculaire. Cela retourne l'image verticalement, de sorte que vous vous retrouvez avec une image dans le bon sens, mais inversée gauche/droite. Cela peut souvent être acceptable pour la faune, mais si vous voulez un texte de lecture correct (sans inversion), vous pouvez obtenir des diagonales alternatives spécialisées ("prismes d'Amici") pour une utilisation terrestre. Ils ne sont pas aussi bons pour une utilisation astronomique, mais vous donnent une image correcte pour une utilisation terrestre.


Quelles planètes sont visibles depuis la Terre ?

Pour quelqu'un qui n'est pas familier avec le ciel nocturne, il peut être contre-intuitif de considérer les planètes comme des objets qui peuvent être couramment observés depuis la Terre sans l'aide de télescopes ou de jumelles. Nous avons tendance à considérer les planètes comme des morceaux de roche et de gaz moins brillants en orbite autour du Soleil, tandis que les étoiles sont les objets brillants. Il pourrait alors être surprenant de découvrir qu'il existe des planètes qui peuvent être facilement vues depuis la Terre presque toutes les nuits et dans certains cas même pendant la journée.

Il y a six planètes visibles de la Terre à l'œil nu. Ce sont Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne. Pendant longtemps, les anciens astronomes ont cru que ces planètes étaient des étoiles. Le mot latin que les Grecs utilisaient pour les nommer était planètes, ce qui signifie “errant”, et pendant très longtemps, ils ont été perplexes quant à la raison pour laquelle ils se déplaçaient différemment des étoiles et ils pensaient que ces planètes étaient les seules de notre système solaire.

On ne sait pas exactement à quel moment de l'histoire les astronomes ont réalisé que les planètes n'étaient pas des étoiles, mais au 2ème siècle, l'astronome et mathématicien Ptolémée a proposé un modèle d'un système géocentrique qui avait la Terre au centre et les planètes et le Soleil en orbite autour d'elle. Alors qu'il avait tort de mettre la Terre au centre, il avait la bonne idée du mouvement des planètes.


Raison de blocage: L'accès depuis votre zone a été temporairement limité pour des raisons de sécurité
Temps: jeu. 24 juin 2021 10:04:44 GMT

À propos de Wordfence

Wordfence est un plugin de sécurité installé sur plus de 3 millions de sites WordPress. Le propriétaire de ce site utilise Wordfence pour gérer l'accès à son site.

Vous pouvez également lire la documentation pour en savoir plus sur les outils de blocage de Wordfence, ou visiter wordfence.com pour en savoir plus sur Wordfence.

Généré par Wordfence à Thu, 24 juin 2021 10:04:44 GMT.
L'heure de votre ordinateur : .


Protéger la planète

En 1859, le Soleil a lancé une énorme masse de plasma magnétisé sur la Terre, court-circuitant les lignes électriques, déclenchant des incendies électriques et coupant les communications télégraphiques. Les aurores boréales pouvaient être vues aussi loin au sud que le Mexique. Si un tel événement solaire frappe la Terre aujourd'hui, on estime qu'il causera des dommages mesurés en milliards de dollars.

Les éjections de masse coronale (CME), comme l'événement de 1859, sont des éruptions géantes de particules chargées qui menacent les satellites, les astronautes et notre réseau électrique. Une série de missions et d'instruments CFA surveille le Soleil, nous avertissant des CME entrants, ce qui laisse le temps de préparer et de protéger les personnes et nos systèmes électroniques et de communication très sensibles.

Le télescope à rayons X (XRT) à bord du vaisseau spatial Hinode observe les éruptions, les CME et la source du flux hautement chargé de particules du Soleil, connu sous le nom de vent solaire.

L'Assemblée d'imagerie atmosphérique (AIA), développée par des scientifiques du Center for Astrophysics | Harvard & Smithsonian (CfA), à bord du Solar Dynamics Observatory (SDO) prend des images rapides et multi-longueurs d'onde du plein soleil. Cela permet aux scientifiques de surveiller les caractéristiques du moniteur à différentes températures et niveaux de l'atmosphère solaire.

La sonde solaire Parker parcourra l'atmosphère du Soleil, collectant des matériaux et mesurant le vent solaire à sa source. Il orbitera finalement sept fois plus près que n'importe quel satellite précédent et résistera à des températures de 2 500 degrés (1 377 degrés Celsius). L'enquête Solar Wind Electrons Alphas and Protons (SWEAP), développée par des scientifiques et des ingénieurs de CfA, est l'ensemble d'instruments sur le vaisseau spatial qui mesurera directement les propriétés du plasma dans l'atmosphère solaire lors de ces rencontres. Un composant spécial de SWEAP est un petit instrument qui regardera autour du bouclier thermique protecteur du vaisseau spatial directement au Soleil. Cela permettra à SWEAP de balayer un échantillon de l'atmosphère et de toucher pour la première fois le Soleil, notre étoile.

