Astronomie

Meilleurs emplacements pour les grands télescopes aux hautes latitudes nordiques

Meilleurs emplacements pour les grands télescopes aux hautes latitudes nordiques

Les grands télescopes optiques veulent être situés à haute altitude (au-dessus de la plus grande partie possible de l'atmosphère). J'ai l'impression qu'il y a aussi une préférence pour les basses latitudes (voir le plus de ciel possible). Et peut-être aussi pour un endroit avec du beau temps, afin qu'il y ait le moins de nuits nuageuses possible dans l'année ? Ainsi, par exemple, de nombreux grands télescopes optiques se trouvent au sommet du Mauna Kea, à Hawaï ; il y a aussi l'observatoire McDonald au Texas.

Supposons que vous vouliez placer de grands télescopes optiques aussi loin au nord que possible, mais que vous répondiez toujours aux autres exigences, quel serait un bon emplacement ? La recherche de hautes montagnes aux latitudes septentrionales est un point de départ évident, mais dans quelle mesure cela répondrait-il à l'exigence d'un ciel clair ? Par exemple, le mont Washington dans le New Hampshire est le plus haut sommet du nord-est des États-Unis, mais le temps est notoirement terrible ; ce serait un inconvénient important?


Vous pouvez (probablement) faire bien mieux que le mont Washington, tant en termes de latitude que de qualité de l'air. D'une part, vous avez raison pour la météo. Selon Wikipédia, il s'agit d'un point de convergence de plusieurs trajectoires de tempêtes et à côté d'un terrain fertile pour les dépressions. Cela signifie non seulement beaucoup de nuages, mais un air très turbulent, ce qui diminue également la qualité du ciel. De plus, à un peu moins de 2~km$ de hauteur, vous allez vous retrouver au milieu de tous ces nuages, ce qui ne sera pas agréable. Oh, et vous devriez également considérer les difficultés de construire réellement un observatoire par un tel temps.

Cela étant dit, construire un télescope à de très hautes latitudes n'est certainement pas une mauvaise idée. De l'autre côté du globe, il y a la crête A sur l'Antarctique, qui est reconnue comme "l'emplacement le mieux adapté à la surface de la Terre pour la recherche astronomique".

Oui, être situé à basse altitude vous permet de voir une plus grande partie du ciel, mais vous ne pouvez jamais voir tout le ciel à la fois. Les observatoires près de l'équateur sont parfaits pour étudier un grand nombre d'objets différents au cours de l'année. Si vous faites une étude plus spécifique (par exemple, si vous voulez observer un certain objet chaque nuit pendant une période prolongée), vous devrez vous trouver un observatoire plus au nord (ou au sud). Sur ces latitudes plus élevées, il y a une plus grande partie du ciel nocturne qui est visible tout au long de l'année (les constellations dans ces zones sont appelées « circumpolaires »). Cela peut être souhaitable pour certains projets spécifiques.

A la recherche de bons spots nordiques pour construire un télescope, on peut en effet commencer par regarder les montagnes du nord du monde. Si vous prenez n'importe quelle carte topographique de l'hémisphère nord, vous devriez immédiatement remarquer que le Groenland ressort. Le gros problème avec le Groenland, c'est qu'il est recouvert d'une gigantesque couche de glace. Vous ne pouvez pas construire sur la glace ; vous aurez des ennuis quand il fondra. Nous allons cependant ignorer cela pour l'instant, et nous nous intéressons à son plus haut sommet : Gunnbjorn Fjeld. Nous avons de la chance ici; Gunnbjorn Fjeld n'est pas recouvert de glace, mais est un pic rocheux dépassant de la glace. La difficulté majeure serait en fait de construire là-bas, mais je vais faire une supposition sauvage ici et prétendre que les techniques et les machines de construction modernes pourraient le faire. C'est donc probablement ce que vous recherchez. Je ne suis pas un expert de la météo au Groenland cependant, donc je ne peux rien dire à ce sujet (je sais qu'il fait froid, ce qui est bien, car cela signifie que l'air est stable).

Des emplacements alternatifs aux latitudes nord seraient l'Islande (mais c'est probablement une mauvaise idée étant donné son activité géologique) ou la Sibérie. Le point culminant de la Sibérie est Klyuchevskaya Sopka (ce qui est également une mauvaise idée étant donné que c'est un volcan actif). En dehors de cela, googler les montagnes en Sibérie donne de nombreux sommets qui peuvent ou non convenir à un observatoire. Vous pourriez probablement aussi trouver une montagne dans l'Oural, mais elles ne sont pas aussi hautes qu'on le voudrait idéalement.


Planétariums et astronomie : événements célestes et meilleurs endroits pour voir les étoiles

Parfois, il est agréable de porter votre regard de votre écran lumineux au ciel nocturne rougeoyant à la place. Que vous soyez sérieux au sujet de l'astronomie ou que vous aimiez simplement regarder les étoiles et la lune, il ne fait aucun doute que l'observation des étoiles est relaxante et vous fait sentir que vous faites partie de quelque chose de plus grand que ce qui se passe dans votre vie.

Malheureusement, à moins que vous ne viviez loin dans le pays, la pollution lumineuse des villes diminue considérablement la quantité et la qualité des étoiles que vous verrez. Bien que les grandes et les petites louches soient généralement assez faciles à voir, elles ne représentent qu'une infime fraction des constellations. Mais même autour des lumières vives de la ville, il existe des endroits où vous pouvez vous rendre pour étudier une partie plus profonde de l'univers.

Dirigez-vous vers l'un des planétariums ou parcs d'astronomie du centre de l'Ohio ci-dessous pour en savoir plus sur les étoiles là-bas. Les spectacles du planétarium sont parfaits à tout moment de l'année, quelle que soit la météo, et vous permettront de mieux comprendre le ciel nocturne et notre univers grâce à des programmes éducatifs. Les parcs et observatoires d'astronomie peuvent proposer des visites en option et des observations guidées, ainsi que la possibilité d'observer les étoiles par vous-même, souvent avec du matériel disponible.

Crédit photo : (NASA/Bill Ingalls)

Événements célestes à venir

Pour plus d'informations sur l'un de ces événements, visitez le Calendrier d'astronomie des événements célestes en mer et dans le ciel.

10 juin – Nouvelle Lune. La Lune sera située du même côté de la Terre que le Soleil et ne sera pas visible dans le ciel nocturne. Cette phase a lieu à 10h54 UTC. C'est le meilleur moment du mois pour observer des objets faibles tels que des galaxies et des amas d'étoiles car il n'y a pas de clair de lune pour interférer.

Éclipse solaire annulaire du 10 juin –. Une éclipse solaire annulaire se produit lorsque la Lune est trop éloignée de la Terre pour couvrir complètement le Soleil. Cela se traduit par un anneau de lumière autour de la Lune obscurcie. La couronne solaire n'est pas visible lors d'une éclipse annulaire. La trajectoire de cette éclipse sera confinée à l'extrême est de la Russie, à l'océan Arctique, à l'ouest du Groenland et au Canada. Une éclipse partielle sera visible dans le nord-est des États-Unis, en Europe et dans la majeure partie de la Russie.

21 juin – Solstice de juin. Le solstice de juin a lieu à 03h21 UTC. Le pôle Nord de la Terre sera incliné vers le Soleil, qui aura atteint sa position la plus septentrionale dans le ciel et se trouvera directement au-dessus du tropique du Cancer à 23,44 degrés de latitude nord. C'est le premier jour de l'été (solstice d'été) dans l'hémisphère nord et le premier jour de l'hiver (solstice d'hiver) dans l'hémisphère sud.

24 juin – Pleine Lune, Super Lune. La Lune sera située du côté opposé de la Terre alors que le Soleil et sa face seront entièrement illuminés. Cette phase a lieu à 18h40 UTC. Cette pleine lune était connue par les premières tribus amérindiennes sous le nom de lune aux fraises, car elle marquait le moment de l'année pour récolter les fruits mûrissants. Elle coïncide également avec le pic de la saison de récolte des fraises. Cette lune est également connue sous le nom de lune rose et de lune de miel. C'est aussi la dernière des trois super lunes pour 2021. La Lune sera proche de son approche la plus proche de la Terre et pourrait sembler légèrement plus grande et plus lumineuse que d'habitude.

4 juillet – Mercure à Greatest Western Elongation. La planète Mercure atteint le plus grand allongement occidental de 21,6 degrés par rapport au Soleil. C'est le meilleur moment pour voir Mercure car il sera à son point le plus élevé au-dessus de l'horizon dans le ciel du matin. Cherchez la planète bas dans le ciel oriental juste avant le lever du soleil.

10 juillet – Nouvelle Lune. La Lune sera située du même côté de la Terre que le Soleil et ne sera pas visible dans le ciel nocturne. Cette phase a lieu à 01:17 UTC. C'est le meilleur moment du mois pour observer des objets faibles tels que des galaxies et des amas d'étoiles car il n'y a pas de clair de lune pour interférer.

24 juillet – Pleine Lune. La Lune sera située du côté opposé de la Terre alors que le Soleil et sa face seront entièrement illuminés. Cette phase a lieu à 02:37 UTC. Cette pleine lune était connue par les premières tribus amérindiennes sous le nom de Buck Moon parce que les cerfs mâles commençaient à faire pousser leurs nouveaux bois à cette période de l'année. Cette lune a également été connue sous le nom de Thunder Moon et Hay Moon.

28, 29 juillet – Delta Aquarids Pluie de météores. Le Delta Aquarids est une averse moyenne qui peut produire jusqu'à 20 météores par heure à son apogée. Il est produit par les débris laissés par les comètes Marsden et Kracht. La douche a lieu chaque année du 12 juillet au 23 août. Elle culmine cette année dans la nuit du 28 juillet et le matin du 29 juillet. La quasi pleine lune sera un problème cette année. Son éblouissement bloquera la plupart des météores les plus faibles. Mais si vous êtes patient, vous devriez quand même pouvoir en attraper quelques bons. La meilleure visualisation sera d'un endroit sombre après minuit. Les météores rayonneront de la constellation du Verseau, mais peuvent apparaître n'importe où dans le ciel.

2 août – Saturne en opposition. La planète aux anneaux sera à son approche la plus proche de la Terre et sa face sera entièrement illuminée par le Soleil. Il sera plus lumineux qu'à tout autre moment de l'année et sera visible toute la nuit. C'est le meilleur moment pour voir et photographier Saturne et ses lunes. Un télescope de taille moyenne ou plus grande vous permettra de voir les anneaux de Saturne et quelques-unes de ses lunes les plus brillantes.

8 août – Nouvelle Lune. La Lune sera située du même côté de la Terre que le Soleil et ne sera pas visible dans le ciel nocturne. Cette phase a lieu à 13:51 UTC. C'est le meilleur moment du mois pour observer des objets faibles tels que des galaxies et des amas d'étoiles car il n'y a pas de clair de lune pour interférer.

12, 13 août – Pluie de météores des Perséides. Les Perséides sont l'une des meilleures pluies de météores à observer, produisant jusqu'à 60 météores par heure à son apogée. Il est produit par la comète Swift-Tuttle, découverte en 1862. Les Perséides sont célèbres pour avoir produit un grand nombre de météores brillants. La douche a lieu chaque année du 17 juillet au 24 août. Elle culmine cette année dans la nuit du 12 août et le matin du 13 août. Le croissant de lune croissant se couchera tôt dans la soirée, laissant un ciel sombre pour ce qui devrait être un excellent spectacle. La meilleure visualisation sera d'un endroit sombre après minuit. Les météores rayonneront de la constellation de Persée, mais peuvent apparaître n'importe où dans le ciel.

19 août – Jupiter à l'opposition. La planète géante sera à son approche la plus proche de la Terre et sa face sera entièrement illuminée par le Soleil. Il sera plus lumineux qu'à tout autre moment de l'année et sera visible toute la nuit. C'est le meilleur moment pour voir et photographier Jupiter et ses lunes. Un télescope de taille moyenne devrait pouvoir vous montrer certains des détails des bandes nuageuses de Jupiter. Une bonne paire de jumelles devrait vous permettre de voir les quatre plus grandes lunes de Jupiter, apparaissant sous forme de points lumineux de chaque côté de la planète.

22 août – Pleine Lune, Lune Bleue. La Lune sera située du côté opposé de la Terre alors que le Soleil et sa face seront entièrement illuminés. Cette phase a lieu à 12h02 UTC. Cette pleine lune était connue par les premières tribus amérindiennes sous le nom de Sturgeon Moon, car les gros esturgeons des Grands Lacs et d'autres grands lacs étaient plus faciles à attraper à cette période de l'année. Cette lune est également connue sous le nom de Lune de maïs vert et Lune de céréales. Comme il s'agit de la troisième des quatre pleines lunes de cette saison, elle est connue sous le nom de lune bleue. Cet événement du calendrier rare ne se produit qu'une fois toutes les quelques années, donnant lieu au terme "une fois dans une lune bleue". Il n'y a normalement que trois pleines lunes à chaque saison de l'année. Mais comme les pleines lunes se produisent tous les 29,53 jours, une saison peut parfois contenir 4 pleines lunes. La pleine lune supplémentaire de la saison est connue sous le nom de lune bleue. Les lunes bleues se produisent en moyenne une fois tous les 2,7 ans.

7 septembre – Nouvelle Lune. La Lune sera située du même côté de la Terre que le Soleil et ne sera pas visible dans le ciel nocturne. Cette phase a lieu à 00:52 UTC. C'est le meilleur moment du mois pour observer des objets faibles tels que des galaxies et des amas d'étoiles car il n'y a pas de clair de lune pour interférer.

14 septembre – Neptune dans l'opposition. La planète géante bleue sera à son approche la plus proche de la Terre et sa face sera entièrement illuminée par le Soleil. Il sera plus lumineux qu'à tout autre moment de l'année et sera visible toute la nuit. C'est le meilleur moment pour voir et photographier Neptune. En raison de sa distance extrême de la Terre, il n'apparaîtra que sous la forme d'un petit point bleu dans tous les télescopes, sauf les plus puissants.

14 septembre – Mercure au plus grand allongement oriental. La planète Mercure atteint le plus grand allongement oriental de 26,8 degrés par rapport au Soleil. C'est le meilleur moment pour voir Mercure car il sera à son point culminant au-dessus de l'horizon dans le ciel du soir. Cherchez la planète bas dans le ciel occidental juste après le coucher du soleil.