Notre Soleil rend la vie possible sur Terre, mais reste une étoile imprévisible, parfois volatile. En apprenant davantage sur notre Soleil, les astronomes peuvent nous avertir des tempêtes solaires entrantes et prédire la prochaine grande éruption.

Cette image de l'observatoire de la dynamique solaire de la NASA montre une grande tache solaire qui a produit une éjection de masse coronale en 2017. Les astronomes surveillent la météo solaire pour aider à prédire quand de telles tempêtes pourraient frapper la Terre, affectant les communications et les réseaux électriques.


Les 10 meilleurs télescopes pour voir les planètes

Dans cette section, nous passons en revue les 10 meilleurs télescopes pour voir des planètes.

​ Télescope 60mm Ouverture 700mm AZ Télescope

Le télescope AZ 60 mm est un excellent produit qui convient aussi bien aux débutants qu'aux professionnels. Il possède des fonctionnalités très faciles à utiliser et vous donnera une vue claire et parfaite. Le montage du télescope n'est pas compliqué du tout.

Le télescope a une distance focale de 700 mm et un rapport focal de 5,7. Le verre est recouvert d'un revêtement vert multicouche qui donne une image claire et lumineuse des plantes et protège également vos yeux. Le télescope est également livré avec un adaptateur pour oculaire pour smartphone qui permet de prendre des photos et de faire des vidéos des planètes.

De plus, le trépied extensible et réglable est tout ce dont vous avez besoin pour observer les planètes. Il a des réglages de panoramique faciles et est fait d'aluminium. Le trépied en aluminium est durable et robuste. Vous pouvez utiliser le télescope pour l'observation des terres ainsi que le suivi des planètes.

Il est même parfait pour les enfants et constitue un excellent moyen d'intéresser vos enfants à l'astronomie, car il est simple à comprendre et à utiliser.

AVANTAGES

LES INCONVÉNIENTS

​ Télescope Gskyer

Gskyer est l'une des marques de télescopes les plus célèbres disponibles. Cela vous aidera à en savoir plus sur les planètes, la lune et les étoiles. Ce télescope Gskyer a une ouverture de 70 mm et un rapport focal de 5,7. L'objectif est fait de verre à revêtement entièrement optique qui crée des photos et des vidéos de haute qualité. De plus, il protège également vos yeux.

De plus, le télescope est livré avec des oculaires remplaçables et une lentille de Barlow. Le télescope a un support de montage et des lignes croisées à l'intérieur du verre qui aident à localiser rapidement les planètes. Si vous prévoyez d'aller à la campagne pour observer la terre et observer les étoiles, alors ce télescope est adapté aux voyages.

Le corps, les accessoires et le trépied sont légers et vous pouvez tous les ranger sans effort dans le sac qui l'accompagne. C'est le meilleur télescope avec un trépied et d'autres accessoires essentiels faciles à assembler.

Vous pouvez facilement échanger les lentilles si vous le souhaitez et observer les planètes confortablement ! En bref, ce télescope est la meilleure combinaison de qualité et d'abordabilité.

AVANTAGES

LES INCONVÉNIENTS

​ Télescope Celestron - AstroMaster 70AZ

Celestron AstroMaster est l'un des meilleurs et des plus célèbres télescopes. Il offre les meilleures vues sur les anneaux de Saturne, les lunes de Jupiter et plus encore. Le télescope est connu pour créer des images du ciel claires et de haute qualité de jour comme de nuit.

Le Celestron 70AZ est un télescope puissant et convivial. Il est doté de lentilles en verre optique entièrement revêtues qui fournissent des images de haute qualité des objets célestes. Le télescope est livré avec un trépied réglable à la fois robuste et léger. Il est facile à assembler et à ranger.

Vous pouvez l'emporter n'importe où sans effort pour observer la terre ou les étoiles. L'objectif a un point rouge qui vous aide à vous concentrer sur les objets. De plus, le télescope a un réglage de panoramique en douceur et un pointage précis.

L'installation ne nécessite aucun outil et est très rapide. Le télescope est livré avec des accessoires supplémentaires tels que des oculaires, un trépied de voyage, un chercheur et une diagonale d'image en étoile.

AVANTAGES

LES INCONVÉNIENTS

​ Meade Instruments - Télescope portable Polaris 114mm

Les instruments Meade sont l'un des meilleurs produits de la gamme des télescopes. Cet incroyable télescope de Meade a une distance focale de 1000 mm et un rapport focal de 8,8. Ces caractéristiques aident à voir les planètes très clairement.