20 septembre – Pleine Lune. La Lune sera située du côté opposé de la Terre alors que le Soleil et sa face seront entièrement illuminés. Cette phase a lieu à 23:54 UTC. Cette pleine lune était connue par les premières tribus amérindiennes sous le nom de Corn Moon parce que le maïs est récolté à cette période de l'année. Cette lune est également connue sous le nom de Harvest Moon. La lune des récoltes est la pleine lune qui se produit chaque année le plus près de l'équinoxe de septembre.

22 septembre – Équinoxe de septembre. L'équinoxe de septembre a lieu à 19h11 UTC. Le Soleil brillera directement sur l'équateur et il y aura des quantités presque égales de jour et de nuit dans le monde entier. C'est aussi le premier jour de l'automne (équinoxe d'automne) dans l'hémisphère nord et le premier jour du printemps (équinoxe vernal) dans l'hémisphère sud.

REMARQUE : Certains parcs et planétariums peuvent être fermés temporairement ou avoir des télescopes désactivés, veuillez donc vérifier les liens et prévoyez d'apporter votre propre équipement jusqu'à ce que les restrictions de collecte soient levées.


Commentaires

2 décembre 2008 à 11h23

Cela semble être un excellent concept pour une introduction à l'astronomie. Commencer grand et devenir petit presque la première moitié de la liste ne nécessite aucun équipement.

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.

29 août 2010 à 10h58

Eh bien, j'ai fait tout cela et je ne me considère pas vraiment comme un observateur particulièrement actif. Je suppose que ce n'est en fait pas si surprenant. J'ai un abonnement S & 038T depuis 45 ans et je suis abonné à Astronomy and the Planetary Report, j'ai participé à 6 expéditions d'éclipses totales (et j'en ai vu 2), je possède un réfracteur Unitron 2,4" (depuis 1956) et un Celestron 8 (depuis 1972), plus des jumelles 7x50 & 20x80 et un télescope solaire Coronado Maxscope 40. Pour moi, le plus impressionnant était les deux instances de totalité (Mexique 1970 et la mer Égée 2004) et le plus unique était le transit de Vénus avec le Maxscope. Viennent ensuite les aurores dans le Maine au maximum solaire en IGY 1957-58, et le pic de la pluie de météores Léonides au début de ce siècle.


PROLONGATION OPTIONNELLE DE 2 NUITS AVANT LA VISITE AUX CHUTES VICTORIA, ZIMBABWE

Cette aventure commence le 30 juin 2021, juste avant le Stargazing Safari. Veuillez contacter Yoga Safari ([email protected]) avant de prendre des dispositions de vol, car l'espace est limité sur cette extension.

Les clients souhaitant voyager pour participer à l'extension des chutes Victoria avant le début du safari d'observation des étoiles devront arriver à l'aéroport de Victoria Falls, au Zimbabwe, le 30 juin 2021. À leur arrivée, ils seront accueillis et transférés à leur hôtel. Après leur séjour de deux nuits, ils seront transférés par la route à l'aéroport de Kasane, de l'autre côté de la frontière au Botswana, pour commencer leur safari d'observation des étoiles. Les clients de cette extension devront également organiser leurs vols pour qu'ils partent de l'aéroport de Maun, au Botswana, le 8 juillet 2021.

Chutes Victoria, Zimbabwe (à gauche) et croisière au coucher du soleil près des chutes Victoria (à droite). (Cliquez sur l'image pour une version plus grande.)

30 juin 2021 — Les chutes Victoria

À votre arrivée à l'aéroport de Victoria Falls, vous serez accueilli et transféré au Victoria Falls Safari Lodge pour votre séjour de deux nuits. Vous avez réservé une chambre avec petit-déjeuner pour deux nuits au Victoria Falls Safari Lodge, avec un dîner au restaurant de l'hôtel chaque soir.

Lodge Safari Chutes Victoria

Le Victoria Falls Safari Lodge est situé sur un haut plateau qui forme la limite du parc national du Zambèze non clôturé. Il s'agit d'un lodge africain de luxe, conçu avec des toits de chaume, des bois durs et des couleurs vives qui offrent aux clients d'excellentes vues ininterrompues sur le parc national et un accès facile aux chutes. Le bâtiment principal du lodge fait face à un point d'eau qui offre aux clients de nombreuses observations de la faune alors que les animaux traversent la région dans le bushveld sauvage. Toutes les chambres disposent d'une salle de bains privative et sont équipées d'un coffre-fort, de la climatisation, d'un sèche-cheveux, de ventilateurs, de moustiquaires et d'un plateau/bouilloire gratuit.

Après l'enregistrement et l'installation dans votre chambre, vous êtes libre de profiter du lodge et de ses environs jusqu'à l'heure du dîner. Choisissez peut-être une activité optionnelle comme un "Vol des anges" au-dessus des chutes en hélicoptère ou en avion léger. Renseignez-vous à la réception si vous souhaitez faire une activité optionnelle. Le dîner a été réservé pour vous au restaurant Makuwa Kuwa du lodge ce soir.

1er juillet 2021 — Les chutes Victoria

Après le petit-déjeuner ce matin, votre guide vous attendra à votre hôtel et vous emmènera pour une visite guidée des rugissantes chutes Victoria. Le reste de la journée est libre pour explorer la région. Ensuite, à une heure prédéterminée, votre guide vous attendra et vous conduira au majestueux fleuve Zambèze, où vous aurez réservé une croisière de deux heures au coucher du soleil avec boissons et collations gratuites. Regardez les hippopotames grogner et les embruns des chutes lointaines dans la lumière en contre-plongée du soleil couchant. Après la croisière, votre guide vous ramènera à votre hôtel pour la nuit. Le dîner de ce soir sera au restaurant Makuwa Kuwa.

2 juillet 2021 — Chutes Victoria / Aéroport de Kasane / Safari d'observation des étoiles

Après le petit-déjeuner aujourd'hui, votre guide vous attend et vous transfère de l'autre côté de la frontière au Botswana et à l'aéroport de Kasane, où vous serez accueilli et assisté jusqu'à l'avion léger pour votre vol vers Setari et le début de votre aventure Stargazing Safari au Botswana.


Quels facteurs doivent être pris en compte lors du choix d'un site pour construire un observatoire

Pour trouver le meilleur emplacement pour le nouvel observatoire, de nombreux facteurs doivent être pris en compte. Les observatoires peuvent avoir des télescopes optiques mais aussi des radiotélescopes et les exigences sont différentes. Mais parce que nous parlons d'observatoires avec des télescopes optiques, voici quelques facteurs à considérer pour l'emplacement.

  • Altitude – bien sûr, plus c'est haut c'est mieux. Comme je l'ai déjà dit, moins d'atmosphère est l'objectif, donc plus nous montons haut, meilleures sont les conditions que nous pouvons vivre.
  • Climat sec – le climat sec offre une bonne clarté de l'air et aucune distorsion de la lumière causée par la vapeur d'eau. L'un des meilleurs endroits se trouve dans le désert d'Atacama au Chili car il est assez haut et il n'y a presque pas de pluie pendant l'année.
  • Pollution lumineuse – un facteur très important car même si vous avez une haute altitude et un climat sec mais qu'il y a une grande ville à proximité, cela ne va pas marcher. En général, l'observation au télescope même au niveau amateur nécessite un ciel sombre à l'abri de la pollution lumineuse. Les emplacements éloignés sont les meilleurs.
  • Politique – cela peut sembler étrange, mais vous avez besoin d'un accès complet au site. De plus, vous ne voulez pas construire un observatoire près de la zone de guerre. Le pays où sera situé l'observatoire donne aussi beaucoup d'argent pour avoir le télescope et le prestige.
  • Latitude – c'est aussi un facteur très important car l'hémisphère sud et l'hémisphère nord sont des ciels différents et vous voulez construire un observatoire pour voir la partie particulière du ciel.
  • Accès – vous devez considérer l'accès au site. Transporter un gros télescope au sommet de la montagne est une tâche délicate.