Vous pouvez également utiliser ce télescope de jour comme de nuit. Si vous prévoyez un voyage d'observation des étoiles à la campagne, alors ce télescope est tout ce dont vous avez besoin. Il a une mise au point nette, est adapté aux voyages et est léger.

De plus, la configuration est sans effort et ne nécessite aucun outil. Le télescope est livré avec des accessoires supplémentaires tels que des oculaires grossissants, une lentille de Barlow et un chercheur de portée. La lentille de Barlow contribue à améliorer le pouvoir de grossissement de l'oculaire.

Le télescope a un trépied robuste mais léger avec une monture réglable qui a un mouvement lent et fluide pour suivre les objets célestes. Le pointeur rouge dans l'objectif permet de localiser l'objet astronomique tout en observant. Ce n'est pas seulement parce que le télescope est livré avec des instructions sur DVD et un logiciel d'astronomie gratuit.

AVANTAGES

LES INCONVÉNIENTS

​ Celestron - Télésope compatible avec l'application StarSense

Le Celestron StarSense Explorer est facile à configurer et à comprendre. Le télescope a une fonction qui vous permet de connecter votre mobile avec celui-ci et de voir les planètes et les étoiles en suivant les flèches. Il est compatible avec iPhone et Android.

L'assemblage est très facile et vous n'avez besoin d'aucun type d'outils ni de compétences. C'est un télescope unique en son genre qui utilise la technologie des smartphones pour explorer le ciel. Vous pouvez facilement localiser les planètes, la lune et les étoiles lointaines avec et calculer leurs positions en temps réel.

L'application fournie avec ce télescope crée une liste de planètes, d'étoiles, de galaxies et d'autres objets du ciel profond que vous pouvez sélectionner et localiser. Le trépied est doté d'une monture altazimutale facile à déplacer avec des commandes de mouvement fluides et précises.

De plus, l'objectif est doté d'un revêtement optique XTL et une grande ouverture laisse passer plus de lumière, ce qui donne des photos et des vidéos lumineuses.

AVANTAGES

LES INCONVÉNIENTS

​ Celestron - Télescope réfracteur à lunette de voyage 70 mm

Le télescope Celestron 70mm est un télescope très pratique à utiliser. Il est facile à assembler et convient aux voyages. Si vous prévoyez de partir en voyage d'observation des étoiles ou si vous voulez simplement observer les planètes depuis la sécurité de votre jardin, alors ce télescope sera l'une des meilleures choses avec vous pendant le voyage.

C'est un magnifique télescope pour les astronomes débutants et amateurs qui souhaitent approfondir leurs connaissances astronomiques. Le télescope a une ouverture de 2,7 pouces et un réfracteur de 70 mm. Il est également livré avec des oculaires supplémentaires qui augmentent le pouvoir de grossissement de l'objectif.

De plus, ce télescope est livré avec un guide d'instructions complet et le logiciel Sky X qui vous aide à explorer le ciel. La grande ouverture fournit aux utilisateurs des images lumineuses et claires d'objets célestes lointains comme les étoiles, la lune, les planètes, les galaxies, etc.

AVANTAGES

LES INCONVÉNIENTS

​ Télescope Celestron - PowerSeeker 127EQ

Partez pour votre voyage dans les mystères de l'Univers avec le Celestron PowerSeeker. Le télescope offre les meilleures fonctionnalités à ses utilisateurs et est devenu l'un des célèbres télescopes adaptés aux voyages sur le marché.

Il est facile à assembler et à utiliser. Vous n'avez pas besoin d'outils haut de gamme pour assembler le télescope. C'est une combinaison exceptionnelle de qualité, de puissance et de valeur. Le trépied est livré avec un support manuel pour faciliter votre visualisation.

Il a un mouvement très fluide et précis, et vous pouvez ajuster la tige dans n'importe quelle position souhaitée. La conception du télescope est compacte et il est très facile à transporter. Vous pouvez facilement l'emporter avec vous lors de voyages à la campagne pour observer les étoiles et localiser des objets célestes.

Le télescope est livré avec des accessoires utiles tels que deux oculaires et une lentille de Barlow qui aideront à augmenter la puissance de l'oculaire. De plus, les utilisateurs peuvent télécharger le logiciel d'astronomie Bonus Starry Night pour obtenir une aide supplémentaire.