Ce ne sont là que quelques exigences que les astronomes doivent prendre en compte avant de choisir le bon emplacement. C'est un processus long et coûteux.


Meilleurs emplacements pour les grands télescopes aux hautes latitudes nordiques - Astronomie

Il n'y a pas de télescopes optiques au Royaume-Uni qui peuvent maintenant être considérés comme de classe mondiale. Il en va sans doute de même pour l'ensemble de l'Europe continentale. La raison est simple : les plus grands télescopes du monde coûtent maintenant des centaines de millions de livres à construire, et il est donc logique de les placer dans les meilleurs endroits possibles pour l'observation astronomique, dont aucun n'est situé en Europe. Les facteurs qui déterminent si un site astronomique est bon ou non sont discutés ci-dessous.

La première décision à prendre est de savoir s'il faut placer un télescope dans l'hémisphère nord ou sud. Le ciel austral est sans doute le plus intéressant, car il contient à la fois le centre galactique et les deux galaxies les plus proches de la nôtre - les petits et les grands nuages ​​de Magellan. Le ciel du nord a un avantage historique en ce qu'il est sans doute le ciel le mieux étudié, d'où la tendance à avoir plus de membres de chaque classe d'objets astronomiques connus dans le nord (bien que cette situation évolue rapidement). Aucun de ces arguments n'est cependant écrasant, et le fait est que des télescopes sont nécessaires dans les deux hémisphères pour accéder à l'ensemble du ciel. Les télescopes situés près de l'équateur peuvent accéder à une grande partie des deux hémisphères, bien sûr, c'est donc souvent un bon compromis. L'emplacement des télescopes plus près des pôles présente l'inconvénient que le Soleil ne descend jamais suffisamment sous l'horizon pendant les mois d'été pour que le ciel devienne vraiment sombre, bien que les nuits d'hiver plus longues puissent être avantageuses pour certains projets astronomiques, par ex. surveiller la variabilité stellaire.

Bien que les radiotélescopes puissent regarder à travers les nuages, les télescopes optiques ne le peuvent pas. Ainsi, trouver un site avec une couverture nuageuse relativement faible signifie qu'un télescope peut être utilisé un plus grand nombre de nuits par an, maximisant ainsi l'investissement réalisé dans l'installation. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles il n'y a pas de grands télescopes de recherche au Royaume-Uni ! Les régions désertiques, notamment l'Arctique, l'Antarctique, l'Australie, certaines parties de l'Afrique et la côte ouest des Amériques semblent offrir certaines des meilleures conditions nuageuses à cet égard, comme le montre la figure 46.

La lumière provenant de sources terrestres, telles que les lampadaires et l'industrie, augmente la quantité de lumière de fond détectée par les télescopes. Cela augmente le bruit de fond dans les images astronomiques, ce qui rend plus difficile la détection de sources astronomiques faibles. Étant donné que les sources astronomiques les plus faibles s'avèrent souvent les plus intéressantes, les plus grands télescopes du monde sont situés dans des régions à faible pollution lumineuse. La figure 47 montre une carte de la luminosité artificielle du ciel nocturne du monde. On peut voir que certaines des régions qui présentent une faible couverture nuageuse sur la figure 46, telles que les côtes occidentales peu peuplées d'Amérique du Sud et d'Afrique, sont également largement exemptes de pollution lumineuse. La figure 47 montre également clairement pourquoi aucun télescope majeur n'est désormais construit en Europe continentale.

La sélection d'un site offrant une bonne visibilité est primordiale, car une visibilité réduite améliore à la fois la résolution spatiale et le rapport signal/bruit des images astronomiques, exploitant ainsi au maximum les ouvertures des plus grands télescopes du monde. L'atmosphère au-dessus de la mer a tendance à être beaucoup moins turbulente que l'atmosphère au-dessus de la terre, car la mer présente une surface essentiellement lisse et à température constante par rapport à la terre. Certains des meilleurs sites astronomiques sont donc situés sur de petites îles au milieu des océans, comme Hawaï et les Canaries, car ces petites masses continentales provoquent peu de turbulences supplémentaires. Pour la même raison, les régions côtières qui reçoivent des vents principalement de la direction de l'océan, telles que les côtes occidentales des Amériques et de l'Afrique, présentent également une excellente visibilité.

La meilleure vue sur Terre a récemment été démontrée en Antarctique. Les turbulences atmosphériques sont causées par la chaleur du sol s'élevant dans l'atmosphère et le vent remuant l'atmosphère. Aux latitudes moyennes, il existe de nombreuses couches de vents forts (par exemple le courant-jet) qui provoquent de nombreuses turbulences au-dessus du Dôme C sur le haut plateau de l'Antarctique central, cependant, le sol est froid et les vents sont faibles dans toute l'atmosphère, ce qui conduit à faible turbulence et donc excellente visibilité.


hauteur au-dessus du niveau de la mer

L'emplacement des télescopes à des altitudes d'environ 2000 m au-dessus du niveau de la mer offre un certain nombre d'avantages pour les observations astronomiques. Il place le télescope au-dessus d'une fraction importante de l'atmosphère terrestre, réduisant l'épaisseur d'air à travers laquelle les sources sont observées. Cela réduit l'extinction atmosphérique et peut également réduire la visibilité si certaines des couches turbulentes se trouvent en dessous de l'altitude du télescope. Les télescopes à haute altitude sont également souvent au-dessus de la couche d'inversion locale dans l'atmosphère, ce qui signifie que la formation locale de nuages ​​se produit sous le télescope, augmentant considérablement le nombre de nuits utilisables à l'observatoire par rapport à un télescope situé en dessous du niveau d'inversion.

La figure 48 montre que les côtes montagneuses occidentales des Amériques et de l'Afrique offrent des altitudes favorables pour installer des télescopes astronomiques, tout comme les chaînes d'îles volcaniques telles que Hawaï et les Canaries. Le plateau de l'Antarctique et certaines parties de l'Arctique se trouvent également à haute altitude.

La vapeur d'eau dans l'atmosphère terrestre n'a qu'un impact marginal sur les observations optiques, mais c'est une source très importante d'absorption de la lumière infrarouge provenant de sources astronomiques. Étant donné que la plupart des grands télescopes optiques construits aujourd'hui ont également été conçus pour fonctionner dans le proche infrarouge, il est important de trouver des sites à faible teneur en vapeur d'eau. La figure 49 montre que les régions côtières occidentales des Amériques et de l'Afrique sont extrêmement arides (en fait, le désert d'Atacama au Chili est l'endroit le plus sec de la planète). Contre-intuitivement, bien que cela ne ressorte pas de la figure 49, certaines parties du plateau antarctique et de l'Arctique présentent également une très faible humidité.

Outre les facteurs géographiques et atmosphériques, les facteurs politiques sont également importants pour déterminer l'emplacement d'un grand télescope. Par exemple, la figure 50 montre les zones de guerre dans le monde en 2002. De toute évidence, il serait extrêmement difficile de construire et d'exploiter un télescope dans une zone de guerre. Il en va de même pour toute région du monde politiquement instable - il est essentiel que l'énorme investissement impliqué dans la construction et l'exploitation d'un grand télescope ne soit pas compromis par des problèmes de recrutement de personnel, d'achat de matériel et de services, d'accès au site, etc.

  • activité sismique - les télescopes construits dans des zones à activité sismique doivent être conçus pour survivre à de forts tremblements de terre, ce qui augmente la complexité et le coût de l'installation. Les Andes, par exemple, sont très actives sur le plan sismique, alors que l'Antarctique ne l'est pas.
  • activité aurorale - les télescopes polaires peuvent être affectés par la pollution lumineuse des aurores.
  • précipitations - ceci est lié à la couverture nuageuse et à l'humidité. De toute évidence, il est souhaitable de construire des télescopes dans des zones à faibles précipitations, car les dômes doivent être maintenus fermés sous la pluie pour éviter d'endommager le télescope.
  • vitesse du vent - des vents forts peuvent secouer un télescope et brouiller les images qu'il produit. Il est possible de concevoir des télescopes et des dômes de telle sorte qu'ils soient protégés des secousses éoliennes et des débris soufflés par le vent (par exemple la poussière), mais il y a des limites à leur efficacité lorsque les vents deviennent très forts.
  • poussières/aérosols - les poussières/aérosols répandus dans l'atmosphère, tels que ceux produits par les tempêtes de sable dans les régions désertiques, ou la pollution industrielle, provoquent une extinction supplémentaire et donc une atténuation de la lumière des étoiles. Par exemple, en raison de leur proximité avec le Sahara, les îles Canaries y sont particulièrement sensibles.
  • température - le ciel brille dans l'infrarouge, augmentant considérablement le bruit de fond dans les images infrarouges des sources astronomiques. Sur les sites froids, comme en Antarctique, cette émission thermique du ciel est réduite, améliorant considérablement la sensibilité des observations infrarouges.
  • accessibilité - les sites doivent être accessibles pour y construire et y faire fonctionner des télescopes. Les télescopes très éloignés sans accès routier, par exemple, sont extrêmement coûteux.


sites des plus grands télescopes du monde

La figure 51 montre les sites des plus grands télescopes du monde. Ils sont étroitement regroupés dans seulement quelques sites majeurs, principalement au Chili, à Hawaï et aux îles Canaries. Les raisons en ressortent clairement de la discussion précédente : ces sites ont une faible couverture nuageuse, une faible pollution lumineuse, une bonne visibilité et une faible humidité. Ils sont tous à haute altitude et politiquement stables.


astronomie depuis l'espace et l'antarctique

Les facteurs qui dégradent les images astronomiques, tels que la vision, le fond du ciel, les variations de transparence et l'extinction sont tous des phénomènes induits par l'atmosphère. Ces effets peuvent tous être supprimés d'un seul coup en plaçant des télescopes optiques dans l'espace. L'exemple le plus connu en est le télescope spatial Hubble de 2,4 m (HST, voir figure 23), qui a contribué à révolutionner l'astronomie depuis 1990 avec sa capacité d'imagerie limitée par la diffraction. Le principal inconvénient de l'implantation de télescopes dans l'espace est le coût : le HST a coûté plusieurs milliards de dollars à construire et à exploiter, environ dix fois la somme requise pour les plus grands télescopes au sol. La principale raison de cette différence de coût est l'accessibilité - des fusées plutôt que des camions doivent être utilisées pour transporter le télescope sur le site. Un autre inconvénient de l'espace est le risque lié au lancement, et la grande difficulté de régler les problèmes, d'entretenir le télescope et de moderniser l'instrumentation une fois le télescope déployé. La NASA a résolu ce problème dans une certaine mesure en s'assurant que le TGV possède des systèmes extrêmement fiables/redondants et en utilisant des missions d'entretien de la navette spatiale, mais ces deux solutions étaient coûteuses. De plus, les missions d'entretien, qui ont coûté près d'un milliard de dollars chacune, étaient en nombre limité et très risquées pour les astronautes impliqués.

La figure 51 montre également le dôme C en Antarctique. Bien qu'il ne soit pas actuellement l'hôte d'un grand télescope, ce n'est probablement qu'une question de temps avant que les caractéristiques uniques de ce site ne soient exploitées. L'Antarctique offre des performances d'imagerie à mi-chemin entre celles des prochains meilleurs sites au sol et l'espace. Pourtant, les difficultés d'exploitation des télescopes dans les conditions de l'Antarctique, et d'y faire venir du matériel et des personnes, signifient que le coût de construction et d'exploitation d'un grand télescope en Antarctique est également à mi-chemin entre celui d'une mission spatiale et d'un télescope une latitude plus tempérée. Le même argument s'applique à l'Arctique, qui possède de grandes montagnes bordant l'océan Arctique qui sont des sites très prometteurs pour les télescopes.


©Vik Dhillon, 3 septembre 2010 ©Vik Dhillon, 17 octobre 2011 --> ©Vik Dhillon, 28 octobre 2013


Quand et où chercher des aurores

Zones de visibilité aurorale. Cette carte de l'hémisphère nord montre le pourcentage de nuits pendant lesquelles on peut s'attendre à voir une aurore, si le temps le permet. L'ovale auroral statistique (blanc) est centré sur le pôle géomagnétique de l'hémisphère.
Avec l'aimable autorisation de Robert Eather.

Les aurores sont une caractéristique plus ou moins permanente des hautes latitudes de la Terre. Il est généralement confiné à deux grands ovales minces encerclant les pôles magnétiques nord et sud de la Terre. Les images satellites nocturnes montrent régulièrement ces soi-disant ovales auroraux comme des halos de lumière couronnant le haut et le bas du globe (un exemple apparaît en bas à droite).

On peut parler de l'ovale auroral de deux manières. L'« ovale statistique » est son emplacement moyen à un niveau donné d'activité magnétique, l'« ovale instantané » est l'emplacement réel de l'aurore à un moment particulier. L'ovale statistique peut être utilisé pour estimer la probabilité de voir des aurores d'un site particulier. Une nuit donnée, l'ovale instantané tombe souvent ailleurs.

Une carte du littoral de l'hémisphère nord superposée à une image ultraviolette de 12 minutes de l'ovale auroral instantané prise depuis l'espace le 8 novembre 1981.
Avec l'aimable autorisation de Louis A. Frank, Université de l'Iowa.

Pour compliquer davantage les choses, l'activité aurorale est spasmodique et culmine souvent en une période d'activité spectaculaire appelée sous-orage. Les sous-orages se produisent généralement vers minuit local. Ils provoquent une expansion rapide de l'ovale instantané vers les pôles.