AVANTAGES

LES INCONVÉNIENTS

​ Télescope Celestron - PowerSeeker 114EQ

Ceci est un autre grand télescope de Celestron. Le télescope offre les meilleures fonctionnalités à ses clients et est devenu l'un des télescopes bien connus et adaptés aux voyages sur le marché.

Il est facile à assembler et à utiliser. Vous n'avez besoin d'aucune compétence et d'outils complexes pour le mettre en place. C'est un merveilleux mélange de valeur, de force et de valeur. Le trépied accompagne une monture manuelle pour explorer les objets du ciel profond.

Il a un mouvement fluide et précis avec lequel vous pouvez modifier le montant dans n'importe quelle position idéale. La conception du télescope est plus petite et simple à transporter. Vous obtenez également divers accessoires avec ce télescope.

AVANTAGES

LES INCONVÉNIENTS

​ Celestron - Télescope à lunette de voyage 80 mm

Le Celestron 80mm est un télescope réfracteur, et il est considéré comme un télescope très décent pour les amateurs et les professionnels. Si vous prévoyez de faire des sorties pour observer des objets célestes profonds, alors ce télescope sera un excellent ajout.

C'est un merveilleux télescope pour les cosmologistes amateurs qui ont besoin d'en savoir plus sur l'Univers et d'en percer les mystères. Il est livré avec des oculaires qui augmentent le pouvoir de grossissement du télescope.

De plus, il est livré avec un manuel d'utilisation complet. La grande ouverture fournit des images brillantes et lumineuses d'objets lointains tels que les étoiles, la lune, les planètes, les systèmes cosmiques, et ce n'est que le début !

AVANTAGES

LES INCONVÉNIENTS

Télescope Vanstarry pour enfants

Le télescope Vanstarry est une lunette de voyage de 70 mm et est parfait pour les enfants comme pour les adultes. Il a un verre optique à revêtement vert et le cadre est léger. Le télescope a deux oculaires remplaçables qui ont un pouvoir grossissant très élevé.

Il possède également un chercheur qui vous aide à trouver des planètes très facilement. La grande ouverture vous offre une image lumineuse et claire des planètes. La configuration du télescope est simple et rapide, et vous n'avez pas besoin d'outils complexes pour cela.

De plus, le télescope est également livré avec un sac à dos et un trépied. Le trépied est fabriqué en alliage d'aluminium de haute qualité et est réglable.

AVANTAGES

LES INCONVÉNIENTS


. En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ?

. En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ?

1. L'astronomie est la science la plus ancienne et certaines informations importantes sur l'univers ont été acquises avant même l'invention du télescope. En 750 mots maximum, répondez aux deux questions suivantes :

une. En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ?
b. Les cultures anciennes ont construit des structures impressionnantes qui incorporaient des fonctions et des informations astronomiques (Stonehenge, Chichen Itza, la Grande Pyramide). Un ami ou une de vos connaissances essaie de faire valoir que certaines de ces structures et artefacts sont des preuves d'« anciens astronautes » ou de visites d'extraterrestres intelligents. Comment réfuteriez-vous ou argumenterez-vous contre cette idée ?

2. Les astronomes utilisent des télescopes pour en savoir plus sur l'univers. Depuis l'époque de Galilée, l'ouverture des télescopes optiques est passée d'un centimètre à dix mètres, et les astronomes ont placé des télescopes dans l'espace et les ont utilisés pour détecter le rayonnement électromagnétique à des longueurs d'onde non visibles à l'œil nu. En 750 mots maximum, répondez aux questions suivantes sur les télescopes :

une. Quels sont les avantages des grands télescopes ? Fournissez-en au moins un.
b. Pourquoi les astronomes veulent-ils des télescopes dans l'espace alors que les y installer coûte cher ?
c. Quels sont quelques exemples de régions de longueur d'onde au-delà du spectre de la lumière visible où les astronomes peuvent en apprendre davantage sur l'univers ? Prévoyez-en au moins deux.

3. À peine vingt ans se sont écoulés depuis la découverte de la première planète au-delà du système solaire, et plus de 5000 exoplanètes ont été découvertes. La limite de détection a atteint les planètes semblables à la Terre et certaines sont habitables. L'étude des exoplanètes redéfinit notre vision de notre propre système solaire. En 750 mots maximum, répondez aux questions suivantes sur les planètes proches et lointaines.
une. Quelles sont les deux principales méthodes indirectes pour trouver des exoplanètes ?
b. Pourquoi est-il si difficile de voir les exoplanètes directement sur une image ?
c. Quelles sont les similitudes ou les différences entre notre système solaire et les nouveaux systèmes de planètes lointaines ? Fournissez au moins une similitude et/ou une différence.

4. La compréhension de la façon dont les étoiles fonctionnent pour créer des éléments et comment elles vivent et meurent est l'une des plus grandes réalisations de l'astronomie moderne. Le Soleil est une étoile typique, mais certains des résultats les plus extrêmes de l'évolution se produisent pour les étoiles massives. En 750 mots maximum, répondez aux questions suivantes sur la naissance et la mort des étoiles.

une. Quelle est la source ou la cause de la lumière du Soleil et comment tous les éléments du tableau périodique sont-ils produits ?
b. Quel est le processus général par lequel un grand nuage diffus de gaz se transforme en étoile et en planètes environnantes ?
c. Nommer les deux états terminaux des étoiles beaucoup plus massives que le Soleil et décrire leurs propriétés physiques ?

5. Le siècle dernier a montré que nous vivons dans un univers vaste et ancien. Il y a environ 100 milliards de galaxies à la limite de notre vision et il ne semble y avoir rien de spécial à propos de l'emplacement de la Voie lactée à n'importe quelle échelle. Des observations en cosmologie ont montré que l'univers a 13,8 milliards d'années. Répondez aux trois questions suivantes sur l'univers dans lequel nous vivons :

une. Pourquoi les astronomes disent-ils souvent que les grands télescopes sont comme des machines à remonter le temps, ou de manière équivalente, pourquoi la lumière lointaine est-elle une vieille lumière ?
b. Quelle est la preuve que l'univers a commencé dans un état chaud et dense il y a 13,8 milliards d'années ?
c. Les atomes de notre corps et de toutes les étoiles des 100 galaxies forment un petit pourcentage du contenu de l'univers. Quels sont les deux ingrédients dominants de l'univers et pourquoi les astronomes sont-ils si incertains de leur nature physique ?

La poste . En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ? est apparu en premier sur Ink Essays.

. En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ?

LAISSEZ-MOI FAIRE VOS MISSIONS

RE : . En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ? Avez-vous besoin d'aide avec votre école? Visitez https://lindashelp.com pour en savoir plus sur les excellents services que je propose aux étudiants comme vous. Je peux rédiger vos devoirs, faire vos présentations, vos travaux pratiques et vos examens finaux également. Mon travail est 100% original, sans plagiat, édité, formaté et prêt à être ajouté à votre nom. RE : . En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ?

. En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ?

. En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ?

1. L'astronomie est la science la plus ancienne et certaines informations importantes sur l'univers ont été acquises avant même l'invention du télescope. En 750 mots maximum, répondez aux deux questions suivantes :

une. En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ?
b. Les cultures anciennes ont construit des structures impressionnantes qui incorporaient des fonctions et des informations astronomiques (Stonehenge, Chichen Itza, la Grande Pyramide). Un ami ou une de vos connaissances essaie de faire valoir que certaines de ces structures et artefacts sont des preuves d'« anciens astronautes » ou de visites d'extraterrestres intelligents. Comment réfuteriez-vous ou argumenterez-vous contre cette idée ?

2. Les astronomes utilisent des télescopes pour en savoir plus sur l'univers. Depuis l'époque de Galilée, l'ouverture des télescopes optiques est passée d'un centimètre à dix mètres, et les astronomes ont placé des télescopes dans l'espace et les ont utilisés pour détecter le rayonnement électromagnétique à des longueurs d'onde non visibles à l'œil nu. En 750 mots maximum, répondez aux questions suivantes sur les télescopes :

une. Quels sont les avantages des grands télescopes ? Fournissez-en au moins un.
b. Pourquoi les astronomes veulent-ils des télescopes dans l'espace alors que les y installer coûte cher ?
c. Quels sont quelques exemples de régions de longueur d'onde au-delà du spectre de la lumière visible où les astronomes peuvent en apprendre davantage sur l'univers ? Prévoyez-en au moins deux.

3. À peine vingt ans se sont écoulés depuis la découverte de la première planète au-delà du système solaire, et plus de 5000 exoplanètes ont été découvertes. La limite de détection a atteint les planètes semblables à la Terre et certaines sont habitables. L'étude des exoplanètes redéfinit notre vision de notre propre système solaire. En 750 mots maximum, répondez aux questions suivantes sur les planètes proches et lointaines.
une. Quelles sont les deux principales méthodes indirectes pour trouver des exoplanètes ?
b. Pourquoi est-il si difficile de voir les exoplanètes directement sur une image ?
c. Quelles sont les similitudes ou les différences entre notre système solaire et les nouveaux systèmes de planètes lointaines ? Fournissez au moins une similitude et/ou une différence.