Les ovales auroraux sont deux halos de lumière (le aurores boréales et le aurore autsrale) à environ 110 kilomètres au-dessus de la Terre et centré sur les pôles magnétiques. La Terre tourne sous ces halos autour de son axe géographique. Cela signifie qu'aux latitudes éloignées du nord, près de l'emplacement "domicile" ordinaire de l'ovale, quelques règles simples s'appliquent. Dans le centre de l'Alaska ou le nord de la Scandinavie, la plupart des nuits, vous pouvez vous attendre à tourner directement sous l'ovale au milieu de la soirée, à être à l'intérieur (vers le pôle) vers minuit et à repasser en dessous avant l'aube. Ainsi, on s'attend à voir les aurores se déplacer du ciel nord peu après la tombée de la nuit, au-dessus de la tête au milieu de la soirée, et vers le sud vers minuit, puis revenir au-dessus aux premières heures du matin.

Aux latitudes inférieures où la plupart d'entre nous vivons, cependant, nous sommes généralement si loin de l'équateur de l'ovale auroral que nous ne pouvons pas le voir du tout. Lorsque nous le pouvons, nous devons presque toujours regarder près de l'horizon nord (pour les observateurs de l'hémisphère nord). Parce que l'ovale s'étend le plus loin vers l'équateur vers le milieu de la nuit, c'est le meilleur moment pour regarder les futurs observateurs d'aurore aux latitudes tempérées.

Pendant les orages magnétiques, l'ovale auroral s'étend vers des latitudes plus basses et nous pouvons voir un affichage plus tôt dans la soirée et plus haut dans le ciel ou même au-dessus. During a rare large storm, the oval may expand so far toward the equator that it can be seen from the tropics, while skywatchers at midnorthern latitudes actually find themselves facing south.

A curtain aurora is a rayed band looped in dramatic folds.
Courtesy Donald E. Cartier Sr.

Fortunately for today's aurora watchers, magnetic storms can often be forecast a day or two in advance. The tip-off is a solar flare near the center of the Sun's disk or a coronal mass ejection aimed toward Earth. A worldwide array of observatories constantly monitors the Sun for such events. The Sun always gives off a solar wind, composed mostly of electrons and protons, which interacts with the Earth's magnetic field to light the auroral oval. A solar eruption can make the solar wind come thicker and faster, with gusts that buffet the Earth's magnetosphere and power up the auroral oval accordingly. These wind enhancements take one or two days to reach us, allowing time to plan.


Berkeley Studies of Faint Stars at High Latitudes

Several Lick 3-m prime-focus plates of Selected Areas 57, 68, and 51 (taken by I. King) in B, V, and R have been measured for stellar magnitudes down to the plate limit by L. Hinrichs and King, and are currently being measured by Chiu for proper motions (several hundred stars per plate) with the Berkeley PDS microdensitometer. Prime-focus plates are also available from the Hale 5-m and Mayall 4-m telescopes, giving an overall baseline of 20 years. Work so far indicates that on the Lick plates stars brighter then V = 19 can be measured to within one micron standard error the error becomes unacceptably large for stars fainter than V = 20. A large number of stars bluer than B-V =0.4 show proper motion and are therefore excellent candidates for white dwarfs. For 0.4 ≤ B-V ≤ 0.8, the proper motion stars are expected to be predominantly subdwarfs.

The frequency distributions of the stars in V and B-V for the three fields are being analysed by Brooks the fields are advantageously placed for study of the density distributions in both the disk and the halo. These data should allow the halo stars to be studied out to a distance of 10 to 15 kpc, as well as a determination of the degree of flattening of the halo. Also, a study will be made of the z and ῶ density gradients in the disk, and the luminosity function of disk stars.


What do you see in the best Telescope for Viewing Planets?

The purpose of buying telescope may vary with different customers. I have considered s few customers and their needs. It will help you to select a suitable telescope out of this selection.

  1. Portability: Portability is the very first factor for buying a telescope for planet viewing. Usually, the researchers are conducted in dark place to avoid the interference of city lights. When looking for portability, also calculate the weight of all the accessories along with telescope.
  2. Modifiable: usually, the customers ignore this factor while buying a telescope. However, the experienced customer always looks for upgrading options. Every invention gets older within few months or years. You need further high power lenses and other accessories. The best telescope allows you replacing the old components with latest versions.
  3. Budget: Budget is very important factor for every customer. Usually, the individual customer bears low budget as compared to institution and groups. I have working on products comparison since 2011. Since I know, there may be a little price different between two similar products. This is because of high competition in the markets. It is simple that a low price product never competes a high cost product regarding features, qualities, and performance. However, you see your budget. If your budget allows, select the best telescope that will comparatively cost high.
  4. Nature of use: You areas of interest do also matter for selecting the telescopes. If you are interested in viewing stars, moon, Jupiter, mars or other planets of our solar system, a low range can suffice your needs that will also cost low. However, if you are interested in viewing deep sky, stars, galaxies and nebulae, you will need the best telescope with large aperture and focal length.

QUICK COMPARISON OF TOP 10 BEST TELESCOPES FOR VIEWING PLANETS

This drop-down list of the best telescope for viewing planets is based on the focal length and aperture size. Moreover, I have placed the costly telescopes on the top of the list because I believe that costly product is always better than cheap. However, the cheap products of this comparison table are not low quality but they are low in capability. That is why I recommend the initial telescopes for research institutions and the middle order products for small institutions like schools and colleges. At the end of this comparison table, I have added two telescopes under $1000 that are ideal for individual use.

S NOBest Telescope for Viewing PlanetsApertureFocal LengthRapport focalNotationPrice
1Meade Instruments Advanced Coma-Free Telescope305mm3048mmf/104.3CHECK PRICE
2Celestron CPC 1100 StarBright XLT GPS Schmidt Telescope280mm2800mmf/104.2CHECK PRICE
3Orion EON 85mm ED-X2 f/6.6 Triplet Apo Refractor Telescope85mm560mmf/6.60CHECK PRICE
4Meade LX85 Astrograph, Astronomical Telescope 152mm1504mmf/100CHECK PRICE
5Orion 10023 SkyQuest Telescope305mm1500mmf/4.94.7CHECK PRICE
6Sky-Watcher ProED 120mm Doublet APO Telescope120mm900mmf/7.54.6CHECK PRICE
7Orion 10031 EON 110mm ED Refractor Telescope110mm660mmf/6.05CHECK PRICE
8Celestron - NexStar 8SE Telescope 203mm2032mmf/104.3CHECK PRICE
9Sky-Watcher ProED 100mm Doublet APO Telescope100mm900mmf/94.6CHECK PRICE
10Orion 9005 AstroView 120ST Equatorial Telescope120mm600mmf/54.7CHECK PRICE

Short Review of 10 Best Telescopes for Viewing Planets

Meade LX200 is the best telescope for viewing planets, nebulae, and galaxies. With large 12-inch aperture and 3048mm focal length, Meade Advanced optics is the choice of astronomers. Usually, the astronomers use the coma-free telescope like Meade LX200 for astronomy studies. The technology used in Meade optics is the same as Ritchey Chretien (RC) including NASA’s Hubble space telescopes. The customers who are searching for the optics for professional use or want to get a device just like professional users have the best options to choose Meade LX200. GPS, Primary mirror lock, and smart Drive features of LX200 are field-proven features that distinguish this product from other optics of this category.