4. La compréhension de la façon dont les étoiles fonctionnent pour créer des éléments et comment elles vivent et meurent est l'une des plus grandes réalisations de l'astronomie moderne. Le Soleil est une étoile typique, mais certains des résultats les plus extrêmes de l'évolution se produisent pour les étoiles massives. En 750 mots maximum, répondez aux questions suivantes sur la naissance et la mort des étoiles.

une. Quelle est la source ou la cause de la lumière du Soleil et comment tous les éléments du tableau périodique sont-ils produits ?
b. Quel est le processus général par lequel un grand nuage diffus de gaz se transforme en étoile et en planètes environnantes ?
c. Nommer les deux états terminaux des étoiles beaucoup plus massives que le Soleil et décrire leurs propriétés physiques ?

5. Le siècle dernier a montré que nous vivons dans un univers vaste et ancien. Il y a environ 100 milliards de galaxies à la limite de notre vision et il ne semble y avoir rien de spécial à propos de l'emplacement de la Voie lactée à n'importe quelle échelle. Des observations en cosmologie ont montré que l'univers a 13,8 milliards d'années. Répondez aux trois questions suivantes sur l'univers dans lequel nous vivons :

une. Pourquoi les astronomes disent-ils souvent que les grands télescopes sont comme des machines à remonter le temps, ou de manière équivalente, pourquoi la lumière lointaine est-elle une vieille lumière ?
b. Quelle est la preuve que l'univers a commencé dans un état chaud et dense il y a 13,8 milliards d'années ?
c. Les atomes de notre corps et de toutes les étoiles des 100 galaxies forment un petit pourcentage du contenu de l'univers. Quels sont les deux ingrédients dominants de l'univers et pourquoi les astronomes sont-ils si incertains de leur nature physique ?

La poste . En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ? est apparu en premier sur Ink Essays.

. En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ?

RE : . En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ? : Chez LindasHelp, je peux également faire tous vos devoirs, travaux pratiques et examens finaux. Le travail que je fournis est garanti sans plagiat, original et écrit à partir de zéro. Contactez-moi aujourd'hui et laissez-moi écrire votre. En termes de méthode scientifique, en quoi l'astronomie diffère-t-elle d'une science de laboratoire comme la chimie ou la biologie ? Comment les astronomes peuvent-ils être sûrs de leur compréhension des objets éloignés de la Terre ?


La NASA approuve un télescope spatial de chasse aux astéroïdes pour surveiller les objets géocroiseurs

La NASA prévoit deux missions vers Vénus

La NASA vise deux nouvelles missions sur Vénus pour en savoir plus sur le monde « perdu habitable » L'ancien astronaute de la NASA, Tom Jones, donne un aperçu de « CAVUTO Live ».

Le Jet Propulsion Laboratory de la NASA a annoncé vendredi que l'agence avait approuvé un nouveau télescope spatial infrarouge dans le but de faire avancer les efforts de défense planétaire.

Le télescope spatial Near-Earth Object Surveyor (NEO Surveyor) passera à la prochaine phase de développement de la mission au JPL après un examen réussi qui a fait avancer la mission dans la conception préliminaire.

Le NEO Surveyor a été proposé pour aider la NASA à découvrir et à caractériser des objets géocroiseurs, comme l'astéroïde "potentiellement dangereux" 2021 KT1.

Selon la NASA, un objet géocroiseur est un astéroïde ou une comète qui s'approche à moins de 1,3 unité astronomique du soleil.

L'agence a été en mission pour découvrir 90% des objets géocroiseurs de plus de 459 pieds et aurait trouvé environ 40% des astéroïdes géocroiseurs dans cette plage.

En 2010, la NASA a atteint son objectif de découvrir 90% de tous les objets géocroiseurs de plus de 3 280 pieds.

"Chaque nuit, les astronomes du monde entier utilisent avec diligence des télescopes optiques au sol pour découvrir de nouveaux objets géocroiseurs, caractériser leur forme et leur taille et confirmer qu'ils ne constituent pas une menace pour nous", a déclaré Kelly Fast, responsable du programme d'observations NEO de la NASA. dans l'annonce de JPL. "Those telescopes are only able to look for NEOs in the night sky. NEO Surveyor would allow observations to continue day and night, specifically targeting regions where NEOs that could pose a hazard might be found and accelerating the progress toward the Congressional goal."

Discovering, characterizing and tracking potentially hazardous NEOs is critical for the safety of the planet and ensures that deflection or impact mitigation can be carried out before catastrophe strikes.

While NASA has given all-clears for some NEOs, like the "God of Chaos" asteroid Apophis, using telescope observations and there are no known impact threats to Earth for the next century, unpredicted impacts by unknown NEOs are still a threat.

The surveyor telescope would use infrared sensors to locate NEOs that pass Earth during the day from closer to the sun -- an ability not currently possible for ground-based optical observatories.

The telescope's launch is set for the first half of 2026 and is also being managed by NASA’s Planetary Missions Program Office at Marshall Space Flight Center with oversight by the Planetary Defense Coordination Office.

NASA is also expected to launch the Double Asteroid Redirection Test (DART) mission to test deflection technology later this year.


An Exercise For You

With camera, lenses, and tracking mount in hand, my suggestion is to run through an organized exercise of picking some targets in the sky, perhaps whole constellations with interesting nebulae or galaxies and systematically photograph them with the goal of processing the shots as deep-sky astrophotographers do. Ceci comprend:

  • Take multiple long exposures (e.g. two-plus minutes long) of the intended target.
  • Take multiple dark frames (same exposure length) with the lens covered.
  • Take multiple bias frames (shortest exposures possible) with the lens covered.
  • Take flat frames, which are multiple shots of an evenly illuminated white screen before adjusting anything in the optics (focus, aperture, zoom, etc.).

Start with just a few shots (say four) of each type, then work your way up to 20 or 30 to see the improvements you get with more shots in your stacks. The purpose of this exercise is to:

  • Get used to the kind of post-processing necessary to get the most out of deep-sky astrophotos.
  • Assemble your own photographic survey of areas of interest in the sky to get an idea of what telescopic photos will be able to pick up.

You can get an even better idea of what you can target if you stop down your lenses to match typical astronomical telescopes (f/4 to f/7).

The processing details are beyond the scope of this article, but the software you can start with is free. I recommend starting with Deep Sky Stacker, which handles all of the aspects of astronomical image processing you will need. This step is usually referred to as image pre-processing or image calibration, as you will be left with an image that should then be processed in Lightroom or Photoshop for final color balancing, contrast, and the other normal photo finishing steps.

When you do end up with your photographic survey shots, you can match the visible objects with the star charts to give you a good idea of what will be possible with a telescopic setup when your adventure really begins! The other benefit is that your shots will help to familiarize you with the sky in general. This is helpful when going out with a telescope and your planned target is shrouded in clouds. With a good familiarity with the layout of the sky, you can quickly decide on an alternative target for the evening.

As a final note, I want to add that I haven’t gotten rid of my own tracker and wide lens setup. I still use my simple wide-field setup on most nights alongside my telescopic setups. Having a wide lens on a camera snapping “free” frames all night allows me to make time-lapse movies of the sky or capture meteors. And sometimes, the sky conditions just aren’t good enough for telescopic shots, so the wide shots keep me from having to go home completely empty-handed.


Telescope

Have you seen the recent lunar eclipse? With our naked eye we can’t visualize the phenomena distinctly. Then, how can we see the distant object in clearer manner? It is possible with telescope.

Telescope is an optical instrument to see the distant objects. The first telescope was invented by Johann Lippershey in 1608. Galileo made a telescope to observe distant stars. He got the idea, from a spectacle maker who one day observed that the distant weather cock appeared magnified through his lens system fitted in his shop. Galileo observed the satellites of Jupiter and the rings of Saturn through his telescope. Kepler invented Telescope in which was fundamentally similar to the astronomical telescope.

Types of Telescope

According to optical property, it is classified into two groups:

i) refracting telescope ii) reflecting telescope

In lunette astronomique lenses are used. Galilean telescope, Keplerian telescope, Achromatic refractors, are some refracting telescopes.

In télescope réfléchissant parabolic mirrors are used Gregorian, Newtonian, Cassegrain telescope are some Reflecting telescopes

According to the things which are observed, Astronomical Telescope et Terrestrial Telescopes are the two major types of telescope.

Astronomical Telescope

An astronomical telescope is used to view heavenly bodies like stars, planets galaxies and satellites.

Terrestrial Telescopes

The image in an astronomical telescope is inverted. So, it is not suitable for viewing objects on the surface of the Earth. Therefore, a terrestrial telescope is used. It provides an erect image. The major difference between astronomical and terrestrial telescope is erecting the final image with respect to the object.

Advantages of Telescopes

Elaborate view of the Galaxies, Planets, stars and other heavenly bodies is possible.

· Camera can be attached for taking photograph for the celestial objects.


Perfect planet pictures and more

Pictures of planets taken through a telescope are hugely popular at the school star parties I host! The best images are those that show a planet's unique features. When Mars is near opposition, as it has been this spring, it's larger and closer, so it exhibits surface markings and polar caps. At times, though, it's little more than a reddish dot. Other planets put on a real show: It's quite easy to capture Jupiter and its four Galilean satellites that line up with the giant planet's equator, Saturn and its bright ring system, and the partially illuminated disk of Venus.