The seller offers the product along with all the tools and accessories you want to have in a telescope to view planets. The strong double fork mount included in the package provides full support keeping the optics stable even during high winds. The stable mount is responsible for a stable and clear view ideal for observatory missions. The scope also provides quick and precise star alignment with the North Technology system featured with a 16-channel GPD receiver. Meade LX200 is the best telescope for viewing planets from all aspects. Amazon customers have rated this optic with 4.3 stars, large aperture/ focal length, advanced features, and customer rating support this scope. That is why, if you want to buy the best telescope for professional use, Meade LX200-ACF may be your first choice.

Important features

  • Heavy duty double fork mount
  • Primary mirror locking mechanism
  • Precise and quick star alignment
  • North technology alignment system
  • Aplanatic (coma-free) optical system
  • GPS receiver

Celestron CPC 1100 stands second in this dropdown list of astrophotography telescopes. The fully computerized built-in GPS scope with an 11-inch aperture is the innovative telescope for professional and advanced users. Built-in GPS automatically selects the latitudes and longitudes without any cell assistance. The 9吮 finder-scope enables the user to find and stabilize the objects quickly. Dual fork Altazimuth mount keeps the optics stable during observatory missions. The product has been made with easy portability in mind. The ergonomic design allows quick assembling and dissembling while moving for different locations. The fully compatible tripod allows quick and easy mounting even during the dark.

SkyAlign feature makes very simple aligning with the telescope. You just need to center any of the three bright objects in the eyepiece and to hit align. After that, CPC can pinpoint thousands of objects you want to align with. Celestron CPC 1100 telescope has been finished with StarBright coating that enhances the light transmission resulting in brighter and sharper image quality. The seller offers this astrophotography telescope along with genuine tripod especially manufactured for Celestron CPC 1100 StarBright telescope. All the relevant accessories along with tray are also part of the package. Ergonomic design and lightweight are good features regarding portability. The product maintains a good rating at Amazon. More than 80 customers have rated this Celestron astrophotography telescope with 4.1 stars. This product is also best for professionals who need the best telescope for astronomy studies.

Important features

  • Fully Computerized dual Fork arm altazimuth mount
  • Ergonomic design
  • Information hands free view
  • NexRemote telescope control software
  • Hand-figured optical systems.

Orion EON 85mm ED-X2 optics stands above the average telescopes of this range. Making position in the middle order telescopes of this list, Orion EON 85mm ED-X2 is the best optics under the $2000 category. Orion EON 85mm includes two elements of extra-low dispersion glass that enhance the visual performance of the scope. A low focal ratio with high focal length projects a wide field of view. This feature is good for observatory and astronomy studies. The rotatable 2-inch hybrid drive focuser and dual-speed controller allows precise movement and prevents slippage. Moreover, two ED glasses produce a true color field with high contrast and clarity. Moreover, the fully multicoated ED glasses produce a clear and correct view of chromatic and spherical aberrations.

With f/6.6 focal ratio, Orion EON 85mm is the best telescope for viewing planets and stars because of a wide visual field. The wide visual field is also good for photographic use. The best multiple internal baffles of Orion EON 85mm scope prevents reflection of the light off-axis and generates excellent contrast. The under $2000 planetary viewing telescope is a good beginner as well as professional users. The price also supports Orion EON 85mm optics both the high as well as middle-level observatory wings. The product is available at Amazon since 2003 but I could not find any review and rating yet. Either the seller could not reach any customer or customers did not consider it necessary to leave their feedback against the product. Anyhow, Orion maintains a good reputation in manufacturing different types of optics and Orion 85mm ED-X2 f/6.6 stands on the top of the EON telescope series.

Important features

  • Exceptional visual and astrophotographic performance
  • Wide-field imaging and observation
  • Imaging gear without slippage
  • Exquisite true-color views
  • Superior correction of chromatic and spherical aberrations
  • Optimize imaging or observing convenience

Meade LX85 Astronomical Telescope is one of the best middle-range optics with an f/6 focal ratio. The average focal ratio is good for astrograph and imaging. Most of the Meade telescopes have been designed with an observation of stars and galaxies in mind. Although, LX85 is a low-performance telescope as compared to Meade LX200 still it suffice the needs of observatory missions. Equatorial mount with 2.5-inch dual rack and pinion focuser provides a comfortable and stable position. Meade LX85 is recommended to be mounted on GOTO strong tripod capable of holding up to 33lbs. The strong and stable GOTO mount ensures a smooth and stable position that results in the enhancement of tracking the performance of the scope.

The unique and innovative AudioStar Handbox allows easy and quick access to over 30,000 objects. With the help of the Audiostar hand controller, you can view the objects by pressing a simple button. Audiostar remote access enables telescope operation from a distant location. Like other products of Meade, LX85 Astronomical Telescope also comes along with accessories and carrying case. The hard aluminum case allows safe storage along with easy portability. The product is available at Amazon since July 2019 by this seller but I could not see any review against this particular product. However, Meade is a trusted and well-reputed company in the telescope industry. If features and specifications suffice your needs than Meade LX85 is the best telescope to view planets for you.

Important features

  • Ultra fine focus control
  • Fully multi-coated optical coatings
  • Smooth tracking performance
  • Easy access
  • Educational functions such as multiple guided tours
  • Extremely low dispersion

Orion 10023 SkyQuest is a large-sized parabolic telescope that absorbs plenty of light and projects a clear and precise view. This power-saving computerized telescope locates about 14000 celestial objects. 12-inch size large aperture provides extreme comfort and stable viewing position. Although the scope is large, still it is easy to transport. The best computerized telescope produces good results for viewing planets and moon. Due to the large aperture, you can also use Orion 10023 SkyQuest optics for viewing deep space, sparkling star clusters, and faint galaxies. Orion 10023 SkyQuest optics is also helpful for the professional sky observers who want to study cloudy nebulas and space objects. Orion has designed this computerized telescope with easy portability in mind. The Truss-tube design of this computerized telescope enables you to disassemble the scope quickly. Azimuth bearing and 8” altitude bearings provide smooth movement of the scope. Smooth and easy movement is ideal for tracking the celestial objects manually.

Dual speed Crayford focuser, 9吮 finder scope, and deep view 2” eyepieces along with 1.25” eyepieces are also available with the package. Moreover, you also get a cooling accelerator fan, eyepiece rack, and collimation cap in the same package. Moreover, the night software and many other relevant accessories are also part of the deal. Currently, seven customers have reviewed and rated Orion 10023 SkyQuest with 4.7 stars. The professional users find mid-range optics or beginners searching for the best telescope can achieve the desired objectives by Orion 10023 SkyQuest.

Important features

  • Easy transport to any observing site
  • Manual tracking of celestial objects
  • A big but easily transportable
  • Dobsonian reflector with power-saving
  • Dual-speed
  • Computerized IntelliScope object locating technology

Sky-Watcher is one of the best companies that manufacture out class optics. Mostly, the company focuses on optics and accessories used for viewing planets and stars. That is why every new product comes with upgraded features that help the astronomers to go ahead and explore the secret of space. Sky-Watcher Doublet APO refractor telescope is also a mid-range product that works perfectly for exploring the planetary surface. High resolution with 3D like HD view gives a clear picture of the planet surface that is needed for deep planetary studies. Tight globular star clusters like M13 makes Sky-Watcher ProED the next generation scope for deep space studies. Velvet black background effect differentiates galaxies, nebulas, and open clusters due to brilliant contrast.