Bright double stars are also relatively easy targets for beginner mobile device imaging through telescopes. Use SkySafari, or another astronomy app, to find Algieba in Leo the lion, Mizar in the Big Dipper, Ras Algethi in Hercules, and the summer star-party treat Albireo in Cygnus the swan.


This Is the Best Spot on Earth for Stargazing—If You Can Handle It

Good news, everyone! Astronomers have pinpointed the best location on Earth for studying the stars. But if you’re an amateur astronomer hoping to take advantage of this astronomical sweet spot, you’ll have to bundle up, as it’s in the heart of Antarctica, one of the coldest places on the planet.

Dome A—the highest ice dome in the Antarctic Plateau—allows for the clearest views of the starry sky at night, according to new research published this week in Nature. Ice domes are the uppermost portions of ice sheets, rising high above the frozen terrain. Antarctica’s Dome A, while an ideal spot for stargazing, is one of the coldest places on Earth , featuring temperatures as low as -130 degrees Fahrenheit (-90 degrees Celsius). That’s akin to nighttime on Mars .

So while the new paper proposes an optimal location for doing astronomy, the remote location of Dome A, also known as Dome Argus, presents some considerable challenges. Scientists hoping to set up camp in this location will, in addition to dealing with the extreme cold, have to travel 740 miles (1,200 kilometers) into the interior of the Antarctic continent.

Light pollution poses a problem for both professional and amateur astronomers, but there’s more to a clear view of the night sky than avoiding street lights and skyscrapers. Atmospheric turbulence, while giving stars their characteristic twinkle-twinkle, can hinder clear views into space. Telescopes at mid-latitudes and high elevations, such as those in Hawai’i and Chile, are ideal in this respect, as these observatories take advantage of the weaker turbulence found at these locations.

Astronomers have a metric, called the seeing number, to denote the quality of the night sky view, which they measure in arcseconds. The lower the number, the lower the turbulence, and thus a better view of stars, galaxies, nebulae, and whatever else astronomers are hoping to see. In Hawai’i and Chile, the seeing number is around 0.6 to 0.8 arcseconds.

At Dome C, another ice dome located on the Antarctic Plateau, this number is between 0.23 to 0.36 arcseconds, highlighting the frozen continent as an ideal place to view the night sky. Here, the boundary layer—the lowest part of the Earth’s atmosphere—is exceptionally thin, resulting in less turbulence.

Dome C is great, but as the new paper shows, Dome A is probably better. An international team from China, Canada, and Australia made nighttime measurements at this location, which hadn’t been done before, finding a median seeing number of 0.31 arcseconds and a low of 0.13 arcseconds.

The researchers also did a comparative analysis of the two Antarctic sites. Measurements from Dome A at a height of 26 feet (8 meters) were far better than measurements taken at the same height at Dome C. In fact, measurements from Dome A at this height were equivalent to measurements made at 66 feet (20 meters) at Dome C, revealing the former as the superior location.

“A telescope located at Dome A could out-perform a similar telescope located at any other astronomical site on the planet,” explained Paul Hickson, an astronomer at the University of British Columbia and a co-author of the study, in a UBC press release. “The combination of high altitude, low temperature, long periods of continuous darkness, and an exceptionally stable atmosphere, makes Dome A a very attractive location for optical and infrared astronomy. A telescope located there would have sharper images and could detect fainter objects.”

Not surprisingly, the cold had a detrimental effect on the instruments used in the study, as the researchers’ equipment was disadvantaged by frost. An uncrewed station equipped with a differential image motion monitor tracked Antarctic skies for seven months, with temperatures plummeting to -103 degrees Fahrenheit (-75 degrees Celsius) at times. In the press release, Bin Ma, the first author of the study and a scientist from the Chinese Academy of Sciences in Beijing, said: “In and of itself, that’s a technological breakthrough.” A solution to the frosty problem could improve viewing by 10% to 12%, according to the study.

In addition to astronomy, Dome A “is a natural laboratory for studies of the formation and dissipation of turbulence within the boundary layer,” wrote the authors in their paper. “Future measurements of weather, seeing and the low-altitude turbulence profile could contribute to a better understanding of the Antarctic atmosphere.”

Clearly, building an observatory on the Antarctic Plateau would be a huge logistical undertaking. Supplies and personnel would have to be flown in, while the structure itself would have to endure the extreme cold and possibly even shifts in the ice. Climate change would likely pose additional complications.

Scientists have finally pinpointed the best spot on Earth to do astronomy, but will they actually make it happen? We’re excited to find out.