Light baffled optical system installed in Sky-Watcher ProED prevents entry of unfocused light in the view field. Flat blackened drawtube provides maximum contrast up to the focal plane. HD view and brilliant contrast up to the focal plane make this telescope ideal for planetary surface studies and deep space observations. The consumer price and features both support this Sky-Watcher telescope. The professional, as well as a beginner, can get equal benefits of this scope. Additionally, the Amazon customer rating also supports Sky-Watcher ProED.

Important features

  • Light-Baffled Optical Systems
  • Ultra-fine focusing adjustments
  • High resolution
  • Ensure optimum contrast
  • Lesser optical capability
  • High-fidelity astronomical imaging
  • Fabricating techniques

Orion 10031 EON is also a mid-range telescope for planetary studies and deep-sky observations. Such telescopes are commonly used in most of the institutions for monitoring the movements of planets and moon. This beautifully crafted refractor scope has been manufactured with a 4.3” aperture and air-spaced doublet lens FPL-51 ED glass. With the f/6 focal ratio, the optics produces a fairly fast and correct visual field. The optimally positioned three knife-edge baffles prevent off-axis glares. This feature enhances the contrast effects of the viewing field. Dual speed hybrid-drive focuser prevents slippage and supports up to 17 lbs weight on the mount.

The features and consumer price both support Orion 10031 EON. This under $2000 telescope is a cheap product for the institution conducting astronomy studies. Moreover, the individual user can choose Orion 10031 EON optics because of affordable price. Here I cannot rely on the customer’s rating because only two customers have rated this scope at Amazon. However, the advantage of good specifications and vendor credibility goes to Orion 10031 EON.

Important features

  • Outstanding color correction
  • Glare to ensure excellent contrast
  • Hefty imaging gear trains
  • Great wide-field astrophotography
  • Ensure excellent contrast

NexStar 8SE is the cheapest telescope under $2000. This computerized telescope is the best mid-range optics for planetary viewing and deep space studies. With advanced features and fabulous design, NexStar 8SE stands up in the list of best telescopes for viewing planets and stars. This multipurpose scope is equally beneficial for professionals and beginners. Even the kids can also use the optics with little or no assistance. NexStar 8SE is one of the most popular and demanding optics. If you know telescope then you may also know Celestron NexStar 8SE Telescope. NexStar 8SE shows the hot selling trend at Amazon. More than 270 customers have rated this Celestron optics with 4.3 stars. With 270 reviews, NexStar 8SE stands first concerning sale and customer comments. The product is best recommended for individual users who want the best but affordable all-purpose telescope.

Important features

  • Celestron’s iconic orange tube design
  • Automatically locates and tracks objects
  • Easy to assemble and break down
  • Enough light-gathering ability to observe the best
  • Database of more than 40,000 celestial objects
  • Compatible with the high-tech accessories
  • Automatic alignment functionality

ProED 100mm is the second affordable optics of this top 10 product comparison. This Sky-Watcher telescope has been manufactured with planetary viewing needs in mind. The fabulous design and mounting features fully support the product and make it ideal for viewing planets and moon. With the f/9 focal ratio, the optics provide a clear and wide view field. The multicoated lens prevents the entrance of glare in the view field that results in good contrast and high resolution. Dual speed Crayford type focuser with 1.25” standard adapter allows smooth and fast movement of the scope.

The seller did not add enough information about the product but the vendor stands behind the product and ensures the serviceability and quality. David Shen, the founder of Sky-Watcher Company did never compromise on the quality of the product. The sales trend at Amazon is satisfactory. A total of 64 customers have reviewed and rated this telescope with overall 4.6 stars to date. ProED 100mm Doublet APO is a good option for the individual users who want the best telescope under $1000. Moreover, the small institutions that need the scope for beginner’s orientation can also opt for this product.

Important features

  • Light-Baffled Optical Systems
  • Metallic High-Transmission Lens Coatings
  • Virtually Eliminates Residual Chromatic Aberration
  • Ultimate Imaging Instruments
  • Telescope Tube Attachment Hardware

Orion 9005 Equatorial is the cheapest optics of this telescope comparison. The scope is not only cheap but also includes fabulous features and qualities. Widefield refractor telescope supports viewing through deep sky objects. The user can observe the movements of stars and galaxies using Orion 9005 optics. Moreover, the detailed view of a planetary surface can be observed with this scope. Orion 9005 AstroView is compatible with standard height-adjustable tripods. The equatorial mount allows manual slow-motion helping in tracking celestial movements. The internal polar alignment features enable precise performance.

The seller offers this product along with tripod and accessories. Moreover, you also get two Sirius Ploss, 1.25” eyepieces and 6吚 finder scope. 2” rack focuser, 90-degree mirror star diagonal, and Starry Night astronomy software are also the part of seller’s package. You have a ready to use refractor scope under $1000. Amazon customer reviews and ratings also support this affordable telescope. The professional as a good beginner can use this telescope to view planets, moon, and movements of stars.


LOOKING FOR A TELESCOPE?

Just Starting Out?
Check out our selection of beginner telescopes for the budding astronomer.

Weighing More Advanced Features?
These intermediate telescopes offer higher performance but typically take a bit longer to learn.

Considering Top-of-the-Line Models?
Our advanced telescopes provide the best performance but may require more skill to master and appreciate.

Why Buy From Orion

  • 30 Day Money Back Guarantee
  • Safe & Secure Shopping
  • Same Day Shipping
  • Easy Returns
  • Sale Price Guarantee
  • Free Technical Support

Shop Our Catalogs

Check out our colorful catalog, filled with hundreds of quality products.

Email Sign Up

  • 800-447-1001
  • Telescope.com
  • © 2002- Orion Telescopes & Binoculars All rights reserved

About Orion Telescopes & Binoculars

Since 1975 Orion Telescopes & Binoculars has been offering telescopes for sale direct to customers. Now an employee-owned company, we pride ourselves on an unswerving commitment to best quality products, value and unmatched customer care. Our 100% satisfaction guarantee says it all.

Orion offers telescopes for every level: Beginner, Intermediate, Advanced, and Expert. From our entry level beginner telescopes for amateur astronomers to our Dobsonian telescopes to our most advanced Cassegrain telescopes and accessories, you can find the best telescope for you. Because we sell direct, we can offer you tremendous value at a great price. Not sure how to choose a telescope? Orion's Telescope Buyer's Guide is a great place to start.

Orion binoculars are known for quality optics at a great price. We offer binoculars for every viewing interest, including astronomical binoculars, compact binoculars, waterproof binoculars, birding binoculars, and sport and hunting binoculars.

Orion's telescope and astrophotography accessories will enhance your telescope enjoyment without breaking the bank. Expand your viewing experience with accessories ranging from moon filters to power-boosting Barlow lenses to advanced computerized telescope mounts. Capture breathtaking photos with our affordable astrophotography cameras. And when you're stargazing, Orion's telescope cases and covers, observing gear, red LED flashlights, astronomy books and star charts will make your observing sessions more convenient, comfortable and meaningful.

At Orion, we are committed to sharing our knowledge and passion for astronomy and astrophotography with the amateur astronomy community. Visit the Orion Community Center for in-depth information on telescopes, binoculars, and astrophotography. You can find astrophotography "how to" tips and share your best astronomy pictures here. Submit astronomy articles, events, & reviews, and even become a featured Orion customer!